Nous suivre

Coupe du monde de biathlon 2021-2022

Relais femmes d’Antholz : La Norvège l’emporte, la France troisième

Publié le

Relais femmes d'Antholz La Norvège l'emporte, la France troisième
Photo Icon Sport

BIATHLON – COUPE DU MONDE À ANTHOLZ – Pour la première fois de la saison, la Norvège s’impose sur le relais féminin. Elles ont franchi la ligne avec 25 secondes d’avance sur la Russie. La France complète le podium à l’issue d’une photo finish avec l’Italie. La course d’aujourd’hui a été  mouvementée et les Bleues ont su décrocher ce podium au mental.

À l’occasion du quatrième relais femmes de la saison de Coupe du monde et le dernier avant les J.O, l’équipe de France optait pour une combinaison inédite. Cette fois-ci, Chloé Chevalier démarrait devant la gagnante de l’individuel d’hier : Justine Braisaz-Bouchet. À l’image d’Éric Perrot la semaine dernière, Paula Botet disputait son tout premier relais en Coupe du monde, à la troisième position. Anaïs Bescond clôturait ce relais aujourd’hui. Anaïs ChevalierBouchet et Julia Simon ont été mises au repos.

Chloé Chevalier a assuré l’essentiel

Au départ, la France s’est élancée parmi les 21 nations présentes sur ce relais. Sur le premier tir couché, Chloé Chevalier a dû passer par une balle de pioche mais l’a rapidement tirée pour repartir au plus vite. Elle ressort en 6ème position à 19 secondes de la tête de course. Les bonnes opérations ont été effectuées par Mona Brorsson (Suède) et Dzinara Alimbekava (Biélorussie).

Arrivée pour le tir debout, la Française a mis un peu de temps à faire tomber ses 5 cibles mais a été précise et n’a pas utilisé de balle de pioche. Lisa Vittozzi (Italie) a réussi à replacer son équipe aux avant-postes juste derrière la Biélorussie et la Suède. Finalement, la Française aura perdu de nombreuses secondes sur les skis et a passé le relais en 8ème position avec 33 secondes d’écart sur la tête de course.

Tirs difficiles pour Justine Braisaz-Bouchet

Brillante depuis son arrivée en Italie, Justine Braisaz-Bouchet est partie vite et a rattrapé 15 secondes sur la tête de course avant le tir couché. Celui-ci est difficile pour la Française qui commet 3 fautes et doit placer toutes ses balles de pioches pour ne pas passer par l’anneau de pénalité. C’est chose faite pour la Tricolore qui limite la casse. Iryna Leshchanka réussit le bon coup en ressortant en tête, mais un gros groupe de poursuivantes n’était pas très loin.

A nouveau, la biathlète des Saisies a été en difficulté sur le tir debout mais a mis toutes ses pioches pour ne pas passer par l’anneau de pénalité, contrairement à la Biélorusse qui a craqué. Grâce à une attitude sur les skis encore excellente, la Française a laissé place à la plus jeune des relayeuses avec 31 secondes de retard sur la Russie mais à seulement 6 secondes de la deuxième place de la Pologne.

Belle première pour Paula Botet

La jeune biathlète Paula Botet a su impressionner lors des épreuves individuelles et n’a pas démérité sur ce relais. Très bonne tireuse, elle a su concrétiser rapidement sa balle de pioche sur le tir couché. Elle est ressortie en 4ème position à 40 secondes de Irina Kazakevich (Russie) en tête mais à seulement 11 secondes derrière Kinga Zbylut (Pologne) et Samuela Comola (Italie).

Sur le tir debout, énormément de fautes sont commises notamment par la Russe qui doit faire deux anneaux de pénalité. La Française a un peu stressé voyant l’opportunité et passe plusieurs fois par des balles de pioche mais en assurant l’essentiel. La course est complétement relancée et Paula Botet a été super rapide sur les skis ! Elle passe le relais pour la dernière ligne droite en 5ème position à seulement 23 secondes de la Norvège et la République Tchèque qui mènent.

Anaïs Bescond décroche la troisième place à la photo finish, la Norvège retrouve la victoire

Dans une position de chasseuse, Anaïs Bescond n’avait pas vraiment le droit à l’erreur. C’est là que son expérience se ressent et notamment sur le tir couché. La Française n’a dû passer que par une balle de pioche qui lui permet de ressortir 3ème avec 30 secondes de retard sur la Norvège et la République Tchèque en tête, qui n’ont pas failli. Malheureusement, la pauvre Tchèque Lucie Charvatova est tombée lors d’un virage et a tout perdu avant même le tir debout.

Sur ce dernier, Ingrid Tandrevold n’a pas craqué et ressort en tête avec 45 secondes d’avance sur sa première poursuivante Anaïs Bescond qui a aussi assuré sur le dernier tir. Néanmoins, c’est difficile sur les skis pour la Française qui se fait rattraper par la Russe et qui est menacée par l’Italienne. Après un sprint sur la dernière ligne droite, la Française s’est battue et maintient la troisième place après vérification de la photo finish. L’Italie finit alors en 4ème position.

À lire aussi


Journaliste/rédactrice depuis janvier 2021 - Née quelques jours avant la première étoile des Bleus, je baigne dans une famille très sportive. Je n’ai eu d’autres choix que de me passionner pour le sujet. Pratiquante de l’athlétisme depuis toute petite, j’ai aussi un attrait tout particulier pour la Formule 1, le biathlon et le foot. Pendant les grands événements, il est impossible de décrocher de ma télé. C’est à travers Dicodusport que j’aime désormais vous transmettre mes émotions et ma passion.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une