Nous suivre

CDM de rugby à XV 2019

Rugby : retour sur la photo des Springboks qui a fait polémique

Publié le

© Springboks

Si le titre de la Coupe du monde de rugby se résumait à un concours de culturisme, les Springboks seraient certainement candidats à la médaille d’or. En effet, deux semaines avant l’ouverture de la Coupe du monde, une photo de l’équipe d’Afrique du Sud de Rugby avait fait sensation sur la toile. On y voit les joueurs prendre la pose façon Arnold Classic, la musculature bien mise en avant, à l’issue d’une séance d’entraînement.

Pourquoi cette photo des joueurs Sud-Africains tous torses-nus fait le buzz ?

Les Springboks avaient l’air tous bien affûtés, et un peu trop dessinés pour des joueurs de rugby. On se croirait plus à une séance d’entraînement à une compétition du type Strongest men qu’à une préparation à un Mondial de rugby.
Selon certains commentateurs, les Sud-Africains ont fait d’énormes progrès en matière de remise en forme avec Rassie Erasmus, un entraîneur très exigeant d’après les médias. D’ailleurs, on voit que tous les joueurs “arborent fièrement” des abs «six-packs» après avoir réduit considérablement leur poids. Et cela se voit très bien : les Boks ont la forme la plus parfaite de la compétition, ils ont même mérité l’admiration de l’ancien attaquant irlandais Stephen Ferris. L’ancien joueur des Lions irlandais et britanniques a republié la photo des Boks sur Twitter en expliquant qu’il ne parierait pas contre eux durant cette compétition !

En France, les experts ne sont pas du même avis. Certains ne sont pas du tout impressionnés par le physique des Boks. Interrogé à ce sujet dans les colonnes du journal Le Parisien, l’actuel membre du staff du Stade-Français Paris, Fabrice Landreau s’amuse de cette transformation. Il a d’ailleurs confié à nos confrères : « Je pensais à une photo pour teaser, attirer l’attention sur l’équipe avant la Coupe du monde. Si ce n’est pas un montage, c’est qu’ils sont très affûtés », explique Landreau. L’ancien international français en s’amusant : « Ces garçons sont prêts pour être bodybuilders. Au niveau du calendrier des Dieux du Stade, ils sont bien ».

Selon certains experts comme Mathieu Blin, l’objectif est clair : avant la compétition Ils veulent le meilleur rapport poids-puissance, pour développer la vitesse, qui est essentielle pour le sprint, les passes ou jeu au pied. Dans son interview avec nos confrères du Parisien, il évoque le fait que travailler sans relâche pendant trois mois peut donner des résultats stupéfiants. Il a pu néanmoins déceler que les joueurs travaillent à vitesse maximale et surtout à puissance maximale. Pour l’alimentation, “chaque graisse ou glucide serait comptée dans leurs routines”, d’après Julian Allard, du site Guidedusupplement.

Selon Mathieu Blin, avant les compétitions de ce calibre, la prise possible de brûleurs de graisse et compléments alimentaires est autorisée. D’ailleurs, une préparation physique de trois mois avait fait gagner aux joueurs « quinze à vingt kilos. »
Sur les réseaux sociaux, quelques journalistes, notamment Pascale Lagorce, ont surtout remarqué la transformation physique de l’ailier du Stade Toulousain, Cheslin Kolbe. En effet, sur ce post Twitter, on peut remarquer que les mensurations de l’ailier de poche sont : 1,71 m pour 74 kg. Un peu étrange, devant cette photo, de croire de Kolbe ne pèse que 74 kg.

https://twitter.com/ovaliegirl/status/1169749272318926848

D’autres commentateurs avancent que l’ailier sud-africain a commencé à travailler en gym bien avant la compétition, donc certainement à Toulouse… Il ne pouvait pas atteindre ce niveau juste en commençant à soulever de la fonte avec les Springboks.

Dicodusport


Passionné de sport et entrepreneur depuis mes 18 ans, la création de Dicodusport m'a semblé évidente pour participer à la médiatisation d'un plus grand nombre de sports. Le chemin est long mais avec une équipe des plus motivées et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en point de mire, nous y arriverons ! Journaliste dans le monde du sport depuis plus de 5 ans, je traite aussi bien de football, de rugby, de biathlon et de cyclisme.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une