Nous suivre

Actualités

Short-Track : Fauconnet en argent et trois médailles de bronze

Publié

le

Thibaut Fauconnet Europe

A quelques semaines des Jeux Olympiques, les championnats d’Europe de short-track avaient lieu ce week-end sur l’anneau de Dresde en Allemagne. La délégation tricolore repart sans titre mais avec quatre médailles dont une en argent et trois en bronze. 

Thibaut Fauconnet, en argent sur 3000 mètres

Ces championnats d’Europe n’avaient pourtant pas très bien commencé pour Thibaut Fauconnet le samedi.  Il prenait la 4ème place du 500 mètres, battu de quelques millimètres par son coéquipier Sébastien Lepape et était déclassé du 1500 mètres pour un contact irrégulier alors qu’il avait décroché la médaille de bronze. C’est finalement sur 3000 mètres que l’expérimenté français va décrocher la plus belle médaille française du week-end en terminant 2ème derrière l’Israélien, Bykanov.

Sébastien Lepape, deux médailles de bronze

C’est sur 500 mètres le samedi qu’il décroche la première en battant Thibaut Fauconnet à la photo finish dans une course dominée par le grand homme de ces championnats : le Batave, Knegt. Le dimanche c’est ce coup-ci son compatriote qui lui grille la priorité sur 3000 mètres mais il décroche tout de même le bronze à nouveau ! A noter que Sébastien Lepape a participé à trois finales sur ces championnats et son coéquipier Thibaut Fauconnet a lui pris part à l’ensemble des finales soit quatre sur cette compétition.

Les filles sauvent leur championnat grâce au relais !

Les chefs de file de la délégation française en Corée, Tifany Huot-Marchand et Véronique Pierron, n’ont pas décroché de médailles en individuel lors de ces championnats. La bonne surprise est venue du relais tricolore qui a réussi à décrocher le bronze dans le relais 3000 mètres. Véronique Pierron, Tifany Huot-Marchand, Selma Poutsma et Gwendoline Daudet ont pris la troisième place derrière la Russie et la Hongrie.

Prochain rendez-vous pour les patineurs français en Corée avec une concurrence qui s’annonce redoutable mais le short-track est un sport spectaculaire et imprévisible donc tous les espoirs sont permis. 

Nicolas Jacquemard


Passionné de sport et entrepreneur depuis mes 18 ans, la création de Dicodusport m'a semblé évidente pour participer à la médiatisation d'un plus grand nombre de sports. Le chemin est long mais avec une équipe des plus motivées et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en point de mire, nous y arriverons ! Journaliste dans le monde du sport depuis plus de 5 ans, je traite aussi bien de football, de rugby, de biathlon et de cyclisme.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une