Nous suivre

Rugby à XV

Rugby – XV de France : les notes des Bleus face au Pays de Galles

Flo Ostermann

Publié

le

Photo France Rugby

La charnière

Antoine Dupont – 8 : Très brouillon lors de la première demi-heure, Antoine Dupont a ensuite été plus à son aise. Parfait soutien sur ses deux essais (31′ et 34′) et en feu pour l’essai de Charles Ollivon (66′), le demi de mêlée toulousain aura été de tous les bons coups ou presque ce samedi. Remplacé par Baptiste Serin (70′).

Romain Ntamack – 7,5 : Déterminant sur les deux premiers essais en déchirant le rideau rouge (13′ et 31′), l’ouvreur de Toulouse a également réalisé un sans-faute face aux perches (6/6). Seule véritable erreur, un ballon mal négocié sur un repli défensif (69′). Une prestation solide et enthousiasmante.


Les arrières

Vincent Rattez – 6 : Prestation discrète pour le Montpelliérain. Mais il a été propre dans tout ce qu’il a dû faire ce samedi soir, notamment défensivement.

Gaël Fickou – 7,5 : Sa pénalité vite jouée (13′) permet aux Bleus de marquer grâce à Cyril Baille. Le centre parisien est également déterminant sur le troisième essai tricolore (Dupont 34′) en déchirant le rideau gallois. Deux ballons récupérés également, et une activité débordante tout au long du match. Omniprésent.

Virimi Vakatawa – 8 : À l’instar de son compère au centre, le Racingman a été très bon face aux Gallois. Déterminant sur les deux essais d’Antoine Dupont (31′ et 34′), il a apporté beaucoup de solutions à la ligne d’attaque tricolore. Encore une fois, il ne s’est pas ménagé, et le XV de France peut lui dire merci. Remplacé par Arthur Vincent (70′).

Teddy Thomas – 6,5 : Parfois encore trop tendre sur les ballons hauts, l’ailier francilien a eu le mérite de ne pas se démonter. Parfait au relais sur le premier essai de Dupont (31′), il inscrit un vrai essai d’ailier en fin de match (73′). On préfère le Teddy Thomas version automne 2020.

Anthony Bouthier – 6,5 : Ses coups de pied ont fait du bien aux Bleus lors du premier acte (10′ et 39′). Propre dans la couverture du fond du terrain, il a en revanche été perfectible sous les ballons hauts. Sorti à la pause sur commotion, remplacé par Thomas Ramos.

Revenir aux avants

Dicodusport


Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

3 Commentaires

3
Poster un Commentaire

avatar
3 Commentaires
0 Réponses
0 Followers
 
Commentaire le plus populaire
Commentaire avec le plus de réponse(s)
3 Nombre d'utilisateurs
MoustacheZorKarim Ganne Utilisateurs récents
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Moustache
Invité
Moustache

Globalement je trouve le jugement sévère avec les avants et trop tendre avec les arrières. Le rédacteur n’est peut être pas un amoureux du travail de l’ombre.

Zor
Invité
Zor

ouais mais il n’a pas mis de tartines …

Karim Ganne
Invité
Karim Ganne

Tu es très dur avec Haouas ! je l’ai trouvé bon moi

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?