Nous suivre

Rugby à XIII

Quels favoris pour la Super League 2020 ?

Idriss

Publié

le

St-Helens

À 15 jours de la reprise de la Super League de rugby à 13, voici un état des lieux des forces en présence, avec les 5 principaux favoris au titre final.

12 équipes sur la ligne de départ. Et il n’en restera qu’une ! La 25ème édition de la Super League débutera le 31 janvier et rendra son verdict le 10 octobre lors de la traditionnelle grande finale prévue à Old Trafford. Voici 5 équipes favorites pour obtenir l’une des 2 places à cet événement :

St Helens Saints

Les champions en titre seront favoris à leur propre succession. L’effectif n’a pas bougé, les hommes de base du titre de l’an passé sont restés. Emmené par le demi français Théo Fages et le rugueux pilier anglais Luke Thompson, le club de la banlieue de Liverpool est une équipe offensive, pratiquant un jeu spectaculaire et efficace. Même si l’entraîneur Justin Holbrook a quitté le navire, son successeur Kristian Woolf va sans doute rester dans la continuité de la réussite de son prédécesseur. Les Saints seront l’équipe à (a)battre cette saison et vous pouvez miser sur eux sur Bet777.

Warrington Wolves

Les Wolves ont réalisé l’un des plus gros coups lors du mercato. La star anglaise Gareth Widdop est de retour à la maison, après 11 ans d’exil en Australie. En plus de Widdop, le centre Anthony Gelling va lui aussi poser ses valises à Warrington. Les Wolves disposent d’un effectif complet, avec des internationaux à chaque ligne. Emmenés par sa charnière 5 étoiles Gareth Widdop – Blake Austin, les Wolves peuvent aussi compter sur leur capitaine Chris Hill et l’arrière Stefan Ratchford, l’un des joueurs les plus sous-estimés du championnat. Cette année plus que jamais, les Wolves sont armés pour ramener le titre de champion, que toute la ville attend depuis 1955 !

Wigan Warriors

Champions en 2016 et 2018, les Cherry and White vont-ils poursuivre leur série d’un titre tous les 2 ans ? Le potentiel est là pour ça ! Les Warriors se sont donné les moyens d’atteindre cet objectif en recrutant en provenance de Salford le demi Jackson Hastings, nommé meilleur joueur de la saison passée (Man Of Steel) et le pilier international anglais George Burgess, que Wigan est allé chercher en Australie. Les coéquipiers des Français Morgan Escaré et Romain Navarrette semblent bien partis pour être de vrais prétendants au titre cette saison.

Leeds Rhinos

Après une saison 2019 achevée à une décevante 8ème place, Leeds a une revanche à prendre. Afin de mener ce projet à bien, les Rhinos ont été très actifs sur le marché des transferts en faisant venir le Man of Steel 2017 Luke Gale (Castleford Tigers), le pilier australien Matt Prior (Cronulla Sharks) et les 2 jeunes Anglais Alex Mellor et Kruise Leeming, qui arrivent tous les 2 en provenance de Huddersfield. Ce cru 2020 des Rhinos est un beau mélange d’expérience (Luke Gale, Stevie Ward, Adam Cuthbertson) et d’une prometteuse jeunesse (Jack Walker, Harry Newman, Mikolaj Oledzki). Si les recrues s’intègrent rapidement, les Rhinos seront de solides outsiders.

Hull FC

Last but not least, les Airlie Birds vont eux aussi aborder la saison 2020 revanchards. Hull FC a bien bossé sur le recrutement en rapatriant le polyvalent 3/4 Mahe Fonua (Wests Tigers) et surtout en faisant signer son coéquipier en sélection des Tonga, le seconde ligne Manu Ma’u (Parramatta Eels). Auteur d’une saison remarquable en NRL en 2019, Ma’u sera l’une des attractions de ce championnat. Hull FC pourra aussi compter sur l’inusable Gareth Ellis (bientôt 39 ans) qui deviendra le premier joueur de l’histoire à jouer sur 4 décennies consécutives. Les Airlie Birds partent de loin pour le titre final, mais ils seront le poil à gratter cette saison en championnat. Il faudra les surveiller avec attention lors de la Cup.

