Nous suivre

Rugby à XV

Rugby Championship : La Nouvelle-Zélande s’en sort de justesse en Australie

Publié le

Rugby Championship Les All Blacks prennent leur revanche sur les Springboks
Photo Icon Sport

RUGBY CHAMPIONSHIP 2022 – La Nouvelle-Zélande était proche de se faire subtiliser cette victoire par l’Australie. En tête jusque dans les derniers instants, les Australiens s’inclinent 37-39 malgré une grosse remontée en seconde période. Les All Blacks sont leaders du Rugby Championship.

Après sa déconvenue il y a une dizaine de jours, à Sydney, contre l’Afrique du Sud, les Wallabies avaient une nouvelle opportunité de faire lever sa foule en battant son meilleur ennemi néo-zélandais. L’occasion est ratée. Les deux sélectionneurs étaient critiqués ces derniers temps, Ian Foster pourra souffler un temps. L’Australie a été très proche de renverser la Nouvelle-Zélande mais doit s’incliner sur un essai en coin de Jordie Barrett à la dernière seconde (37-39). 

Les All Blacks profitent dès les premiers instants de la maladresse des locaux. Réception au coup d’envoi manqué, deux pénalités concédées, l’Australie se met en danger et voit Samisoni Taukei’aho aplatir dans l’en-but après trois petites minutes grâce à un bon ballon porté. Si l’on demandait aux Australiens la couleur de la balle ovale, probable qu’ils n’aient pas la bonne réponse. Le premier quart d’heure est la possession des hommes en noir. Il faudra attendre la 16e minute pour voir les joueurs de Dave Rennie tenir un peu le ballon. D’abord une pénalité convertie puis Andrew Kellaway pense marquer un essai, mais le retour de deux néo-zélandais empêche l’arrière de faire revenir son équipe au score. 

Les deux nations dos à dos

La dynamique s’est totalement inversée. Les Wallabies campent dans le camp adverse et cette fois-ci, pas de situation floue. Rob Valetini inscrit cinq points et les deux formations sont maintenant dos à dos (10-10, 26e). Dalton Papali’i écope, par la même occasion, d’un carton jaune pour maul écroulé. Le rythme s’accélère réellement en fin de première période. En infériorité numérique, les All Blacks réalisent une défense merveilleuse sur leur ligne avant de contre-attaquer par l’intermédiaire de Caleb Clarke

La situation devient chaotique, l’arbitre français Mathieu Raynal doit regarder la vidéo. En plongeant dans le ruck, Swain adresse un coup de genou à Tupaea, qui sort sur blessure. Carton jaune pour cette action, Tom Wright en prend également un suite à l’opportunité de Clarke. La Nouvelle-Zélande était à 14 contre 15, elle est maintenant à 15 contre 13. Nous aurions beaucoup vu les médecins des deux équipes avec ce grand  nombre de bobos et de sorties prématurées. À la pause, toujours 10-10 au tableau d’affichage.

Les infériorités australiennes coûtent cher

Le rythme est toujours aussi élevé. Après 50 secondes, la Nouvelle-Zélande récupère un ballon en faisant un contre ruck, attaque sur le côté gauche et, en puissance, Samisoni Taukei’aho s’offre le doublé (10-17, 42e). Quelques minutes plus tard, Jake Gordon reçoit le 3e carton jaune australien du jour pouf un nouveau maul écroulé. L’intériorité continue. Dans la foulée, les Néo-Zélandais font le break dans cette partie avec l’essai de Richie Mo’unga et possèdent à présent 13 points d’avance, ici, à Melbourne.

La pluie de ballons aplatie continue. Andrew Kellaway répond doublement à Will Jordan, à 12 minutes du terme, l’Australie est complètement revenue dans la partie. La rencontre pourrait tourner dans les deux sens, le score est toujours à l’avantage des All Blacks (27-31). Après un essai en coin, l’Australie égalise puis passe devant grâce à une pénalité lointaine de Bernard Foley. La sirène retentit, le ballon est dans les mains des Néo-Zélandais, il y a un surnombre côté droit et Jordie Barrett plonge pour passer la ligne d’en-but et donner la victoire aux siens. Menés de 19 points au coeur de la seconde période, les Australiens y ont cru jusqu’au bout à ce succès. Le public du Marvel Stadium va repartir chez lui déçu.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une