Nous suivre

Actualités

Shakhtar Donetsk – Lyon (1-1) : les notes de l’OL

Publié le

Champions League – Les Lyonnais rejoignent le PSG en huitièmes de finale, après leur match nul face à Donetsk, (1-1). Les notes de l’OL.

Anthony Lopes – 5 : Le gardien portugais ne peut pas grand chose sur le but ukrainien. Pour le reste, il n’a pas eu grand chose à se mettre sous la dent, si ce n’est cet arrêt décisif à la 82ème minute devant Ismaily.

Jason Denayer – 4 : Trop court et laxiste sur l’ouverture du score ukrainienne, le défenseur belge a failli coûter un deuxième but aux Rhodaniens en dégageant le ballon sur Junior Moraes juste après la pause. Fragile.

Marcelo – 5 : Pas toujours souverain en première période, il a cependant montré beaucoup de combativité, notamment dans le dernier quart d’heure de jeu.

Fernando Marçal – 5 : Un carton jaune dès le début du match (8′) et une prestation en dents de scie. Lui aussi s’est montré statique sur l’ouverture du score de Junior Moraes. Deux bonnes interventions sur les rares attaques ukrainiennes.

Kenny Tete – 3 : Trop attentiste sur le centre amenant l’ouverture du score du Shakhtar, il n’a pas pesé sur la rencontre alors qu’il y avait la place sur son côté droit. Pire, il a grandement souffert en deuxième période face aux quelques assauts ukrainiens. Décevant.

Lucas Tousart – 7 : Il a été bon dans l’entre-jeu lyonnais en récupérant de très nombreux ballons. Offensivement, il s’est souvent projeté vers l’avant et a distribué avec justesse de nombreux ballons à Houssem Aouar mais aussi à la ligne d’attaque lyonnaise.

Houssem Aouar – 6 : Techniquement, Houssem Aouar a de nouveau été au-dessus. Une merveille de passe en profondeur sur l’occasion ratée de Traoré (19′). Des ballons perdus tout de même (13), mais son match est réussi sur le plan personnel.

Ferland Mendy – 6 : Prestation satisfaisante pour le néo Bleu dans son couloir gauche. Il a bien tenté d’amener son dynamisme, notamment en première période, mais sans réel impact au final. Très solide défensivement.

Nabil Fekir – 7  : L’international tricolore n’a pas ménagé ses efforts sur le terrain. On l’a vu se replier défensivement et surtout accélérer le jeu des Gones. Il est récompensé de sa débauche d’énergie en égalisant à la 65ème minute d’une magnifique frappe du gauche. Seule ombre au tableau et pas des moindres, son carton jaune reçu qui le privera du huitième de finale aller.

Bertrand Traoré – 4 : Malgré sa présence dans le jeu, l’attaquant des Gones a souvent fait le mauvais choix face aux buts, en vendangeant notamment deux belles occasions lors du premier acte (19′ et 31′).

Memphis Depay – 6 : Transparent durant la première demi-heure, le Néerlandais s’est créé une énorme occasion avant la mi-temps. Il a surtout été déterminant sur l’égalisation de Nabil Fekir avec son jeu en pivot. Décisif.

Flo Ostermann

Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une