Nous suivre

Roland-Garros 2021

Roland-Garros : Krejcikova rejoint Pavlyuchenkova en finale

Vincent Soubabère

Publié

le

Roland-Garros - Krejcikova rejoint Pavlyuchenkova en finale
Photo Icon Sport

ROLAND-GARROS 2021 – Au bout du suspense, Barbara Krejcikova s’est imposée ce jeudi dans une demi-finale assez équilibrée face à María Sákkari (7-5, 4-6, 9-7). Pendant une bonne partie du match, les deux joueuses ont subi la pression de leur première demi-finale en Grand Chelem. Fatiguée, la Tchèque n’a pas craqué et est allée au bout d’elle-même pour sauver une balle de match avant de remporter la rencontre.

Beaucoup d’erreurs dans le premier acte

Comme lors de ses derniers matchs, Krejcikova semble un peu crispée en début de rencontre. Elle concède directement deux balles de break. Sakkari, solide sur les retours, convertit la première et prend l’avantage. Mais la Grecque part elle aussi à la faute lors de son engagement et donne une opportunité de débreak à son adversaire. Sur le point décisif, la Tchèque retourne une balle en cloche, permettant à Sakkari d’avancer. Elle obtient ensuite une balle facile pour conclure le point mais force beaucoup trop son coup droit. Krejcikova recolle à 1-1 dans un début de match brouillon.

La prochaine mise en jeu n’est pas plus maîtrisée puisque la Tchèque concède une balle de break. Les deux joueuses se précipitent beaucoup et ne prennent pas le temps de construire les points. Ce coup-ci, c’est Krejcikova qui part à la faute et permet à Sakkari de mener 2-1 service à suivre. La Grecque réalise un début de jeu compliqué, mais elle se reprend bien, notamment grâce à un coup droit long de ligne qui laisse la Tchèque sur place. Elle domine désormais 3-1 et a deux balles pour mener 4-1, mais Krejcikova les efface. Cette dernière a beaucoup de difficultés à conclure son engagement, réalisant notamment une double faute sur balle de jeu.

La Tchèque finit par s’en sortir et revient à 2-3. Sakkari peut regretter les opportunités manquées puisqu’elle va s’incliner sur la seconde balle de break obtenue dans le jeu suivant. Les deux joueuses manquent d’agressivité et commettent de nombreuses fautes, certainement paralysées par l’enjeu. Pour la première fois de la rencontre, Krejcikova passe devant et mène 4-3. La vapeur s’inverse et la Tchèque s’offre trois balles de break. La seconde opportunité est la bonne, Krejcikova va désormais servir pour le gain de la première manche. Mais Sakkari n’a pas dit son dernier mot et signe un débreak blanc, avant de marquer les quatre points suivants pour revenir à 5-5.

La pression est sur la Tchèque qui, cette fois-ci, réagit bien et signe à son tour un jeu blanc pour reprendre l’avantage. A cet instant du match, seuls 18 échanges sur 69 ont totalisé plus de cinq frappes, soit 26%. Les deux joueuses ne sont toujours pas libérées et commettent encore beaucoup d’erreurs dans les premiers coups des points. Alors qu’on pensait se diriger vers un tie-break, Sakkari va finalement craquer, avec plusieurs coups forcés qui terminent derrière la ligne de fond de court. Krejcikova s’impose 7-5.

Sakkari prend le dessus dans ce second set

Mais la Grecque ne lâche rien, et met directement en difficulté son adversaire. Menée 0-30, la Tchèque sort un service gagnant avant de réaliser un très beau coup droit qui dépasse Sakkari. A 30-30, Krejcikova part à la faute et offre une balle de break, bien convertie par son adversaire. Comme dans la première manche, la Grecque prend le service adverse d’entrée. Elle confirme son avantage avant de se créer une opportunité de double break qu’elle saisit pour mener 3-0. La Tchèque semble touchée physiquement et peine sur chaque frappe. Elle multiplie désormais les erreurs, et voit Sakkari marquer son jeu de service.

Cependant, Krejcikova n’abandonne pas et remporte un premier jeu de service avant d’obtenir une première opportunité de débreak. La Tchèque la convertit et revient à 2-4. Alors qu’elle revenait bien, Krejcikova craque à nouveau et concède deux balles de break. Mais Sakkari manque les opportunités et le service de la Tchèque lui permet de recoller à 3-4. La Grecque repart de l’avant avec un jeu blanc et domine désormais 5-3. Krejcikova lui répond avec un engagement parfait. Sakkari va désormais servir pour le gain de la seconde manche. Dans cette mise en jeu, Krejcikova réalise une belle accélération de revers, chose qu’elle faisait bien lors des derniers matchs et qu’elle a moins tentée aujourd’hui.

