Nous suivre

Roland-Garros 2021

Roland-Garros : Dos au mur et mené 2-0, Djokovic pousse Musetti à l’abandon !

Publié le

Roland-Garros : Dos au mur et mené 2-0, Djokovic pousse Musetti à l'abandon !
Photo Icon Sport

ROLAND-GARROS 2021 – Impressionnant dans les deux premières manches où il a fait le jeu, Lorenzo Musetti a fini par craquer physiquement pour abandonner lors du cinquième set. Novak Djokovic a lui montré un meilleur visage. Il affrontera Matteo Berrettini en quarts de finale.

Musetti impressionne dans cette première manche

Djokovic est d’entrée mis en difficulté par un Musetti décomplexé. Ce dernier ne part pas à la faute et mène 0-30 sur le service de l’adversaire. Le Serbe va enchaîner trois points de suite mais effectue une double faute au moment de conclure le jeu. Il va finalement s’en sortir, tout comme Musetti qui va égaliser à 1-1. Djokovic se montre plus conquérant quand son adversaire commet plus d’erreurs, et il va s’offrir une première balle de break après avoir remporté son second engagement. Le Serbe ne se trompe pas et prend l’avantage dans ce premier set. L’Italien essaye de réagir rapidement et fait souffrir son adversaire sur sa mise en jeu.

Les échanges s’intensifient et Musetti se crée une première balle de break sur un passing revers long de ligne magnifique. Djokovic réalise une faute étonnante sur son revers et offre le débreak à son adversaire. L’Italien confirme le débreak grâce à la qualité de sa première balle. Ses revers slicés gênent également le numéro un mondial. Le Serbe remporte ensuite une mise en jeu tranquille. On pensait que Musetti allait faire de même, mais l’Italien commet trois erreurs de suite, permettant à son adversaire de recoller à 40-40. Il s’en sort cependant grâce à sa variation qui fait plier le numéro un mondial. Ce dernier a cependant haussé le ton sur ces deux derniers jeux et enchaîne avec un jeu blanc.

Sous pression, Musetti ne va pas craquer et recolle à 5-5. Ce dernier jouait trop dans les carrés en début de match mais trouve désormais beaucoup plus de longueur, ce qui empêche son adversaire de l’agresser. Les deux joueurs vont remporter leur engagement pour se diriger vers un jeu de service. Ce dernier va être extrêmement serré. Musetti va marquer un point important à 5-5 pour s’offrir une première balle de set sur le service adverse. Djokovic va trouver l’extérieur de la ligne sur un coup droit pour la sauver. Mais l’Italien va s’en procurer une seconde, cette fois-ci sur son service. Le Serbe va parfaitement manœuvrer son adversaire pour égaliser à 7-7. Au terme d’un point magistral orchestré par Musetti, l’Italien va s’offrir une troisième balle de set. Très serein, il va la convertir et remporter la première manche 7-6.

Musetti éblouit et prend le large

En début de seconde manche, les deux joueurs vont marquer leur premier jeu de service. Musetti prend énormément d’initiatives, semblant libéré de toute pression alors qu’il dispute son premier tournoi du Grand Chelem. Mené 0-30, l’Italien va réaliser une fin de jeu parfaite, remportant les quatre points suivants – et quels points ! – pour reprendre l’avantage au tableau des scores. Djokovic va concéder une nouvelle faute directe côté revers synonyme de balle de break. Le Serbe commet une nouvelle erreur et donne un avantage conséquent à son adversaire. Mais l’Italien manque le jeu suivant, réalisant quatre erreurs consécutives pour permettre à son adversaire de faire le débreak blanc.

Ce dernier réagit directement en se créant une opportunité de prendre de nouveau le service adverse, mais la réponse de Djokovic est cinglante avec deux service gagnants et un ace pour égaliser à 3-3. Musetti va tranquillement repasser devant avant de mettre sous pression le Serbe qui doit batailler sur chaque jeu. Ce dernier concède une balle de break à son adversaire qui ne parviendra pas à la convertir. Djokovic s’en sort. Les deux joueurs remportent ensuite leur engagement. Mené 5-6, le Serbe réalise deux aces avant de marquer les deux points suivants pour disputer un second jeu décisif. Celui-ci sera bien moins disputé que le premier puisque Musetti va s’imposer 7-2. L’Italien a absolument tout réussi dans ce tie-break.

Un retour aux vestiaires salvateur ?

Le Serbe démarre bien la troisième manche avec un jeu blanc. Il commet moins d’erreurs et met sous pression Musetti qui doit concéder une balle de break. C’est la troisième opportunité pour Djokovic et c’est également la troisième fois qu’il l’a converti. Le Serbe mène 2-0 puis 3-0. L’Italien ne lâche pas et signe un jeu blanc, mais ne peut rien sur le service adverse. Mené 1-4 0-40, il commet beaucoup plus de fautes et offre le double break à Djokovic. Ce dernier frappe plus fort dans la balle et met plus de convictions dans son jeu. Il est également tout heureux de voir Musetti partir beaucoup plus à la faute. Sur son engagement, il utilise son premier service pour remporter la troisième manche 6-1.

Une quatrième manche à sens unique

Le passage à vide va se confirmer pour l’Italien. Ce dernier semble atteint physiquement. Djokovic remporte les seize premiers points du quatrième set, pour breaker à deux reprises son adversaire et mener 4-0 en dix petites minutes. C’est très compliqué pour Musetti. Le numéro un mondial va commettre deux erreurs consécutives, permettant à son adversaire de mener 30-0. Ça ne suffira pas, Djokovic domine désormais 5-0 service à suivre. Le Serbe abuse d’amorties sur lequel l’Italien ne peut être. Épuisé, il n’est plus du tout dans le combat. Le numéro un mondial remporte la quatrième manche 6-0 en 17 minutes. Il n’a perdu que quatre points dans ce set.

Musetti ne peut conclure

Djokovic continue de faire courir son adversaire et s’offre deux balles de break d’entrée. La première est la bonne. Jusqu’à présent, le Serbe a converti ses huit balles de break. Le numéro un mondial confirme son avantage avant de se créer deux balles de double break. Une fois de plus, Djokovic convertit la première pour mener 3-0 service à suivre. Il remporte son engagement avant de voir Musetti se diriger vers le filet. L’Italien, à bout, abandonne. Djokovic affrontera Berrettini en quart de finale.


Journaliste/rédacteur depuis août 2018 - Passionné de sport depuis tout petit, je me suis logiquement tourné vers le journalisme sportif depuis août 2018. Grand supporter des Girondins, je suis aussi un fan de football. Je pratique le tennis et suis l'actualité de la petite balle jaune. En juillet, vous risquez de me croiser sur les routes du Tour.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une