Nous suivre

Roland-Garros 2021

Roland-Garros : Enzo Couacaud résiste mais doit s’incliner contre Carreño Busta

Publié le

Roland-Garros - Enzo Couacaud résiste mais doit s'incliner contre Carreno-Busta
Photo Icon Sport

ROLAND-GARROS 2021 – Excellent lors du premier set, le Français Enzo Couacaud a petit à petit baissé en régime pour s’incliner en quatre manches contre Pablo Carreño Busta, tête de série numéro 12. L’Espagnol affrontera le vainqueur du match opposant Thiago Monteiro à Steve Johnson.

Une grosse première manche du Français

L’Espagnol inscrit son premier jeu de service avant de se procurer une balle de break sur le service d’Enzo Couacaud. Ce dernier la sauve bien, en osant entrer dans le court et attaquer sur le revers de son adversaire. Avec l’aide de sa première balle, le tricolore égalise à 1-1. En confiance, il réalise une superbe amortie sur le service adverse, avant de profiter d’une faute directe de l’Espagnol. Un beau passing lui offre trois balles de break. PCB efface brillamment les deux premières. Sur la troisième, il craque au terme d’un long échange, donnant le break au Français. Ce dernier réalise un excellent début de match, capable de prendre des points sur son service, mais également de tenir sur les rallyes contre Carreño Busta.

Il essaye souvent de l’amener au filet et ce choix est payant, lui permettant d’empocher son jeu de service. L’Espagnol essaie lui, de prendre le contrôle du jeu mais est obligé de forcer son jeu et de commettre plusieurs fautes, notamment sur le coup droit. Il parvient tout de même à recoller à 2-3. Le Français est poussé à la faute sur sa prochaine mise en jeu mais s’en sort toujours avec le même schéma : grosse première et beaucoup d’amorties. En confiance, le tricolore va s’offrir deux balles de double break : la seconde sera la bonne. Il assure sa dernière mise en jeu pour empocher la première manche.

Un second acte qui tourne en faveur de Carreño Busta

Le premier jeu de service de l’Espagnol est très disputé mais ce dernier s’en sort. Enzo Couacaud lui répond bien pour égaliser à 1-1. Les deux serveurs vont ensuite prendre l’ascendant, remportant tour à tour un engagement blanc. Le Français va perdre en intensité et jouer plus court, ce qui va permettre à son adversaire d’avancer et de l’agresser. Après avoir marqué sa mise en jeu, PCB va réaliser un break blanc. En pleine réussite, il touche plusieurs lignes pour confirmer son avantage.

Il va même se procurer deux balles de seconde manche sur le service de Couacaud qui va les effacer et remporter son engagement pour revenir à 3-5. Carreño Busta ne tremble pas sur sa dernière mise en jeu et termine le travail pour s’imposer 6-3. L’Espagnol a haussé son niveau de jeu, montant régulièrement au filet et réalisant bien plus de coups gagnants. Il anticipe également mieux les amorties adverses.

Des opportunités manquées pour Couacaud

Dans son premier engagement, le tricolore n’arrive toujours pas à retrouver la longueur de ses coups du premier set, mais PCB gâche plusieurs points avec des fautes directes inattendues, permettant au Français d’ouvrir le score dans cette manche. Les deux joueurs parviennent ensuite à inscrire un engagement assez facilement. Couacaud retrouve de sa superbe et met en difficulté son adversaire sur son jeu de service, obtenant deux balles de break. Au terme d’un échange interminable (35 coups), l’Espagnol glisse une parfaite amortie pour effacer la seconde opportunité, avant de revenir à 2-2. C’est au tour du Français d’être en difficulté sur son engagement. Mené 30-40, il manque son smash mais Carreño Busta lui offre le point en tapant la balle qui fuyait le court.

Derrière, il sert un ace avant d’empocher le jeu. Les deux joueurs réussissent une bonne mise en jeu et PCB est le prochain à être mis en difficulté. Il concède trois balles de break, mais le local ne parvient pas à les transformer. L’Espagnol revient à 4-4. Le tricolore va regretter les occasions manquées puisqu’il va être puni sur son engagement. Mené 15-40, il sauve la première balle de break sur un service gagnant mais doit s’incliner sur une frappe de son adversaire accrochant la ligne de fond de court. Carreño Busta continue de réussir de nombreux amorties et remporte son jeu de service pour s’offrir le troisième set sur le score de 6-4.

Une logique respectée

Dès le début de la quatrième manche, Couacaud ne trouve pas la solution et doit forcer pour essayer de faire plier l’Espagnol. Celui-ci est clairement au-dessus depuis quelques jeux et continue à distiller de nombreuses amorties bien masquées, pour prendre le service de son adversaire et confirmer le break. Le Français va réagir en réalisant un superbe engagement, retrouvant de son agressivité, mais les choses se compliquent sur le service adverse où c’est plus difficile. L’Espagnol reste devant et mène 4-2. Le tricolore ne lâche pas et revient à 3-4. Serein, PCB se rapproche de la victoire avec nouveau de service maîtrisé. Valeureux jusqu’au bout malgré la difficulté, le local réussit sa mise en jeu pour revenir à 4-5 et obliger Carreño Busta à servir pour le match. Ce dernier ne va pas trembler et remporte la quatrième et dernière manche 6-4.

Journaliste/rédacteur depuis août 2018 - Passionné de sport depuis tout petit, je me suis logiquement tourné vers le journalisme sportif depuis août 2018. Grand supporter des Girondins, je suis aussi un fan de football. Je pratique le tennis et suis l'actualité de la petite balle jaune. En juillet, vous risquez de me croiser sur les routes du Tour.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une