Et nos Français dans tout ça ?

Seule équipe française sur la ligne de départ, les Dragons Catalans seront sans doute proches de ce quinté de tête. Le recrutement a été conséquent avec la venue de la star australienne James Maloney et le retour de Josh Drinkwater, et la préparation s’est très bien passée. Cependant, ce sera dur d’aller inquiéter les effectifs pléthoriques de St Helens et Warrington. Le club de Perpignan peut être un sérieux prétendant à la 5ème place, au coude à coude avec Hull FC et Castleford. Mais viser plus haut semble compliqué…

Idriss Ahamada


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Rugby à XIII

Israel Folau signe chez les Dragons Catalans !

Avatar

Publié

le

Par

ABC

Énorme coup des Dragons Catalans ! L’Australien Israel Folau, 30 ans, vient de signer chez les Dragons et évoluera en Super League cette saison. 

La talentueux (et tumultueux) joueur australien Israel Folau vient de signer un contrat d’un an avec les Dragons Catalans, qui évoluent en Super League. L’arrivée de l’ancien arrière des Wallabies à XV a été officialisée ce mardi midi sur le compte Twitter des Dragons. Ancien du Melbourne Storm et des Brisbane Broncos, Folau avait débuté en NRL à l’âge de 17 ans en 2007, année durant laquelle il a reçu la distinction de rookie de l’année. En quatre années de NRL, Israel Folau a disputé 91 matchs et a inscrit 73 essais.

Des opinions religieuses controversées

Doté de capacités rugbystiques au-dessus de la moyenne, Israel Folau avait suscité l’indignation début 2019. Guidé par ses opinions religieuses, l’Australien avait publié un message homophobe sur les réseaux sociaux : « Attention ! Alcooliques, homosexuels, adultères, menteurs, fornicateurs, voleurs, athées, idolâtres, l’enfer vous attend. Repentez-vous ! Seul Jésus sauve ».

Indésirable en Australie, que ce soit à XV ou en NRL, Folau était à la recherche d’un club depuis de nombreuses semaines. Président des Dragons Catalans, Bernard Guasch a néanmoins mis en garde le joueur australien :

Nous voulons donner à Israel une nouvelle opportunité de briller sur les terrains. Nous n’approuvons et ne partageons pas les propos d’Israel fondés sur sa croyance religieuse sincère. Nous ne partageons ni ne tolérons ses opinions et nous sommes totalement attachés à ce que notre club et notre sport soient ouverts et accueillants pour tout le monde. Nous pensons que ce genre de propos ne devraient pas être exprimées publiquement, en particulier par un sportif de haut niveau. Nous avons un accord signé avec le RFL. Toute transgression entraînera la résiliation immédiate du contrat d’Israel et une amende substantielle pour le club.

Dicodusport


Lire la suite

Rugby à XIII

Rugby à XIII – Elite 1 : Les résultats de la 8ème journée

Nico

Publié

le

Par

Le championnat de France de rugby à XIII n’aura vu que deux matchs se disputer ce week-end, à cause des intempéries qui ont obligé le report de trois rencontres.

Avignon, leader avant cette journée, est tombé à domicile face à une belle équipe de Lézignan qui montent en puissance. Les visiteurs, qui ont enregistré l’arrivée de leurs quatre recrues étrangères, ont d’abord tenu la dragée haute aux Bisons avant de faire la différence en seconde période avec notamment un doublé d’Amine Miloudi, très en jambes en terre avignonnaise. Courte victoire pour les Meuniers qui leur permet de conforter leur place dans le Top 6.

