Nous suivre

Rugby à 7

Sevens Series de Malaga : Les Bleues 4èmes, les Bleus 5èmes

Valentin Mahey

Publié le

Sevens Series de Malaga Les Bleues 4èmes, les Bleus 5èmes
Photo France Rugby

SEVENS SERIES DE MALAGA – Opposées aux Australiennes, en tête du classement général, les Bleues n’ont pu finir sur une bonne note. Défaite 33-7, quatrième place finale. De leur côté les Bleus, battus en quarts de finale par l’Angleterre, finissent cinquièmes grâce à deux victoires contre l’Irlande et les États-Unis. 

Malgré le gain des renvois en début de match, les Françaises se sont d’abord heurtées à une défense australienne digne d’un récif de corail. Deux turnovers, deux essais pour les Gold and Green, menant 14-0. Puis 14-7 grâce à un essai à l’arrachée de la capitaine Jade Ulutule avant les citrons. Malheureusement, de nouveau sans solutions en deuxième mi-temps, réduites à utiliser un jeu au pied peu concluant, les Bleues ont encaissé trois essais supplémentaires. Le score est lourd, 33-7, et ne reflète pas forcément le rendu global de ce tournoi andalou.

Après deux troisièmes places à Dubaï en décembre, les Françaises tombent du podium, ainsi que Joanna Grisez pourtant tonitruante et Lina Guérin, blessées.

Les Etats-Unis trop fortes pour la Russie

Sans doute émoussée par son homérique succès face aux Australiennes, la Sbornaia a pioché physiquement et a logiquement cédé face aux USA en finale. A 14-10 à 5 minutes du terme, tout semblait pourtant jouable. Mais beaucoup plus fraiches, les Américaines ont pu compter sur leurs flèches Jaz Gray et Naya Tapper, véritables fléaux sur les ailes, pour venir à bout des Russes 35-10. Premier succès cette saison pour les Eagles et quelques regrets pour les Bleues, battues au finish par les Américaines.

Au général l’Australie caracole toujours en tête (56 points), devant la France et la Russie (46 points). A noter sur ce tournoi les belles prestations des invitées polonaises et belges (premier tournoi en World Series) qui remportent chacune un match. La Pologne face au Canada en poule (17-14), la Belgique face au Brésil en match de classement (17-12).

Cinquième place frustrante pour les Bleus

Auteur d’un excellent début de tournoi vendredi (deux victoires contre le Canada et le Pays de Galles), l’équipe de France masculine s’est ensuite déréglée. Le troisième match de poule contre le Kenya, anecdotique avec la première place de la poule assurée, a accouché d’une défaite renversante (15-0 à la mi-temps, 15-24 au coup de sifflet final). Un match qui a donné le ton du quart de finale, que les Français auront joué à l’envers, multipliant approximations techniques et gestes de frustration (2 cartons jaunes). L’Angleterre l’emporte (12-5).

Pas de demie donc, mais l’occasion de se reprendre ce dimanche en consolante pour la cinquième place. Une journée de meilleur acabit pour les hommes de Jérôme Daret, vainqueurs de leurs bourreaux irlandais (20-10) puis des Américains (28-12). Le tout sans vraiment trembler et en donnant du temps de jeu à tout l’effectif. Jordan Sepho s’est mis en évidence en finissant meilleur marqueur (6 essais).

L’Afrique du Sud toujours invicible

Sans la Nouvelle-Zélande ni les Fidji (Covid), l’Afrique du Sud règne en maitre sur la planète 7. Opposés à l’Argentine en finale, les Blitzbokke ont néanmoins dû s’employer. Face à la grinta et à la précision argentine il a fallu remonter deux déficits numériques. Un premier avant la mi-temps, grâce à JC Pretorius, un second en toute fin de match, grâce à un essai en coin du revenant Justin Geduld et la délivrance par le véloce Selvyn Davids, résistant au retour du meilleur joueur du monde 2021 Marcos Moneta. 24-17, 29ème succès de rang pour les Boks qui continuent leur marche en avant imperturbable, à quelques mois de la Coupe du Monde maison au Cap. L’Angleterre domine l’Australie pour accrocher le bronze.

Au général l’Afrique du Sud creuse (66 points) devant l’adversaire du soir, jamais sorti du podium (53 points). La France grimpe au 5ème rang (36 points).

Cap sur Séville la semaine prochaine pour le second tournoi du diptyque espagnol.


Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une