Dans le sillage de Loïc Leonard #3 : Une finale aux championnats du monde


Jeune champion français de canoë sprint, Loïc Leonard se donne à fond dans tout ce qu’il entreprend. Pour le troisième épisode de « dans le sillage de Loïc Leonard », il revient sur les championnats du monde où il a atteint la finale en C2 avec Adrien Bart.

Mes résultats / Mon actualité

Le mois d’août était très attendu pour moi. En effet, il s’agissait de l’objectif final de ma saison avec les championnats du monde en République tchèque, où j’étais aligné en C2 1000m. Mais, avant cet événement, nous avons terminé, avec l’ensemble de l’équipe de France, notre préparation par un stage sur la base du Temple-sur-Lot. L’ambition était d’effectuer les derniers réglages et d’effectuer des entraînements à intensité de course. Pour ma part, l’accent a été mis sur la régularité et la gestion du 1000m. Le travail s’est montré payant lors de la compétition.

Durant les championnats du monde, l’objectif pour nous avec Adrien Bart était de réaliser nos courses, aller au bout des efforts et ne pas se focaliser sur ce qui se passe dans les couloirs des concurrents. Nous avons bien débuté avec une 3ème place en série qui nous qualifie pour la demi-finale. Une course régulière, prudente mais bien construite. Cela nous a donné une bonne base pour la suite de la compétition.

En demi, nous réalisons une superbe course, notre meilleure jusqu’ici d’ailleurs. Un départ prudent et nous montons en puissance tout le long de la course avec des relances bien marquées et un sprint final offensif. Notre nouvelle 3ème place nous permet d’accéder à la finale mondiale !

En finale, à coté du bateau allemand qui allait remporter la course, nous partons bien mais rapidement nous devons adapter notre schéma de course à cause des vagues qui sont venues perturber notre navigation. Nous réalisons tout de même une bonne course jusqu’aux derniers mètres et nous nous classons 8ème de ces mondiaux.

Bilan / course à venir

Le bilan est satisfaisant et les objectifs grandissent. Désormais, place à un peu de repos bien mérité après cette longue saison. Cette année je ne participerai pas aux championnats de France de canoë marathon car ma saison a déjà été bien rempli. Il n’y a pas eu de médaille pour l’équipe de France, mais des résultats encourageants, où tout le monde accède à une finale A ou B. Des bateaux qui montent en puissance, la suite de l’olympiade s’annonce prometteuse.

Je serai le week-end du 10 septembre a Potsdam pour une compétition en duel sur 150m. Au programme, beaucoup de fun et un plateau international relevé.

Loic Léonard

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  S'abonner  
Me notifier des