En direct sur ViàOccitanie, le troisième, Albi, recevait le deuxième, Limoux, pour le choc de cette 8ème journée. Une très belle prestation offensive des Albigeois qui leur permet de marquer 29 points et de s’imposer avec des doublés d’Alex Grant et Nittim Pedrero. Côté Limoux, beaucoup trop de fautes ballon en mains pour remporter cette rencontre, mais un bonus défensif malgré tout. Le championnat continue dès le week-end prochain avec la 9ème journée, avec quatre rencontres puisque celle entre Albi et Villeneuve a été disputée en avance le week-end passé.


Journée 8


SAMEDI 25 JANVIER 2020
SO AVIGNON XIII 22 – 28
Détails
FC LEZIGNAN XIII
ALBI RUGBY LEAGUE 29 – 24
Détails
XIII LIMOUXIN
À VENIR
CARCASSONNE XIII Reporté
Détails
VILLENEUVE XIII RL
PALAU XIII Reporté
Détails
RC ST GAUDENS XIII
ST ESTEVE XIII CATALAN Reporté
Détails
TOULOUSE OLYMPIQUE

Dicodusport


Lire la suite

Rugby à XIII

Rugby à XIII : La France avec un tirage abordable pour la Coupe du monde 2021

Nico

Publié

le

Par

Justine Rey

XIII – En présence du Prince Harry et de Jason Robinson, le tirage au sort de la Coupe du monde de rugby à XIII 2021 (23 octobre au 27 novembre en Angleterre) a eu lieu. 

L’équipe de France masculine hérite d’un tirage correct. Si l’Angleterre sera le grand favori de la poule, la Grèce est sur le papier inférieure et la qualification se jouera face aux Samoa.

Pour les Féminines, c’est le pire tirage possible avec les deux ogres, l’Australie et la Nouvelle-Zélande, mais aussi les Îles Cook.

Enfin, l’équipe de France de XIII Fauteuil, championne du monde en titre, hérite d’un groupe largement à sa portée. Elle sera avec l’Angleterre, la favorite de la compétition.

Dicodusport


Lire la suite

Rugby à XIII

Rugby à XIII – Elite 1 : Les résultats de la 7ème journée

Nico

Publié

le

Par

Richard C. Photographe

Le championnat de France de rugby à XIII passe le cap du premier tiers avec la 7ème journée et cinq matchs au programme.

Pour lancer cette septième journée, Albi, vainqueur de Carcassonne XIII avant la trêve, recevait le champion de France pour un joli choc. Un match accroché avec deux belles équipes qui ont eu chacune leur tour un temps fort mais Albi a été meilleur dans le money time et s’impose d’une courte tête (30-22). Barragistes la saison passée, les Albigeois sont un candidat aux phases finales comme l’a expliqué le coach de Saint-Estève XIII Catalan.

Saint-Gaudens tenait le bonus défensif face à une belle équipe d’Avignon mais Olivier Arnaud en a décidé autrement et son drop prive les Ours de marquer le moindre point sur cette journée (12-25). Julien Gérin l’entraîneur de Saint-Gaudens reste optimiste pour la suite avec une équipe en progression. Carcassonne XIII a réalisé une grosse performance (10-48) face à une équipe du Toulouse Olympique qui a toujours les mêmes difficultés qu’avant la trêve alors que Palau, miné par les blessures, n’a rien pu faire face à Villeneuve (52-18).

La rencontre tant attendue était le choc entre Lézignan et Limoux qui en plus d’être un derby audois était aussi l’inauguration de la nouvelle tribune un an et demi après que l’ancienne ait brûlé. Une rencontre de très haute intensité devant un peu plus de 4000 spectateurs et au final c’est Limoux qui a eu le dernier mot (18-28) même si Lézignan était revenu à 18 partout à une vingtaine de minutes de la fin.


