Nous suivre

Moto

Les raisons de la chute libre de Fabio Quartararo

Publié

le

Les raisons de la chute libre de Fabio Quartararo
Photo Moto GP

MOTO GP – Auteur d’un début de saison proche de la perfection, Fabio Quartararo, pilote français du team Petronas Yamaha SRT, n’a cessé d’enchaîner les courses décevantes au fil du championnat de Moto GP 2020. En tête du classement des pilotes pendant la première partie de la saison, il est aujourd’hui 5ème et désormais hors-course dans la course au titre de champion du monde Moto GP déjà remporté, ce dimanche, par l’Espagnol Joan Mir. Les raisons d’un long chemin de croix.

Pas de rythme de course

Auteur d’un début de saison tonitruant avec deux victoires en autant de courses sur le circuit de Jerez, Fabio Quartararo a vite vu ses performances chuter lors des courses suivantes. Malgré quatre poles et de grosses performances sur un tour, le problème est surtout venu de la performance de sa Yamaha lors des courses. Pourtant, le pilote français réalisait globalement de meilleurs départs qu’en 2019, et montrait qu’il était bien présent dans la bataille. Or, plus la course avançait, plus il perdait le contrôle de sa moto qu’il peinait à faire tourner. Et pour cause, son pneu avant se détériorait rapidement. Conséquence, sa trajectoire s’élargissait et le pilote sombrait alors en fond de classement, soit en se faisant dépasser, soit en chutant.

Un pilote touché mentalement

Malgré sa bonne situation comptable dans le classement, Fabio Quartararo a vite vu ses adversaires se rapprocher. Une petite lueur d’espoir s’est dessinée avec sa 3ème victoire en Catalogne, mais elle n’a pas duré longtemps. Neuvième chez lui en France, huitième au GP de Teruel, les performances n’étaient pas au rendez-vous lors des dernières courses. La frustration et les doutes ont donc commencé à s’installer dans la tête du Niçois, ainsi que dans l’équipe.

Cherchant désespérément une solution, l’écurie satellite de Yamaha a fini par se perdre dans des réglages mécaniques, en espérant retrouver de la performance, mais sans aucune certitude. Le Rookie de la saison 2019 a, finalement, touché le fond lors de ces deux dernières courses en chutant à deux reprises, avec pour résultat un seul point en deux courses. Au micro de Canal + la semaine dernière, il donnait son sentiment actuel: « Je n’arrive plus à m’amuser à conduire cette moto ». Il n’y a plus qu’à espérer qu’El Diablo trouvera cet hiver un nouvel élan de motivation, et un peu plus de performance en 2021 avec sa nouvelle écurie : Yamaha Factory Racing.

Tanguy Le Jeune


Journaliste/rédacteur depuis novembre 2020 - Lionel Messi, Kobe Bryant, Lewis Hamilton. Quel rapport entre ces trois légendes ? Aucun, hormis leur statut de légende. Mais, pour moi, ces stars ont quelque chose en commun. Ce sont mes idoles, mes exemples et les grands créateurs de ma passion pour le sport. Malgré mon cruel manque de talent pour pratiquer le sport au haut niveau, mon amour et ma passion me poussent, chaque jour, à vous partager l’actualité au travers de ce que je sais probablement faire le mieux : écrire.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une