Nous suivre

Handisport

Rugby-fauteuil : Du lourd pour les Bleus aux Jeux de Tokyo !

Maxime Boulard

Publié

le

Rugby-fauteuil - Du lourd pour les Bleus aux Jeux de Tokyo
Photo via Équipe de France olympique

JEUX PARALYMPIQUES – RUGBY-FAUTEUIL – A quatre mois de l’ouverture des Jeux Paralympiques, les joueurs savent désormais qui ils affronteront à Tokyo. Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’équipe de France aura fort à faire pour créer l’exploit de terminer sur le podium. En effet, ils devront batailler contre deux pays médaillés à Rio. 

Duel au sommet avec l’Australie

S’il y avait une équipe à éviter, c’était celle-ci. En argent en 2008 puis double tenante du titre en 2012 et 2016, l’Australie fait une nouvelle fois figure de favorite. En tête du classement mondial, les Aussies seront évidemment des candidats sérieux à leur propre succession. Autre gros calibre du groupe A (celui de la France), le Japon. Pays hôte, l’équipe nippone aura tout le public derrière elle. Troisièmes mondiaux, les Japonais sont également médaillés de bronze aux Jeux de Rio et restent sur deux demi-finales de suite. Dernier adversaire des Français, le Danemark. Sans doute l’équipe la plus abordable, mais c’est loin d’être gagné d’avance. Septièmes au classement IWRF, un rang derrière la France, les Danois n’auront rien à perdre et espèrent créer une surprise.

Un groupe B très ouvert

Dans le groupe B, on y retrouvera un fort accent anglophone. Trois des pays présents sont déjà allés en finale des Jeux. Numéros deux mondiaux, les États-Unis pourront un peu plus rentrer dans l’histoire. Depuis 1996 et l’entrée du rugby-fauteuil aux Jeux, les Américains sont toujours montés sur le podium. Quatrième du classement mondial, le Royaume-Uni espère enfin confirmer son statut. Souvent proches du podium, les Britanniques ont échoué par trois fois à la 4ème place, en 1996, 2004 et 2008.

Une place devant les Français, on retrouve le Canada au 5ème rang mondial. Comme leurs voisins américains, les Canadiens ont toujours passé le cap de la phase de groupes et ont déjà disputé trois finales. Comment parler de rugby sans évoquer la Nouvelle-Zélande ? Moins bien classés sur toutes les équipes qualifiées (8èmes), les Néo-Zélandais ont jadis été une grande nation du rugby-fauteuil. Champions paralympiques en 2004, double médaillés de bronze, ils faudra compter sur eux en septembre prochain.


Journaliste/rédacteur depuis octobre 2020 - Si mon plus vieux souvenir de sport aurait pu m'en dégoûter, la finale de la Coupe du monde 2006 a été tout le contraire. Véritable déclencheur d'une passion qui aujourd'hui ne fait que grandir avec le temps, mon leitmotiv est la France qui brille ! Je relate les exploits passés et présents du sport bleu-blanc-rouge sans ménagement depuis octobre 2020. Sport valide ou handisport, aucune différence, il n'y a que du sport et plusieurs façons de le pratiquer.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une