Journée 7


SAMEDI 4 JANVIER 2020
ALBI RUGBY LEAGUE 30 – 22
Détails
ST ESTEVE XIII CATALAN
DIMANCHE 5 JANVIER 2020
RC ST GAUDENS XIII 12 – 25
Détails
SO AVIGNON XIII
TOULOUSE OLYMPIQUE 10 – 48
Détails
CARCASSONNE XIII
FC LEZIGNAN XIII 18 – 28
Détails
XIII LIMOUXIN
VILLENEUVE XIII RL 52 – 18
Détails
PALAU XIII

Dicodusport


Lire la suite

Rugby à XIII

Alain Fabre : « J’ai souvent l’impression que les treizistes sont les plus grands ennemis du XIII »

Nico

Publié

le

Par

FC Lézignan-Corbières

Nous avons rencontré Alain Fabre, co-président du FC Lézignan-Corbières, qui évoque l’inauguration de la nouvelle tribune du Moulin et fait un point sur le XIII français actuel.

Inauguration du nouveau Moulin dimanche 5 janvier. Êtes-vous satisfait des travaux réalisés ?

Très satisfait et ce serait difficile de ne pas l’être, parce qu’on va avoir des tribunes magnifiques, modernes et qui gardent le caractère du Moulin. La municipalité a fait un gros effort pour le stade et les tribunes à l’anglaise sont conservées, avec un alliage de bois et de béton. Il y a aussi l’éclairage qui va nous permettre d’organiser des matchs le soir, c’est vraiment un changement radical pour le club.

Comment se présente l’inauguration, avec notamment les Dragons ?

Rendez-vous ce dimanche 5 janvier au Moulin à 9h30 pour l’entraînement des Dragons Catalans, ouvert au public et gratuit. L’inauguration officielle est ensuite prévue à 11h15 avec des personnalités de la région, le présidente de la région, la sous-préfète du département et le maire de Lézignan-Corbières, Michel Maïque.

Après cela, un repas inaugural avec plus de 650 personnes inscrites, ce qui n’est jamais arrivé pour le club. Il y aura des anciens, des partenaires, ce sera un événement majeur sachant que l’inauguration de la nouvelle tribune correspond aussi aux 100 ans du Moulin. Ensuite, il y aura le match des juniors à 13h30, puis celui des séniors avec entre-temps, les défilés des écoles de rugby du club. Enfin, un feu d’artifice autour d’une bodega sera organisé pour terminer la journée.

Quel bilan sportif pour ce début de saison ? Quels sont les objectifs sportifs pour la suite ?

Pour l’instant, on est dans le tableau de marche, on savait que ça serait dur pour nous jusqu’en janvier, car nous n’avions que des matchs à l’extérieur et les recrues étrangères qui arrivaient après la reprise. Trois victoires et deux défaites pour le moment, avec un match en retard à Villeneuve à jouer, alors qu’on a eu un effectif remodelé en bonne partie, avec notamment l’incorporation de jeunes joueurs.

La mayonnaise a pris plus vite que prévu car on a déjà livré de belles performances, comme la victoire chez le champion de France, Saint-Estève XIII Catalan. On est satisfait du début de saison et de l’état d’esprit du groupe, mais pour nous la saison commence vraiment maintenant. J’espère qu’on fera une grosse performance contre Limoux dimanche, on va récupérer quelques blessés pour aligner une belle équipe.

Pour les objectifs, on espère aller le plus loin possible, mais on ne va pas faire des plans sur la comète car il n’y a pas longtemps, on avait perdu un seul match sur la saison et on perd les deux finales. On va donc avancer petit à petit. Mais on espère bien aller le plus loin possible pour récompenser tous les gens qui œuvrent pour ce club, pour les collectivités qui ont fait l’effort de nous bâtir un beau stade. On a fait le maximum pour avoir une belle équipe cette saison, et on espère récolter les fruits au mois de juin.

Pas de féminines à Lézignan, est-ce que c’est quelque chose qui fait partie de vos plans ?

