Nous suivre

Roland-Garros 2021

Roland-Garros : Medvedev gagne son premier match Porte d’Auteuil

Jordane Mougenot-Pelletier

Publié

le

Roland-Garros - Medvedev gagne son premier match Porte d'Auteuil
Photo ATP Tour

ROLAND-GARROS 2021 – Daniil Medvedev a remporté aujourd’hui son premier match à Roland-Garros. Il n’a pas trainé contre Alexander Bulbik (ATP 37) et gagne 6/3, 6/3, 7/5.

Medvedev : M le Maudit

M le Maudit de la Porte d’Auteuil a fait tomber la malédiction. Numéro 2 mondial, finaliste en Grand Chelem et vainqueur de 3 Masters 1000, Daniil Medvedev n’avait encore jamais gagné de match à Roland-Garros. Trois fois de rang entre 2017 et 2019 il avait perdu d’entrée contre des Français. L’an passé, c’est le Hongrois Fucsovics qui l’avait éliminé. En entrant cet après-midi sur le Chatrier contre Alexander Bulbik, Medvedev devait forcément cogiter.

Au tout début du match, on a bien cru que la malédiction poursuivrait son œuvre néfaste quand Daniil Medvedev perd son premier jeu de service et est mené 2-0. Pourtant le Russe ne panique pas. Il débreake aussitôt, remonte à 2-2 et bientôt breake à son tour son adversaire. On sent le numéro 2 mondial appliqué, sérieux. Il breake une seconde fois au meilleur des moments un Bublik coupable de grandes largesses. 6/3 Medvedev.

Vernis d’ennui

Le deuxième set est à l’avenant. On ne se régale pas sur le court central de la Porte d’Auteuil. Les deux hommes veulent initier un jeu court et en mettent beaucoup à côté. En début de manche, Medvedev breake par deux fois le Kazakh et finit par remporter la deuxième manche sur le même score 6/3.

Tout au long de ce match, on ne peut pas se départir d’un certain vernis d’ennui. Un vernis qu’auraient successivement appliqué des fautes directes à gogo et des services peu ou pas renvoyés. Comme on était en pleine digestion, on peut remercier les deux joueurs pour l’application qu’ils ont mis à nous permettre plusieurs micro-siestes. Quand on a rouvert un œil en fin de troisième manche, Medevedev avait gagné 7/5 la dernière manche.

Le Russe numéro 2 mondial s’impose donc 6/3-6/3-7/5. Il rencontrera le vainqueur du match entre Tommy Paul et Christopher O’Connell. Un deuxième tour qui sera donc à sa portée mais dans lequel il devra montrer un jeu plus consistant.


Journaliste/rédacteur depuis mai 2018 - Dans mon sang coule à la fois le feu des penne à l'arrabiata et la glace du Grand Colombier. Amoureux des belles lettres et des Talking Heads, je supporte un club olympique. Intéressé par les relations qu'entretient le sport avec la société, je m'intéresse autant à Marc Cécillon qu'à Pep Guardiola, à Tonya Harding qu'à Philipp Roth. Enfant des 90's, on ne me fera pas croire qu'il y a eu plus beau à voir depuis Zinédine Zidane, Marco Pantani et Pete Sampras. La béchamel est une invention du diable, la Super Ligue aussi.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une