Nous suivre

Actualités

Ski alpin – 2018/2019 : un chef de file et une pépite pour les Bleus

Publié

le

Marcel Hirscher est sur une autre planète, mais sur celle des humains, les Tricolores, emmenés par Alexis Pinturault et Clément Noël, ont brillé.

Le numéro un français, Alexis Pinturault, a terminé à la deuxième place du classement général de la Coupe du monde avec deux victoires (combiné de Bansko et géant de Soldeu) et cinq podiums dans la musette, ce à quoi il faut ajouter le titre mondial en combiné et la médaille de bronze en géant à Are, ainsi que le petit globe du combiné. Quand on sait quel monstre est Marcel Hirscher, cette deuxième place représente un excellent résultat mais à la vue du potentiel du skieur de Courchevel, on aimerait le voir gagner encore en régularité pour aller titiller davantage l’Autrichien.

Trois victoires (Wengen, Kitzbühel et Soldeu) et une deuxième place à seulement 21 ans pour Clément Noël (11ème du général). Quand on connaît les phénomènes du slalom que sont Marcel Hirscher et Henrik Kristoffersen, c’est tout simplement prodigieux. Le Vosgien est l’avenir du ski français dans les épreuves techniques et il se pourrait bien qu’il ait toutes les cartes en main pour dominer le slalom mondial pendant de nombreuses années. Après Hirscher et Paris, il est l’athlète qui a le plus gagné cette saison. Malgré des Mondiaux décevants, il a pris rendez-vous avec l’avenir.

Clément Noël impérial à Wengen – AFP

Le troisième Français au classement général est Victor Muffat-Jeandet (18ème), qui réalise une saison sur la lignée des précédentes en termes de points marqués. Le skieur de Val d’Isère a déroché un podium en combiné à Wengen et de nombreux top 10, prouvant sa régularité. Une bonne saison pour le jeune trentenaire, quelque peu ternie par ses Mondiaux ratés.

Dans les épreuves de vitesse, c’est Johan Clarey, 19ème du général qui a réalisé la meilleure saison côté bleu. Le natif d’Annecy est allé chercher une deuxième place sur le Super G de Kitzbühel, avant de décrocher une magnifique médaille d’argent aux Mondiaux, sa première breloque mondiale, toujours en Super G. A 38 ans, le skieur de Tignes vit une deuxième jeunesse et vient de réaliser sa meilleure saison. Et ne lui parlez surtout pas de retraite.

De son côté, le géantiste Thomas Fanara est allé chercher pour sa dernière saison trois nouveaux podiums en géant, dont une deuxième place à Alta Badia. Mathieu Faivre doit se contenter d’un seul podium dans la même discipline cette saison, avec une troisième place à Saalbach. La saison d’Adrien Théaux a été plus compliquée : trois top 10 pour débuter sans pouvoir enchainer. Le skieur de Val Thorens, 34 ans, s’est déclaré mécontent de sa saison.

Jean-Baptiste Grange et Brice Roger ont quant à eux réalisé quelques top  10 au cours de la saison, alors que Julien Lizeroux, 39 ans et papy de l’équipe de France, n’a pas réussi à accéder aux dix premières places.

Nicolas Jacquemard


Passionné de sport et entrepreneur depuis mes 18 ans, la création de Dicodusport m'a semblé évidente pour participer à la médiatisation d'un plus grand nombre de sports. Le chemin est long mais avec une équipe des plus motivées et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en point de mire, nous y arriverons ! Journaliste dans le monde du sport depuis plus de 5 ans, je traite aussi bien de football, de rugby, de biathlon et de cyclisme.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une