Nous suivre

Roland-Garros 2021

Roland-Garros : Sans forcer, Zverev écarte Davidovich Fokina et rejoint le dernier carré

Publié

le

Roland-Garros : Sans forcer, Zverev écarte Davidovich Fokina et rejoint le dernier carré
Photo Icon Sport

ROLLAND-GARROS – Sur le court Philippe Chatrier, la révélation de ce tournoi Alejandro Davidovich Fokina se frottait au dernier finaliste de l’US Open, Alexander Zverev. Mais l’Espagnol n’a pas fait le poids et s’est logiquement incliné en trois sets secs (6-4, 6-1, 6-1) et 1h 36 minutes de jeu. 

La jeunesse au pouvoir ! Pour le premier quart de finale des internationaux de France, le public avait rendez-vous avec Alejandro Davidovich Fokina et Alexander Zverev. Novice à ce stade de la compétition, l’Espagnol qui dispute seulement son cinquième Grand Chelem de sa carrière affrontait un Allemand sûr de sa force, et ayant déjà atteint les quarts à la Porte d’Auteuil deux fois auparavant. Ce match de la « Next Gen » avait des allures de promesses, même si l’affiche pouvait paraître complètement déséquilibré sur le papier entre le 46ème et le 6ème mondial au classement ATP.

Peu de rythme, beaucoup de fautes mais Zverev assure l’essentiel

Alexander Zverev débute par une double faute sur son service. L’Espagnol manœuvre bien pour remporter ensuite le second point puis obtenir trois balles de break. Sur sa troisième tentative, il convertit le jeu en glissant une belle amortie. L’Allemand a beaucoup de peine à passer sa première balle (moins de 30%) mais arrive à prendre le jeu de son adversaire, 1-1. Derrière, Davidovich Fokina met plein d’autorité pour revenir à 30-30 dans le troisième jeu, alors qu’il était mené 0-30. Le natif d’Hambourg s’en sort finalement pour prendre les devants, 2-1. Grâce à un passing de revers, le jeune Espagnol de 22 ans sauve une deuxième balle de jeu sur son service. Il assure ensuite pour recoller à 2-2.

Capable de très bons coups droit comme de coups trop forts, Davidovich Fokina varie ses mouvements pour tenter de contrer l’Allemand. Les deux serveurs n’y arrivent pas sur leur service, chacun perd sa mise en jeu ensuite. Jeu blanc pour Zverev dans la foulée, 4-3 en sa faveur. Conscient de devoir sortir le match parfait pour se donner une petite chance, le natif de Malaga tente mais force et en met trop dans la raquette. Et avec 13 fautes directes, il ne se facilite pas la tâche. Après un troisième jeu de service perdu d’affilée, il offre la possibilité à son adversaire de service pour le set. Heureusement pour lui, il efface son break de retard et recolle à 5-4. Finalement, il paye ses nombreuses fautes et cède son service (encore une fois) et la première manche, 6-4.

Zverev sans forcer, Davidovich Fokina désabusé

Alexander Zverev commence la deuxième manche avec un jeu blanc, avant que l’Espagnol assure sur son service (enfin) ! C’est un drôle de match auquel nous assistons, au-delà même du faible rythme mis par les deux protagonistes. Peut-être est-ce de la tension, ou l’heure à laquelle ces derniers sont rentrés sur le court (à 18h, alors que le match devait débuter à 16h). Dans tous les cas, difficile de prendre un immense plaisir à regarder cette partie. Une partie qui voit quand même Zverev dominer largement Davidovich Fokina.

L’Espagnol, éblouissant lors des derniers tours ne met pas les ingrédients qu’il faut pour espérer inquiéter le dernier quart-de-finaliste de l’Open d’Australie. Sans doute frustrant pour celui qui s’invite pour la première fois dans la cour des grands (c’est son premier quart de finale en Grand Chelem). Déjà battu par l’Allemand en huitièmes de finale du dernier US Open (match perdu en 6-2 ; 6-2 ; 6-1 et seulement 1h 34 de jeu), l’histoire semble se répéter.

Alexander Zverev déroule dans la suite du set, et profite surtout des points gratuits qui s’offrent à lui pour prendre le large. En seulement 26 minutes, il s’adjuge la deuxième manche, 6-1.

Le calice jusqu’à la lie

Dos au mur, on ne voit pas de brin de révolte chez le 46ème joueur à l’ATP qui perd d’entrée sa mise en jeu, après une balle stoppée dans le filet. Les fautes s’accumulent toujours plus pour Davidovich Fokina, et il prend l’eau sur chaque point. Pourtant pas auteur d’un grand match, Zverev enchaîne les coups pour confirmer son break (2-0).

L’unique question qui se pose est de savoir à quelle heure l’Allemand va conclure ce quart de finale. Facile, Zverev qui était en difficulté sur son service en début de partie fait le travail. Un smash, un revers opposé et une faute adverse et ça fait 3-1 pour le métronome de 24 ans.

C’est un véritable calvaire qui s’abat sur l’Espagnol, impuissant face à la cadence de son opposant. Les longs matchs qu’il a joués auparavant sont peut-être une explication à apporter, puisque ADF a bataillé pendant de longues heures les tours précédents.

Alexander Zverev s’impose très facilement en trois manches (6-4 ; 6-1 ; 6-1) et affrontera en demi-finales le vainqueur du quart entre Tsitsipas et Medvedev, qui se déroule ce soir à 21h.


Journaliste/rédacteur depuis mai 2021 - Passionné de sport depuis de nombreuses années, mais aussi par le monde du journalisme, c'est en toute logique que j'ai décidé de rejoindre l'aventure Dicodusport. Football, endurance, tennis ou encore cyclisme, c'est avec un réel plaisir que je souhaite vous faire partager ma ferveur pour ces disciplines.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une