Nous suivre

Cyclisme sur route 2022

Romain Bardet : « Thibaut et moi sommes passés par des moments compliqués »

Publié le

Photo Icon Sport

CYCLISME SUR ROUTE 2022 – Victorieux du classement général sur le Tour des Alpes, Romain Bardet (Team DSM) a pris date cette semaine en vue du Tour d’Italie. Son compatriote, Thibaut Pinot (Groupama-FDJ), a lui retrouvé des ailes. 

Une belle semaine pour le cyclisme français sur le Tour des Alpes avec une fin en apothéose vendredi. Geoffrey Bouchard (AG2R Citroën) avait idéalement lancé les Bleus en s’imposant sur la 2ème étape, alors que Thibaut Pinot et Romain Bardet l’ont conclue en beauté. Le grimpeur du Team DSM semble en excellente condition, avant d’aborder Liège-Bastogne-Liège dimanche puis le Giro dans 15 jours. Après sa victoire au général vendredi, il s’est expliqué auprès de nos confrères de L’Équipe.

Thibaut et moi sommes passés par des moments compliqués après avoir été sur le devant de la scène. Mais on est encore là parce qu’on y croit. Ce que je retiens, c’est la manière dont on est allés chercher cette victoire finale, avec des gars de notre équipe de développement, dont un qui disputait sa première course pro (l’Anglais Max Poole). Dès le premier jour, j’étais là, en embuscade, mais on ne voulait absolument pas prendre le maillot de leader car il nous aurait été difficile de le défendre. Dans la dernière ascension, quand je me suis retourné et que j’ai vu Thymen qui jouait sa place sur le podium, je lui ai dit : « Allez ! On va la chercher ! » Tous les deux, on est ensemble depuis le début de saison, on a passé six semaines en altitude, couru le Tour UAE puis Tirreno.

Romain Bardet fera partie des outsiders pour Liège-Bastogne-Liège dimanche. S’il a plus souvent brillé sur les courses à étapes, il a notamment été vice-champion du monde derrière Alejandro Valverde en 2018 sur une course d’un jour, sur ce type de parcours. D’ailleurs, le natif de Brioude a déjà pris la 3ème place sur la Doyenne, en 2018 également.

Passionné de sport et entrepreneur depuis mes 18 ans, la création de Dicodusport m'a semblé évidente pour participer à la médiatisation d'un plus grand nombre de sports. Le chemin est long mais avec une équipe des plus motivées et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en point de mire, nous y arriverons ! Journaliste dans le monde du sport depuis plus de 5 ans, je traite aussi bien de football, de rugby, de biathlon que de cyclisme.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une