Nous suivre

Actualités

Romain Grosjean, l’âge de raison

Nicolas Jacquemard

Publié

le

Romain Grosjean

Romain Grosjean, bientôt 32 ans, est le doyen des pilotes français en Formule 1. Le Franco-Suisse entame sa septième saison consécutive (8ème saison en tout avec son passage en 2009) et sa troisième avec l’écurie Haas.

Son parcours

Comme tous les pilotes, Romain Grosjean fait ses classes sur les circuits de karting, jusqu’en 2003 où il commence sa carrière en monoplace. Dès 2005, il brille en remportant le Championnat de France de Formule Renault 2.0 avec pas moins de 10 victoires en 16 courses. Deux ans plus tard, il remporte le championnat Formule 3 Euro Series avec l’équipe ASM Formule 3. En 2008, il termine 4ème du GP2 Series et 1er du GP2 Asia Series. L’année suivante, toujours engagé en GP2 Series, il rejoint la F1 et Renault pour remplacer Nelson Angelo Piquet à partir de août. Il dispute neuf Grands Prix dans une équipe en crise, où il sera compliqué pour le Français de trouver ses marques : il marque aucun point et ne trouve pas de volant pour la saison 2010, contraint alors de retourner en GP2. En 2011, il remporte le championnat de cette catégorie ainsi que celui en Asie, ce qui lui ouvre à nouveau les portes de la F1. Il signe avec l’écurie Lotus où il restera 4 ans pour un total de 10 podiums. Si les deux premières années sont encourageantes, les deux dernières sont plus difficiles à cause de nombreux problèmes sur la voiture. En 2016, il rejoint alors la nouvelle écurie, Haas, avec laquelle il prendra le départ lors de la saison 2018. En deux ans, il entre à treize reprises dans les points, sans jamais monter sur le podium.

Ses ambitions

Souvent critiqué par ses pilotes, la nouvelle monoplace développée par Haas a l’air d’avoir les faveurs du Genevois, qui faisait part de ses impressions à nos confrères d’Eurosport : « La VF18 est une très bonne base. » indique le Français. « La voiture m’a procuré de très bonnes sensations dès le départ, ce qui est toujours un bon indicateur. Elle a l’air performante. » Il ajoute d’ailleurs que c’est selon lui,  « la meilleure monoplace développée par l’écurie Haas ». L’ambition de son équipe est simple, des Q3 et des places dans les points, comme l’explique Günther Steiner, le patron de l’équipe : « Une double arrivée dans les points est toujours le meilleur résultat. Notre objectif est d’être en Q3 avec les deux voitures parce qu’ensuite, tout peut arriver. »

L’œil du rédacteur

Les premiers essais et le premier Grand Prix vont permettre de savoir ce que vaut vraiment la nouvelle monoplace de Haas et à quelle place elle se situe dans la hiérarchie. Si la voiture marche, Romain Grosjean a déjà prouvé sa qualité de pilote et qu’il pouvait embêter les meilleurs.

Nicolas Jacquemard


Passionné de sport et entrepreneur depuis mes 18 ans, la création de Dicodusport m'a semblé évidente pour participer à la médiatisation d'un plus grand nombre de sports. Le chemin est long mais avec une équipe des plus motivées et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en point de mire, nous y arriverons ! Journaliste dans le monde du sport depuis plus de 5 ans, je traite aussi bien de football, de rugby, de biathlon et de cyclisme.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une