Nous suivre

F1 2023

F1 2023 : Qui pour remplacer Sebastian Vettel chez Aston Martin ?

Romain Fiore

Publié le

F1 2023 Qui pour remplacer Sebastian Vettel chez Aston Martin
Photo Icon Sport

F1 2023  – Une page va se tourner dans l’histoire de la Formule 1. Sebastian Vettel a annoncé ce jeudi qu’il prendrait sa retraite à la fin de la saison 2022. Mais alors, qui pourra remplacer le quadruple champion du monde chez Aston Martin l’an prochain ? 

17 saisons en Formule 1, quatre titres de champion du monde, 289 Grands Prix disputés et 53 victoires. Voilà le palmarès hallucinant de Sebastian Vettel, LE pilote de la première moitié de la dernière décennie 2010-2020. Rayonnant chez Red Bull, combatif chez Ferrari, le pilote allemand, après deux ans chez Aston Martin, a décidé de prendre sa retraite à la fin de la saison. Sûrement moins motivé par la course avec une voiture peu performante, le pilote a souhaité se recentrer sur sa vie de famille avec ses trois enfants, mais aussi ses luttes écologiques pour lesquelles il se bat ces derniers temps.

Si on n’est pas spécialement surpris de cette retraite, un casse-tête se pose actuellement chez Aston Martin : qui pourra le remplacer l’an prochain ? Au sein de la rédaction, quatre jeunes pilotes se détachent des autres, même si la F1 peut réserver son lot de surprises. Une chose est sûre, Ferrari devrait sûrement avoir son mot à dire sur la décision finale.



Mick Schumacher, le plus évoqué

Quoi de plus logique que de remplacer le mentor par son apprenti ? Le fils de Michael Schumacher est un grand ami de Sebastian Vettel, Allemand comme lui. Il l’a côtoyé depuis le plus jeune âge dans les paddocks. Pris sous son aile depuis son arrivée en F1 par Vettel, Mick Schumacher a beaucoup appris à ses côtés, en atteste le message touchant qu’il a laissé envers son ainé sur Twitter. « Merci pour tout ce que tu as apporté à ce sport que nous aimons tous les deux, j’ai hâte pour nos dernières courses ensemble. Merci, Seb – tu es une source d’inspiration ».



Pilote de l’académie Ferrari depuis ses débuts chez les plus jeunes, le pilote Haas pourrait partir chez Aston Martin l’an prochain et tenter de passer un cap. C’est en tout cas une hypothèse évoquée par Julien Fébreau sur les réseaux sociaux. Mais une hypothèse qui paraît plus que probable. Quand on regarde la situation du pilote allemand et de l’écurie, tout porte à croire que cela peut-être une bonne idée.

En pleine progression cette saison, avec une voiture enfin performante, Mick Schumacher a inscrit ses premiers points en F1 récemment, lors du Grand Prix de Grande-Bretagne à Silverstone, avant de récidiver en Autriche. Avec un niveau équivalent actuellement à Lance Stroll, l’Allemand pourrait cependant rapidement dépasser le Canadien s’il confirme le potentiel vu en piste. De ce fait, Ferrari utiliserait le baquet libre de Haas pour peut-être placer Pietro Fittipaldi, actuellement pilote réserve de l’écurie américaine. Pour que cela se réalise, il va falloir cependant qu’Aston Martin rachète le contrat de Schumacher à Ferrari. Mais pas sûr que l’écurie italienne lâche aussi facilement le fils de son ancienne légende, en qui elle place beaucoup d’espoirs, et qui espère l’aligner dans les années à venir aux côtés de Charles Leclerc.

De son côté, Sebastian Vettel a déjà sa préférence. Il a lui-même indiqué en conférence de presse après son annonce de départ en retraite que Mick Schumacher avait tout pour obtenir ce baquet chez Aston Martin.

Je pense très fort à Mick. Je ne suis pas tout à fait objectif car je suis très proche de lui. Mais je pense que c’est un excellent pilote et qu’il apprend. Il continue d’apprendre quand les autres ralentissent ou cessent de progresser. Il a des qualités mais il est aussi encore très jeune, il n’a pas beaucoup d’expérience.

Théo Pourchaire, la surprise française

Partout où il passe, Théo Pourchaire est le plus jeune de sa catégorie. Le natif de Grasse n’a que 18 ans et pourtant, il fait partie des meilleurs de Formule 2. Lui qui se place comme étant l’un des plus gros espoirs français ces dernières années court en F2 depuis la fin d’année 2020. Il est actuellement l’un des favoris pour le titre, avec pour le moment, une deuxième place au classement. Sous contrat avec Sauber qui gère Alfa Romeo en Formule 1, le pilote français a même décroché un rôle de réserviste pour la catégorie reine depuis la fin de saison dernière. On l’a d’ailleurs vu effectuer des essais libres sur l’Alfa Romeo C38 l’an dernier, au Grand Prix de Hongrie.