Oui cela fait partie de nos ambitions. On avait monté une équipe féminine il y a quelques années avec beaucoup de novices. Le problème, c’est que quand elles sont allées jouer à Lyon face à une équipe expérimentée et de haut niveau, on avait eu pas moins de 5 joueuses blessées, dont 2 assez gravement. Je pense que pour développer les féminines, il faut vraiment qu’on ait plusieurs niveaux adaptés à chacun, car le rugby à XIII est un sport dur qui nécessite un vrai apprentissage.

Il faut aussi que nous au club on ait une structure pour les accueillir dans les meilleures conditions, on ne veut pas les envoyer à l’abattoir. On essaye donc de trouver des gens compétents pour encadrer cela avant ensuite d’essayer de convaincre à nouveau des joueuses.

Quelles sont vos prochaines ambitions de développement pour le club ?

Au niveau structurel, cela fait trois ou quatre ans qu’on travaille beaucoup au club, avec l’embauche notamment d’un directeur ou avec plus de monde dans les différents staffs sportifs. On a donc déjà bien avancé. Au club, dès les cadets, ils ont un abonnement à la salle de musculation avec des éducateurs qui leur apprennent à faire les bons gestes, et ne pas faire n’importe quoi. La musculation, c’est important dans notre sport, mais si c’est mal fait, cela peut entraîner des blessures. On les accompagne aussi dans tout ce qui parasite autour de la musculation, c’est-à-dire le dopage. On essaye de les encadrer et de les prévenir contre ces artifices et ces produits qui débouchent sur des gains rapides, mais qui sont vraiment dangereux pour eux.

On a essayé de mettre en place une belle structure au club avec des gens compétents, pour que cela fonctionne correctement et apprendre de la bonne manière le rugby à XIII aux jeunes, dès le plus jeune âge. On veut que les parents soient rassurés quand ils nous laissent leurs enfants et aujourd’hui, on peut dire que c’est plutôt une réussite, avec 350 licenciés dans les équipes jusqu’aux juniors et des résultats dans toutes les catégories. Cette réussite chez les jeunes est vraiment exceptionnelle pour le club.

Notre seule déception, c’est que cette saison, nous n’avons pas pu engager une équipe de premiers pas, car il n’y avait pas assez de joueurs et puis de toute façon, on n’avait pas forcément toutes les structures pour les accueillir car comme je l’ai déjà dit, la priorité, c’est qu’ils évoluent dans de bonnes conditions, et notamment la sécurité. Pour tous les matchs à domicile, même chez les jeunes, il y a une ambulance en permanence au stade de Lézignan, c’est un coût pour le club, mais la vie d’un enfant n’a pas de prix.

Que pensez vous de l’Élite 1 français dans sa version actuelle ?

Le championnat en lui-même est d’un très bon niveau cette saison, car la plupart des équipes ont fait l’effort de se renforcer. Elles récupèrent aussi le fruit de leur formation. La seule chose que je trouve dommage, c’est que le championnat démarre trop tard même si j’en comprends la raison par rapport aux championnats britanniques. Tous les sports en France démarrent en septembre et le fait de démarrer tard, on perd du public, mais aussi des jeunes qui vont s’inscrire dans d’autres sports et qui ne reviennent pas.

On n’est pas Anglais, on n’est pas Australien ou même Néo-Zélandais et dans notre culture, les championnats reprennent en septembre. En plus, on a vu que l’an dernier lors des finales, faire jouer ces matchs sous la canicule, ce n’est pas possible, on met les joueurs en danger. Ce ne sont pas des professionnels, on ne peut pas leur demander de jouer dans ces conditions, j’espère que les finales de 2019 auront servi de leçon. Mais il y a un vrai manque de septembre à novembre, les gens autour des stades me le répètent régulièrement.

FC Lézignan 2019-2020 – M.M Photographie

Comment optimiser cette formule pour tendre vers la professionnalisation ?

