Nous suivre

Roland-Garros 2024

Roland-Garros 2024 : Iga Swiatek étrille Marketa Vondrousova et passe en demi-finales

Sébastien Gente

Publié le

Roland-Garros 2024 Iga Swiatek étrille Marketa Vondrousova et passe en demi-finales
Photo Icon Sport

ROLAND-GARROS 2024 – Iga Swiatek n’a pas tremblé, et a écarté aisément Marketa Vondrousova pour rallier de nouveau le dernier carré. Plus que deux matchs avant le triplé pour la n°1 mondiale.

Sur le papier, une affiche de prestige entre la tenante du titre de Roland-Garros et celle de Wimbledon. Sur le terrain, une grande favorite : Iga Swiatek. Écœurante de facilité au tour précédant contre Anastasia Potapova (10 points perdus !), la Polonaise avait encore trois matchs à gagner pour réaliser le triplé Porte d’Auteuil. Et puisqu’elle avait remporté ses quatre confrontations passées avec Marketa Vondrousova, on voyait mal cette dernière faire l’exploit ici.

Malgré tout, la Tchèque, finaliste ici en 2019, avait quelques arguments, qui vont rapidement être balayés par la n°1 mondiale. Iga Swiatek, immédiatement dans la zone, est en promenade en ce début d’après-midi. Elle fais visiter le court à Vondrousova, étouffe la tentative de réaction de la Tchèque dans un quatrième jeu quasiment aussi long que le reste du set, et multiplie les coups gagnants pour ne laisser aucun rayon de soleil à sa rivale. En moins d’une demi-heure, la Polonaise a délivré un énième 6-0.




Il faudra attendre le 8e jeu pour que Vondrousova mettre fin à la saignée. Ce qui ouvre la porte à un rare moment de flottement de Swiatek, qui doit sauver une rare balle de break au jeu suivant. Mais ce n’est qu’une péripétie pour la n°1 mondiale, qui reprend rapidement sa marche en avant. Impuissante, la Tchèque ne peut que constater les dégâts, consciente qu’elle ne peut pas faire grand chose pour stopper le rouleau compresseur qui se dresse en face d’elle. Iga Swiatek termine le travail tranquillement, contenant un dernier baroud d’honneur adverse, et s’impose 6-0, 6-2 en à peine plus d’une heure. Elle sera la grande favorite contre Coco Gauff en demi-finale, et on voit mal – si elle maintient ce niveau – qui pourra l’empêcher de signer un triplé sur la terre battue parisienne.

John Stockton, Gianni Bugno, Zinedine Zidane, Steffi Graf, Frode Andresen, Stéphane Stoecklin, Davis Kamoga, Primoz Peterka, Werner Schlager et Aurélien Rougerie. Point commun entre ces sportifs? Ils m'ont fait rêver et ont bercé mon adolescence. Je suis un fondu de sports et j'essaie de retranscrire ma passion à travers mes articles. Originaire du Périgord, ma passion pour les Girondins, les Jaunards et les Jazzmen transpire dans mes écrits.

Clique pour commenter

Laisser un commentaire

Vos commentaires sont pris en compte mais ne s'affichent pas actuellement suite à un souci technique.


Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *