Dans le sillage de Loïc Leonard #1 : un mois de juillet riche en compétitions


Jeune champion français de canoë sprint, Loïc Leonard se donne à fond dans tout ce qu’il entreprend. Pour le premier épisode de « dans le sillage de Loïc Leonard », il revient sur son début de saison et se projette sur les championnats d’Europe et du Monde juniors en juillet.

Mes résultats / Mon actualité

La saison internationale de canoë-kayak sprint a déjà débuté avec le circuit Coupe du Monde en Juin où l’objectif était d’essayer de nouveaux équipages avec les autres membres de l’équipe de France, nous étions alignés en biplace sur les distances de 1000m et 500m. La catégorie C2 est très dense à l’internationale et les résultats n’ont pas été satisfaisants pour nos bateaux nouvellement créés.

Suite à cela nous avons été en stage à la base du Temple-sur-lot pour effectuer du « volume ». L’objectif de ce type de stage est d’encaisser un nombre important d’entraînements afin d’être capable de tenir jusqu’à la fin de la saison. Nous avons également appris quels bateaux vont prendre part au Championnat d’Europe. Pour ma part je serai aligné en Biplace avec Adrien Bart sur le 1000m et le 200m et en quatre place sur 1000m. Un programme de courses chargé afin d’engranger de l’expérience au niveau international en équipage.

Mes courses à venir

Une fois rentré de stage nous avons repris les entraînements d’intensité pour être prêt pour le Championnat d’Europe à Plovdiv en Bulgarie, nous avons hâte de reprendre les courses et de découvrir notre niveau sur la scène internationale après le travail effectué.

Après le Championnat d’Europe je pourrai profiter d’une semaine pour reprendre de l’énergie et puis je partirai pour la Roumanie où va se disputer le Championnat du Monde des moins de 23 ans, je serai aligné en monoplace sur 1000m et 200m. Pour moi, cette année est particulière car le 200m est maintenant considéré comme une course « bonus »et le 1000m comme un objectif principal, j’espère entrer en finale sur le 1000m pour ma première sortie internationale en monoplace sur cette distance, pour le 200m juste du plaisir en espérant que le résultat suive.

En pleine saison les compétitions s’enchaînent et l’attention doit être portée aux phases de récupération pour être prêt à chaque course et pour cela les compléments alimentaires de mon partenaire Ancali sont une réelle aide.

La planète canoë

Nous pouvons souligner le circuit Coupe du Monde effectué par Martin Fuksa (CZE) qui remporte 5 médailles d’or en canoë monoplace sur 6 possible. Autre fait marquant la victoire de Maxime Beaumont devant Liam Heath en K1 200m lors de la 3ème manche de Coupe du Monde, le vice champion olympique devant le champion olympique en titre.

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des