Sans télévision, c’est compliqué car tous les sports vivent des droits télé et de ce que la télévision amène, c’est-à-dire d’autres partenaires nationaux qui pourraient s’intéresser au XIII de par sa couverture télé. Si demain une télé met 20 millions sur la table, en donnant 2 millions à chaque club, on sera professionnel et on pourra avoir des joueurs professionnels. Aujourd’hui, on joue tous avec des partenaires locaux qui sont énormément sollicités, et pas que pour le rugby à XIII.

Ils donnent déjà beaucoup et je les en remercie, car les retombées, il n’en ont pas toujours beaucoup et jamais au-delà de la région. Et puis, il faut réussir à attirer les gens au stade mais le problème, c’est que le XIII en France n’intéresse plus grand monde. C’est pour cela que dimanche, on fait entrée gratuite pour attirer du monde et leur donner envie de revenir. Après, il n’y a pas que ça, il faut aussi une équipe de France très performante comme la dit le président de la Fédération Française, Marc Palanques, car c’est elle qui attirera les chaînes télé.

Il faut vraiment que tous les treizistes comprennent qu’il faut une équipe de France très forte pour intéresser les gens et le public. Le travail des Dragons Catalans et du Toulouse Olympique est énorme, je le salue, mais ça reste des clubs, ce n’est pas le pays, et si Lézignan était en Super League, ce serait la même chose. En handball, je ne connais presque aucun club, mais je connais l’équipe de France et quand elle joue, je la regarde à chaque fois. J’en profite pour saluer le travail d’Aurélien Cologni, c’est la personne qu’il faut à l’endroit qu’il faut, et heureusement qu’il est là.

Que pensez-vous de la couverture de ViàOccitanie pour cette saison d’Élite 1 2019-2020, avec quelques matchs diffusés dans la saison, en plus du Magique Week-end et des finales ?

C’est un début et au moins, de temps en temps, notre championnat français passe à la télévision. Mais il est vrai que cela s’adresse seulement aux initiés, et non au grand public. Mais à la place de Marc Palanques, je ne sais pas ce que je ferai car vraiment, c’est compliqué quand on voit que personne ne veut diffuser les Dragons Catalans en France. ViàOccitanie a le mérite de le faire cette saison, et on les en remercie car ils nous ont donné une tribune, et c’est déjà pas mal !

À quelques mois d’une nouvelle élection, comment jugez vous la présidence de Marc Palanques à la tête de la FFR XIII ?

Marc Palanques a fait du mieux qu’il pouvait, avec les moyens qu’il avait. Et je pense qu’il ne s’attendait pas à une mission aussi compliquée avec des personnes aussi hostiles, car le problème, c’est que tout le monde veut du changement, mais personne ne veut le mettre en place. Ils ont beaucoup essayé, ils se sont investis pour des résultats qui sont ce qu’ils sont.

Je pense que le rugby à XIII en France, c’est devenu très compliqué, car j’ai souvent l’impression que les treizistes sont les plus grands ennemis du XIII. Et le problème pour moi, ce sont ces relations qu’il peut y avoir entre les présidents de clubs, la Ligue et la Fédération, les rapports ne sont pas apaisés et c’est compliqué de construire ainsi. Il y a trop d’intérêts divergents dans notre sport pour qu’on puisse avancer.

Les deux rugby qui se rapprochent à Toulouse, Agen et Villeneuve, voyez-vous d’un bon œil ces rapprochements ? Et est-ce que ça vous donne des idées ?

