Nous suivre

Actualités

Snowboard : Chloé Trespeuch sera présente aux Mondiaux

Publié

le

Cinq mois après sa grave blessure à la cheville, Chloé Trespeuch a rechaussé son snowboard afin de préparer les Mondiaux aux États-Unis en février.

Médaillée de bronze en snowboardcross à Sotchi en 2014, Chloé Trespeuch entrevoit le bout du tunnel. Victime d’une double rupture des ligaments d’une cheville au mois d’août dernier lors d’un stage d’été avec l’équipe de France de snowboard, la native de Bourg-Saint-Maurice a donc pu reprendre la glisse fin décembre et entame sa préparation pour les Mondiaux qui auront lieu à Park City aux États-Unis, du 1er au 10 février prochain. « Je suis dans les clous de ma feuille de route avant le Mondial. Je n’ai pas trop perdu niveau sensations. Le fait d’avoir été privée de neige pendant plusieurs mois accroît ma motivation. J’ai faim de snowboard. », expliquait-elle il y a quelques jours.

Mercredi, la Française a publié sur les réseaux sociaux une vidéo retraçant sa longue convalescence, remerciant notamment les personnes qui l’ont « aidé à traverser » cette épreuve. Une façon pour elle de dire au revoir à ces cinq mois compliqués et de faire de cette blessure un mauvais souvenir. Mi-janvier, elle partira en stage avec le groupe France dans le Colorado avec au programme, de la glisse le matin et du physique l’après-midi. Il faudra au moins ça pour faire aussi bien qu’en Turquie début 2018, où Chloé Trespeuch avait décroché l’argent en individuel et l’or par équipes.

Flo Ostermann


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une