Nous suivre

Ski

Slalom géant de Bansko : Mathieu Faivre s’impose en patron, Alexis Pinturault 3ème

Publié

le

Slalom géant de Bansko - Mathieu Faivre s'impose en patron, Alexis Pinturault 3ème
Photo Icon Sport

SKI ALPIN 2020/2021 – Il est sur un nuage ! Double champion du monde à Cortina, Mathieu Faivre remporte le second géant de Bansko (Bulgarie). Le Niçois devance le Suisse Marco Odermatt et son compatriote Alexis Pinturault. Excellente 4ème place également pour Thibaut Favrot, qui réalise son meilleur résultat en carrière. 

Il est énorme. Double champion du monde à Cortina d’Ampezzo en raflant l’or sur le géant parallèle et le slalom géant, Mathieu Favrot confirme son excellente forme. Deuxième derrière Zubcic samedi lors de la première course sur le tracé bulgare après 489 jours de disette sans podium en Coupe du monde, le Niçois a cette fois mis fin à une période de 1547 jours sans victoire sur le circuit, lui qui avait obtenu son seul et unique succès à Val d’Isère lors de la saison 2016-2017. Une performance XXL, puisque le skieur d’Isola 2000 avait également réalisé le meilleur temps de la première manche.

Pinturault vs Odermatt, le duel est lancé

Derrière Favrot, la bataille entre Alexis Pinturault et Marco Odermatt bat son plein. Troisième (+0.81), le Français pourra nourrir quelques regrets après un haut de seconde manche délicat. Le skieur de Courchevel est devancé sur le podium par son grand rival pour le petit globe de la spécialité et le général, Marco Odermatt. Propre, le Suisse, revient à 25 points de Pintu au classement du géant, alors qu’il reste encore deux courses. Pour le gros globe, Pinturault conserve 210 points d’avance sur l’Helvète. Un matelas toujours aussi confortable, mais le Tricolore ne va pas devoir baisser la garde jusqu’à la toute fin de saison, Odermatt devenant de plus en plus régulier.

À lire aussi

Dicodusport


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une