Les régates de Médias Aviron #5 : janvier tout « crues »…


Chaque mois, retrouvez « Les régates de Médias Aviron », votre tour d’actualité de la sphère aviron en quelques lignes et réalisé par une équipe de spécialistes. Pour ce cinquième épisode, retour sur la préparation des rameurs français et la retraite de Stany Delayre. 

Des rivières qui débordent, des rameurs au sol ou sur la neige… Un mois de janvier calme dans les clubs de France.

Le mois de janvier est traditionnellement calme sur l’eau, car surtout dévolu à la préparation du test ergométrique, ou au ski de fond. En effet, à l’image de l’équipe de France masculine qui s’est rendue en stage à Prémanon dans le Jura, plusieurs clubs ont fait de même pour s’adonner à des exercices sur ski plutôt que sur l’eau. Changer de cadre, d’ambiance, de milieu, l’idéal pour s’aérer l’esprit autrement qu’en respirant l’air brassé par les roues d’ergo qui ont cependant, elles aussi, tourné à plein régime en prévision aussi bien des championnats de France indoor ou, pour ceux qui ne s’y rendent pas, des rencontres locales sur l’ergomètre.

Mais ce mois de janvier a été marqué par un autre phénomène, qui a touché de nombreuses régions françaises : la nature qui s’est rappelée à nous, avec un niveau des cours d’eau en forte augmentation. Verdun, Nogent-sur-Marne, Boulogne-Billancourt, Neuilly-sur-Seine, Villefranche, Lyon, Toul… Et on en oublie ! La liste des clubs qui se sont retrouvés les pieds dans l’eau face aux aléas de la nature est longue, avec une mise en sécurité des installations opérée rapidement grâce aux bénévoles et un nettoyage qui a, ou va, commencer au rythme des décrues.

Mais janvier fut aussi le mois d’une seconde annonce de « départ en retraite » pour un grand rameur tricolore : après Jérémie Azou en octobre 2017, son coéquipier et ami Stany Delayre a lui aussi pris la décision de raccrocher les pelles tricolores. Même si l’on pouvait s’en douter au vu de ses récentes déclarations, il l’a officiellement annoncé le 21 janvier. Une nouvelle qui a donc officiellement libéré la seconde place du deux de couple poids léger et relancé la concurrence dans la catégorie pour prendre la coulisse dans l’embarcation olympique.

Médias Aviron

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des