Nous suivre

Actualités

Roland-Garros 2019 : 12ème titre pour Rafael Nadal

Maxime Giralt

Publié

le

Une finale en mode « remake » de l’an passé : Rafael Nadal retrouvait Dominic Thiem pour un match de légende. Mais dans cette partie, l’Espagnol n’a pas fait de chi-chi en accélérant les choses après avoir perdu le deuxième set. Il s’impose en 4 sets et 3 heures de jeu, remportant ainsi son douzième titre sur la terre battue de la Porte d’Auteuil. Incroyable, complètement Nadal.

Deux sets et une grande bataille…

Il y a eu deux matches aujourd’hui entre Rafael Nadal et Dominic Thiem. Le premier s’est déroulé dans les deux premières manches. Comme prévu, le combat était au rendez-vous. Et le premier à breaker était l’Autrichien. Mais son avance n’a duré que l’espace de deux minutes. Nadal s’emparait par deux fois du service de Thiem pour s’adjuger la première manche 6-3 sur un jeu blanc et une seule balle de set. Mais le match promettait alors un sacré bras de fer.

Le deuxième set était extrêmement serré. Mais sur un ultime effort de l’Autrichien, la manche tournait en sa faveur. En breakant le dernier jeu de la manche de Nadal, il s’imposait 7-5 sur sa première balle de set. C’est le point de départ du second match…

… avant l’accélération du maître des lieux

Le deuxième match démarrait après un set très tendu. Malgré une grande bataille de Dominic Thiem, ce dernier, absent par moment, perdait par trois fois son jeu de service. Mais surtout, malgré le score 6-1 de ce set, l’Espagnol remportait les 11 premiers points de la manche. Le match semblait avoir complètement tourné.

Le quatrième set démarrait comme le précédent. Le numéro 2 mondial s’adjugeait d’entrée le service de l’Autrichien. Pourtant, la bataille semblait s’équilibrer. Mais El Toro prenait l’ascendant sur les points importants et sans trembler, la quatrième manche 6-1.

Moins frais physiquement et face à une montagne, Thiem était défait en deux phases, après avoir bataillé puis avoir été dominé. Rafael Nadal décroche ainsi son 12ème titre aux Internationaux de France, son 18ème Grand Chelem par la même occasion. Le roi de la terre battue est bien de retour.

Maxime Giralt


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?