Nous suivre

Football

Que retenir du passage d’Idrissa Gueye au PSG jusqu’à maintenant ?

Jean Bodéré

Publié

le

Photo AFP

Auteur d’une prestation XXL mardi face au Bayern Munich, Idrissa Gueye a été l’un des meilleurs parisiens sur la pelouse. Seulement tout n’a pas toujours été aussi réussi de la part du Sénégalais depuis son arrivé au PSG. Que penser de son rendement dans la capitale jusqu’à aujourd’hui ?

30 juillet 2019 : Idrissa Gueye s’engage quatre ans avec le Paris Saint-Germain, en provenance d’Everton. L’ancien des Toffees arrive avec un statut de milieu récupérateur hors-pair et les Parisiens pensent alors avoir enfin trouvé le remplaçant de Thiago Motta. S’il a effectué quelques matchs de grande classe, le milieu sénégalais est aussi souvent passé à côté de ses matchs. À tel point que l’ancien Lillois était annoncé partant cet été, un an seulement après son arrivée au club.

Un « Kanté bis » sur le papier

Lors de son arrivée au PSG, Idrissa Gueye est souvent comparé à N’Golo Kanté. Réputé pour son endurance et pour être à l’époque le meilleur récupérateur de Premier League, la comparaison avec le Français était toute trouvée. Tout le monde semble alors sous le charme de la nouvelle recrue, à commencer par Paul Scholes.

En effet, l’Anglais le trouve « tout simplement phénoménal » et estime « qu’il est le meilleur milieu récupérateur d’Europe ». Ce qui plaît à l’Anglais, et aux observateurs en général, c’est son volume de jeu, son caractère de guerrier et sa capacité folle à récupérer le ballon. Si, sur le papier, Idrissa Gueye avait tout pour plaire, le Sénégalais a eu du mal à le montrer à Paris.

Des débuts magiques mais brefs

Le joueur arrive donc à la fin du mois juillet 2019 dans la capitale contre 32 millions d’euros. Et ses débuts laissent présager de belles choses pour la suite. En effet, en Ligue 1, le Sénégalais est dans la continuité de ses prestations à Everton et satisfait vite les supporters parisiens. Mais c’est le soir du 18 septembre 2019 que Gueye va passer un cap. En Ligue des Champions face au Real Madrid, le natif de Dakar réalise un match d’anthologie. Dans cette rencontre, le néo-Parisien remporte tous ses duels, récupère six ballons et délivre en prime une passe décisive pour Di Maria. Le score final est de 3-0 pour les Parisiens, tout le monde ne parle plus que d’ Idrissa Gueye.

Le milieu de terrain continuera ensuite à performer, mais une blessure mi-octobre le coupe dans sa progression. Éloigné des terrains pendant trois semaines, le joueur ne revient jamais au niveau qui était le sien, gêné par cette blessure. Un mois après, cette même blessure l’éloigne une seconde fois durant dix jours. Suite à cela, Idrissa Gueye ne sera que l’ombre de lui-même lors des matchs suivants et n’aura plus autant d’impact dans le jeu parisien. La saison 2019/2020, qui s’arrête donc prématurément, laissera un goût d’inachevé aux Parisiens concernant Idrissa Gueye. Ce dernier ne sera plus qu’un simple remplaçant pour Thomas Tuchel après sa blessure et ne rentrera même pas en jeu lors de la demie et de la finale de Ligue des Champions face à Leipzig et au Bayern.

Une deuxième saison tout aussi compliquée

Alors qu’on parle d’un départ du PSG pour renflouer les caisses, le joueur reste. Malheureusement pour lui, Gueye ne sera toujours pas épargné par les blessures. En effet, depuis le début de saison, le milieu récupérateur a manqué au total plus d’un mois de compétition à cause de blessures, musculaires notamment. S’il participe tout de même à 36 rencontres (10 en tant que remplaçant) avec le Paris Saint-Germain cette saison, ses performances sont loin d’être au niveau. Il réalise bien trop d’erreurs de concentration à la relance et à la récupération. Cependant, il revient bien lors des dernières semaines depuis l’arrivée de Mauricio Pochettino, et le match contre le Bayern le montre bien. Durant 90 minutes, on a retrouvé le Gueye que l’on a vu face au Real en 2019. Espérons pour lui et Paris qu’il réussira à réitérer ce genre de performance jusqu’à la fin de la saison et jusqu’à la fin de son aventure chez les Parisiens.

Finalement, après deux ans et 32 millions d’euros dépensés, le transfert d’Idrissa Gueye peut s’apparenter à un échec. Seulement, ses performances récentes en Ligue des Champions font légèrement pencher la balance en sa faveur. Il faudra donc attendre la fin de saison et pourquoi pas un grand Idrissa Gueye amenant Paris au sommet de l’Europe pour se faire un avis tranché et définitif.


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?