La Tchèque a cependant un jeu plus propre depuis quelques jeux. Malheureusement, alors qu’elle menait 15-30, elle donne deux points à son adversaire pour lui offrir une balle de set. Sakkari manque son coup droit, les deux joueuses reviennent à égalité. La Grecque sert un ace avant de gâcher sa seconde opportunité. Mais Krejcikova repart à la faute et donne une troisième balle de deuxième manche à son adversaire. Elle parvient enfin à la convertir, amenant la Tchèque au filet avant de conclure le point d’un revers croisé. L’issue du match dépendra donc d’un troisième set.

Un troisième acte haletant

Si Krejcikova semble la plus empruntée physiquement, elle réalise un premier jeu parfait et mène 1-0. Sakkari lui répond bien avant de se créer une balle de break qu’elle convertit. La Tchèque a une opportunité pour revenir à 2-2 mais elle commet la faute. Elle réalise deux nouvelles erreurs et permet à la Grecque de confirmer son break. Krejcikova manque sa seconde balle pour débuter son engagement mais se reprend bien et revient à 2-3. Diminuée physiquement, elle continue à se battre et mène 0-30. Sakkari réalise alors un service gagnant. La Tchèque va ensuite craquer par deux fois, permettant à la Grecque de reprendre l’avantage.

Une nouvelle erreur de Krejcikova termine ce jeu remporté par Sakkari. Les deux joueuses remportent ensuite leur engagement, Sakkari mène 5-4. La Grecque se procure une première opportunité pour conclure le match mais Krejcikova la sauve, avant de reprendre l’avantage dans ce jeu grâce à son service. Tendue, Sakkari va effectuer deux fautes directes en ce début de jeu. Dans un long échange, la Tchèque craque et permet à son adversaire de revenir à 15-30. La Grecque sert ensuite une grosse première balle et revient à 30-30. Mais Sakkari craque à nouveau, envoyant son coup droit dans le filet. Krejcikova obtient donc une balle de break.

La Grecque sort alors un superbe revers croisé pour revenir à 40-40. Elle repart ensuite à la faute avec une amortie manquée. Dans un point où les deux joueuses n’ont pas pris de risque pendant longtemps, attendant la faute adverse, la Tchèque réalise un superbe revers que ne peut renvoyer son adversaire. Elle revient à 5-5, mais commence son engagement de la pire des manières avec une double faute. Sakkari va alors aligner les fautes directes et permettre à Krejcikova de reprendre l’avantage et de mener 6-5. La Grecque réalise tout de même une bonne mise en jeu et égalise à 6-6. La Tchèque signe alors un jeu blanc pour repasser devant.

Les deux joueuses sont de plus en plus fatiguées mais pourtant, elles donnent de moins en moins de points gratuits. Si les échanges ne sont pas très rythmés, les deux joueuses ne veulent pas partir à la faute. A ce petit jeu, Krejcikova semble la plus forte et se procure deux balles de match. Sakkari ne craque pas et les sauve, mais elle est ensuite victime d’un coup du sort puisque la balle de son adversaire heurte la bande du filet et tombe de son côté. La Grecque la sauve de nouveau et égalise à 7-7 grâce à son service. Les points s’intensifient et les deux joueuses ne lâchent rien. La Tchèque, solide, inscrit son huitième jeu.

Alors que Sakkari se dirigeait vers une égalisation, elle subit un point remarquable de son adversaire avant de commettre une double faute pour offrir une balle de match. La Grecque envoie une balle un peu puissante, annoncée faute par le juge de ligne. L’arbitre de chaise va voir et la donne bonne. Pourtant, la vidéo montre que la balle était clairement derrière. Le point est rejoué, Sakkari s’en sort. La Tchèque obtient ensuite une nouvelle balle de match et la convertit. Elle s’impose 9-7 au troisième set.


Journaliste/rédacteur depuis août 2018 - Passionné de sport depuis tout petit, je me suis logiquement tourné vers le journalisme sportif depuis août 2018. Grand supporter des Girondins, je suis aussi un fan de football. Je pratique le tennis et suis l'actualité de la petite balle jaune. En juillet, vous risquez de me croiser sur les routes du Tour.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Euro 2020

Fil Info

Actus à la une