Bien sûr qu’on le voit d’un bon œil et à Lézignan, on l’a déjà fait avec le Stade Français il y a quelques années, cela avait été une fête extraordinaire d’ailleurs. L’an dernier, on a fait deux entraînements en commun avec le Racing Club Narbonnais chez les jeunes. On a des liens avec eux, ce sont des personnes qu’on connait très bien et même si ça reste deux sports différents, il faut à tout prix arrêter cette lutte entre les deux rugby, ça n’a plus de sens aujourd’hui. J’espère que le Président de la Fédération Française de Rugby, Bernard Laporte, comprendra que le rugby à XV n’est jamais aussi fort que dans les grands pays de XIII. L’Afrique du sud est l’exemple contraire, mais les trois autres grandes nations, Australie, Angleterre et Nouvelle-Zélande, sont très fortes dans les deux rugby.

Il y a un vrai intérêt à regarder le XIII d’un autre œil en France pour le XV, arrêter de les voir comme des concurrents mais plutôt comme un sport qui peut aussi leur former des grands joueurs. Certains clubs à XV commencent à le comprendre et les rapprochements vont dans le bon sens, je suis optimiste sur ce point. L’idée de faire des passerelles pour les jeunes joueurs entre le XIII et le XV, en fonction de leurs aptitudes avec, pourquoi pas des doubles licences, certains jouent à XV alors qu’il seraient meilleurs à XIII et inversement, seraient bénéfiques pour les deux sports. En tout cas, à Lézignan, on est à l’écoute et ouvert à toutes propositions de clubs quinzistes, s’il en ont la volonté.

Dicodusport


Lire la suite

Fil Info

Rugby à XVIl y a 32 minutes

Tournoi des 6 Nations 2020 : calendrier, résultats et classement

6 Nations 2020 - Retrouvez le calendrier, les résultats et le classement du Tournoi des 6 Nations masculin 2020.

FootballIl y a 2 heures

Football – Premier League : notre pronostic pour West Ham – Liverpool

Premier League - En match en retard de la 18ème journée, West Ham accueille le leader invaincu Liverpool. Notre pronostic.

TennisIl y a 14 heures

Tennis – Open d’Australie : notre pronostic pour Rafael Nadal – Dominic Thiem

Open d'Australie - Facile vainqueur de Gaël Monfils au tour précédent, Dominic Thiem s'attaque à Rafael Nadal en quarts de...

Rugby à XVIl y a 15 heures

Edward Griffiths quitte déjà les Saracens

Edward Griffiths, arrivé comme directeur général des Saracens en plein milieu du scandale du Salary Cap, quitte déjà son poste.

FootballIl y a 16 heures

Ada Hegerberg gravement blessée au genou, la mauvaise série de l’OL se poursuit

Quelle série noire pour l'Olympique Lyonnais. La star des Fenottes, Ada Hegerberg, s'est gravement blessée au genou à l'entraînement ce...

CyclismeIl y a 17 heures

Julian Alaphilippe abandonne sur le Tour de San Juan

Victime de maux d'estomac, Julian Alaphilippe (Deceuninck - Quick-Step) ne prendra pas le départ de la 3ème étape du Tour...

TennisIl y a 18 heures

[Vidéo] Les 7 balles de match ratées par Tennys Sandgren face à Roger Federer

Tennys Sandgren est passé proche d'un retentissent exploit à l'Open d'Australie. Mais l'Américain a manqué 7 balles de matchs face...

Rugby à XIIIIl y a 20 heures

Israel Folau signe chez les Dragons Catalans !

Énorme coup des Dragons Catalans ! L'Australien Israel Folau, 30 ans, vient de signer chez les Dragons et évoluera en...

FootballIl y a 20 heures

Coupe de France : Le programme TV des 8èmes de finale

Les 8èmes de finale de la Coupe de France 2019/2020 se dérouleront en pleine semaine sur trois jours (mardi,mercredi, jeudi)

BiathlonIl y a 21 heures

Biathlon – Championnats du monde 2020 : la sélection de l’équipe de France

Biathlon - La sélection de l'équipe de l'équipe de France masculine et féminine pour les Championnats du Monde a été...

Advertisement

Nous rejoindre

Le Club Dicodusport

Nous suivre sur Facebook

Dicodusport © 2019 - Tous droits réservés