Extrêmement performant depuis son jeune âge, il avait cette saison comme objectif de remporter le championnat de Formule 2. S’il était bien parti, le retour de Felipe Drugovich contrarie les plans du Français. Cependant, s’il parvient à renverser la situation et gagner le titre de champion à 18 ans, le Français pourrait alors prétendre à une place en Formule 1. Même s’il est sous contrat Sauber, c’est Ferrari qui pourrait avoir le dernier mot sur sa situation, car l’écurie motorise Alfa Romeo, mais aussi Haas. Les Transalpins pourraient alors utiliser le départ de Schumacher chez Aston Martin pour placer Pourchaire chez Haas. Ou alors laisser Schumacher dans son écurie américaine, et placer le jeune Français chez Aston Martin.

Au regard des résultats probants pour sa première saison en tant que rookie, Frédéric Vasseur, patron de l’écurie Alfa Romeo, devrait garder Zhou en tant que pilote la saison prochaine, aux côtés de l’expérimenté Valtteri Bottas. Ce qui laisse moins d’opportunités à Pourchaire d’intégrer la Formule 1, et qui devrait pousser les dirigeants à le laisser une année de plus en Formule 2, et lui permettre d’engranger de l’expérience, pour ne pas sauter le pas trop tôt.

Oscar Piastri, enfin son heure ?

Pilote réserve de l’écurie Alpine cette année, champion de Formule 2 l’an dernier, Oscar Piastri attend son heure pour intégrer la Formule 1. Un pilote unique qui fait partie du cercle fermé de ceux ayant gagné la F2 et la F3 consécutivement, comme Hamilton, Hülkenberg, Leclerc et Russell. Toujours performant dans les catégories jeunes, l’Australien a subi la dure loi de la concurrence et des sponsors l’an dernier. Avec un gros changement du règlement et des monoplaces en 2022, de nombreuses écuries ont voulu privilégier la continuité et l’expérience en gardant leurs pilotes, sauf chez Alfa Romeo, qui a récupéré Guanyu Zhou. Le Chinois devenant le premier pilote de son pays à intégrer la Formule 1, a attiré de nombreux sponsors pour son écurie.

Devenant pilote réserve pour Alpine, Piastri espère bien décrocher un baquet la saison prochaine. Puisque Fernando Alonso devrait rester une saison de plus chez Alpine, pourquoi pas débarquer chez Williams pour remplacer Latifi, ou chez Aston Martin pour récupérer la place de Vettel ? Il a le potentiel, et il pourrait être amené à devenir très performant aux côtés de Stroll. Avec une écurie en développement, dont une nouvelle usine qui devrait voir le jour en fin d’année, Aston Martin pourrait être amené à faire partie des meilleurs dans les années à venir. Oscar Piastri pourrait alors être l’une des têtes d’affiche du projet britannique, à moins que McLaren ne rafle la mise sur le pilote.

Nyck de Vries, le plus improbable

Le champion de Formule 2 2019 est le plus expérimenté parmi les pilotes évoqués. À 27 ans, le pilote réserve de Mercedes n’a toujours pas goûté à la Formule 1 en course. Le Batave est passé en Formule E chez l’écurie allemande, tout en disputant les 24 Heures du Mans depuis quatre ans. Sans jamais avoir eu l’occasion d’entrer dans la catégorie reine pour disputer un Grand Prix, le pilote néerlandais, champion de Formule E, pourrait faire partie des hypothétiques pilotes pour remplacer Vettel.

Cependant, pour cela, il faudrait qu’Aston Martin rachète le contrat de Nyck de Vries à Mercedes. Une chose pas encore aisée, puisque l’écurie allemande souhaite utiliser le pilote néerlandais dans les nombreuses catégories où elle est engagée. Mais avec son âge et son expérience, ainsi que sa facilité d’adaptation, de Vries pourrait très vite être performant en Formule 1. Surtout, il pourrait apporter beaucoup de conseils pour tenter d’améliorer la voiture.

Le pilote surprise ?

Et si au lieu de récupérer des jeunes pilotes, Aston Martin faisait confiance à un pilote très expérimenté, qui a déjà gagné en Formule 1 ? Malmené depuis son arrivée chez McLaren, Daniel Ricciardo pourrait très bien se faire remplacer. Le pilote australien, qui a déclaré il y a quelques semaines qu’il souhaitait rester chez McLaren en Formule 1 l’an prochain, n’a pas les résultats attendus par son écurie. Seulement 12ème au classement des pilotes, devant Sebastian Vettel pour quatre petits points, l’écurie britannique souhaiterait concurrencer Lando Norris avec un pilote capable de faire des meilleurs résultats, dans le but, notamment, de rester la quatrième force du plateau face à Alpine.

Avec son expérience, il pourrait développer la voiture d’Aston Martin, aider les ingénieurs pour améliorer la monoplace avec ses différentes écuries qu’il a connues, et puis apporter sa science de la victoire. Certes, il n’a jamais gagné de championnat du monde comme Vettel, mais il a déjà gagné des Grands Prix, et pas plus tard que la saison derrière en Italie, où il s’est emparé de la première place devant son coéquipier. Cela serait donc le parfait compromis pour McLaren de trouver un nouveau visage, et pour Aston Martin de continuer à épauler Lance Stroll, en difficulté cette saison.

Fan absolu de foot et d'un certain club à l'étoile en bleu et blanc. Amateur de beau jeu et d'Argentins au pied gauche magique. Passionné de sport US (NBA, NFL, MLS) et loyal à la Damian Lillard. Je suis là pour vous apporter tout ce que le sport peut nous donner.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *