Nous suivre

Tennis

[Sondage] Roland-Garros doit-il faire marche arrière pour la reprogrammation de l’édition 2020 ?

Nico

Publié

le

AFP

ROLAND-GARROS 2020 – Le vice-président de la Fédération allemande, Dirk Hordorff, a longuement expliqué que le président de la FFT et les organisateurs de Roland-Garros n’avaient écouté personne pour la reprogrammation du tournoi parisien. 

Le tennis tricolore s’est mis tout le monde à dos, ou presque. Le tournoi de Roland-Garros, reprogrammé à partir du 20 septembre, risque des représailles de la part de la Fédération internationale, de l’ATP ou de la WTA. Ces instances pourraient notamment décider de n’attribuer aucun point au classement sur l’édition 2020, et même les suivantes.

Roland-Garros 2020 en danger ?

Si personne n’était, a priori, contre un report du tournoi à des dates ultérieures, les méthodes du président Bernard Giudicelli sont dénoncées et pourraient mettre en danger le tennis français. La FFT et les organisateurs doivent-ils revenir sur leur décision et discuter avec les instances pour fixer de nouvelles dates ? À vous de nous le dire !

Roland-Garros doit-il faire marche arrière quant à la reprogrammation de l'édition 2020 ?

Dicodusport


1 Commentaire

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Commentaires
0 Réponses
0 Followers
 
Commentaire le plus populaire
Commentaire avec le plus de réponse(s)
1 Nombre d'utilisateurs
Eliane Demestre Utilisateurs récents
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Eliane Demestre
Invité
Eliane Demestre

Aucune discussion, il faut reporter ; les avis médicaux sont unanimes : en juin nous serons toujours sous l’effet du covid-19. Ne penser qu’à l’argent est lamentable. Ce sont des méthodes de voyous, c’est du chantage.

Histoire

Les matchs de légende de Roland-Garros (1/3) : Federer – Djokovic 2011

JMPPMJ

Publié

le

Par

AFP

Remis pour le moment au mois de septembre, le tournoi de Roland-Garros est une victime collatérale de la crise de la Covid-19. L’occasion de se replonger dans les matchs qui ont enflammé l’ocre parisien. Aujourd’hui, la demi-finale de 2011 entre Roger Federer et Novak Djokovic.

On pense souvent que le tennis est une affaire d’œil et de bras. Il arrive aussi pourtant qu’il soit affaire d’oreille. Le 3 juin 2011, sur le court central Philippe-Chatrier, le tennis était alors histoire de bruits et de sons.

Le bruit des hourras

Le bruit du public d’abord qui accueille dans son arène les deux combattants du jour. Une ferveur à tout rompre que vient encourager le goût du sang et le nom des deux concernés.

D’un côté Novak Djokovic, 2e mondial, favori, 42 victoires d’affilée et assuré d’être numéro 1 à l’ATP s’il atteint la finale. Il y rejoindrait Rafael Nadal qui vient de disposer d’Andy Murray sèchement 6/4-7/5-6/4. Il sait que s’il bat sa majesté helvète, enchaînant ainsi une inédite 43ème victoire à la suite, jamais le Majorquin n’aurait jusqu’alors rencontré plus féroce adversité en finale de son tournoi de Roland-Garros. De l’autre, Roger Federer, légende vivante aux 16 tournois du Grand Chelem et 17 Masters-1000 et idole de tout un peuple du tennis. Les hourras iraient plutôt vers le Suisse, pour l’Histoire. Aussi parce que le public français est par tradition acquis aux outsiders et aux esthètes.

La mélodie des balles

Le son ensuite des balles qui sortent des raquettes des deux protagonistes. Un son clair, sibyllin, un son sans équivoque : les points sont parfaits. Pas ou presque pas d’échanges moyens, la balle est frappée avec force et détermination, sans aucune hésitation en plein cœur du tamis. C’est un concerto pour raquettes et balles jaunes joué prestissimo. Les coups droits croisés répondent aux revers long de ligne ; les aces ponctuent la partition. C’est la mélodie du bonheur. Le public est extatique, il en redemande, encourage et bisse.

Harmonie pour les pieds à Roland-Garros

Harmoniquement, ce n’est pas mal non plus. L’intensité des courses fait entendre le pas cadencé et parfaitement en rythme. On entend le moindre pas d’allègement, la plus petite glissade, tous les placements d’ajustement. Il s’agit de n’être jamais en retard, toujours bien placé, le plus solidement ancré possible pour remettre avec la même lourdeur et la même précision les missiles, les notes ou les balles – on ne sait plus, que l’adversaire renvoie inlassablement.

On pourrait être saoulé de tant de notes, de tant de points, de tant de beauté. Tout le monde est ivre de chaque replacement, de la moindre montée au filet, de chaque poing serré. On entendra à peine Roger Federer quand il aura fini de dominer Novak Djokovic en 3 heures et 39 minutes 7/6, 6/3, 3/6, 7/6 tant la ferveur de la foule du Chatrier est grande pour remercier les deux hommes de la symphonie offerte. La joie est contenue, il sait que l’homme qui vient de déposer les armes à ses pieds, comme Jack Butler pose la guitare aux pieds d’Eugène Martone, est un autre immense soliste.

Un mois plus tard, Novak Djokovic deviendra bien numéro 1 mondial à Wimbledon, c’était une question de temps. Roger Federer aura entre temps perdu une nouvelle finale à Roland-Garros contre Rafael Nadal. On pense alors qu’il ne gagnera pas de sitôt de Grand Chelem vu le niveau de ses deux concurrents et son âge. On se trompait. Tant mieux.

Pour revoir les meilleurs moments du match :

JMPPMJ


Lire la suite

Tennis

En 2009, Rafael Nadal était malade lors de sa défaite à Roland-Garros face à Robin Söderling

Nico

Publié

le

Par

Ryan Pierse / Getty Images

TENNIS – Mardi après-midi, Gaël Monfils et Jo-Wilfried Tsonga sont revenus sur des grands moments de Roland-Garros. Ils ont notamment évoqué la défaite de Rafael Nadal face à Robin Soderling en 2009. 

Jo-Wilfried Tsonga était l’invité de Gaël Monfils sur Twitch ce mardi. Le Manceau a confirmé que Rafael Nadal n’admettra jamais que lors du huitième de finale perdu face au Suédois Robin Söderling en 2009, l’Espagnol était très loin d’être à 100%, diminué par une grosse angine. Si cela n’enlève rien à la performance de son adversaire, cela explique un peu cette anomalie de 2019. Nadal, alors quadruple tenant du titre, avait laissé filer un trophée qu’il n’a pas remporté que trois fois depuis 2005. En 2009 donc et la victoire finale de Roger Federer sur Robin Söderling, son bourreau, puis en 2015 après une large défaite contre Novak Djokovic et enfin en 2016, après avoir déclaré forfait au 3ème tour.

Gaël Monfils et Jo-Wilfried Tsonga ont aussi insisté sur les qualités physiques et d’endurance de Rafael Nadal. Ces dernières sont bien supérieures à la moyenne. Les deux Français militent même pour qu’au moins une tribune du court central de Roland-Garros porte son nom, une fois l’Espagnol à la retraite.

Dicodusport


Lire la suite

Histoire

[Vidéo] En 1997, Gustavo Kuerten remportait son premier Roland-Garros

Nico

Publié

le

Par

Getty Images

TENNIS – Âgé de seulement 20 ans, Gustavo Kuerten devenait le premier Brésilien à remporter Roland-Garros, en 1997. Le début d’une belle histoire avec le public français.

Ce jour-là, le 8 juin 1997, Sergi Bruguera ne pourra rien faire face à Gustavo Kuerten, qui s’impose en 3 sets, 6-3, 6-4, 6-2. Le Brésilien triomphera également en 2000 et 2001 à la Porte d’Auteuil.

Dicodusport


Lire la suite

Quiz

Quiz : connaissez-vous bien l’histoire de Roland-Garros ?

Avatar

Publié

le

Par

AFP

QUIZ TENNIS – Saga Africa ! Sur un court de tennis, ce titre vous parle sûrement, Yannick Noah remportait alors le dernier sacre tricolore à Roland-Garros avant qu’un autre Français s’en empare en … ah ba non, on attend encore la prochaine victoire en bleu, blanc, rouge. Soyons patients, attendons, attendons … attendons. De toute façon, le deuxième Grand Chelem de l’année a été décalé. Alors comme on doit patienter, on va jouer ! Pour savoir si vous êtes incollables sur l’histoire de ce tournoi, répondez aux questions qui vont suivre. Attention les secousses ! GO !

Pour savoir si vous avez bien suivi l’histoire de Roland-Garros, lancez-vous dans une série de dix questions. Attention, vous ne disposez que d’1 minute 30 pour répondre. Are you ready ? Let’s go !

Sophie Clapier


Lire la suite

Tennis

S’entraîner ? Roger Federer n’en voit pas l’utilité pour le moment

Avatar

Publié

le

Par

Andy Brownbill / AP

TENNIS – Lors d’un échange par visio-conférence avec Gustavo Kuerten dans le cadre de la campagne « Vencendo Juntos » lancée par le Brésilien, Roger Federer a confié ne pas avoir repris l’entraînement, en vue d’une possible reprise de la saison cet été.

Invité par Gustavo Kuerten pour soutenir la campagne Vencendo Juntos (Gagner ensemble) visant à récolter des fonds pour aider 35 000 familles brésiliennes, Roger Federer en a profité pour se confier. Lors d’un échange en visio-conférence avec « Guga », le Suisse s’est d’abord exprimé sur la possibilité de voir des tournois se disputer à huis clos. Une perspective qui n’enchante pas le Bâlois, dans des propos rapportés par Globo Esporte, repris par Eurosport.

Je n’imagine pas voir un stade vide. J’espère que ça n’arrivera pas. Même si, quand nous nous entraînons, la plupart du temps, il n’y a personne. C’est possible évidemment de jouer sans public, mais j’espère vraiment que le circuit reprendra comme avant, même s’il faut attendre un peu plus pour un retour à la normale.

« Je suis satisfait de mon état physique, mais la reprise est encore loin »

Durant cet entretien, Roger Federer, 38 ans, confie également ne pas avoir repris l’entraînement. Opéré du genou en début d’année, l’Helvète veut profiter de cette période pour se régénérer, et prendre du bon temps en famille.

Je ne m’entraîne pas pour le moment, parce que je n’en vois pas l’utilité pour être honnête. Je suis satisfait de mon état physique, mais la reprise est encore loin à mon avis. Et je pense qu’il est important de profiter mentalement de cette pause à ce stade de ma carrière, après avoir tant joué au tennis.

Actuellement, les circuits ATP et WTA sont dans l’inconnu total. Les deux associations ont en effet gelé l’ensemble des compétitions, jusqu’à fin juillet. Les tournois du Grand Chelem de Roland-Garros et de l’US Open sont toujours programmés. Mais la situation reste bien précaire.

Dicodusport


Lire la suite

Fil Info

FootballIl y a 19 minutes

Quiz : connaissez-vous bien l’histoire de la Ligue des Champions ?

La Ligue des Champions de football vous manque ? Pas de panique, testez vos connaissances sur cette compétition dans un...

HandballIl y a 1 heure

Luc Abalo s’engage avec Elverum (Norvège)

HANDBALL - À bientôt 36 ans, l'ailier international Luc Abalo a signé dans le club d'Elverum (Norvège). Un temps tenté...

FootballIl y a 15 heures

Football – Bundesliga : notre pronostic pour Fribourg – Bayer Leverkusen

BUNDESLIGA - Déjà la quatrième journée depuis le retour du championnat allemand avec un match entre Fribourg et le Bayer...

CoronavirusIl y a 15 heures

Ce qu’il faut retenir de la phase 2 du déconfinement concernant le sport

CORONAVIRUS - Ce jeudi, le Premier Ministre Édouard Philippe a dévoilé la phase 2 du déconfinement. Les salles de sport,...

AthlétismeIl y a 16 heures

Christine Arron découpe Patrick Montel

Dans un entretien accordé au magazine The Running Heroes Society, Christine Arron revient sur son expérience de consultante pour France...

RugbyIl y a 17 heures

Top 14 2020/2021 – Transferts : le point sur le mercato d’Agen

Top 14 2020/2021 - La saison 2019/2020 arrêtée, place désormais à l'exercice 2020/2021. On fait le point sur le mercato...

NBAIl y a 19 heures

Violences policières : le sport US vent debout après la mort de George Floyd

SPORT US - Les États-Unis sont sous le choc après le décès à Minneapolis de George Floyd, un Afro-Américain de...

Rugby à XVIl y a 22 heures

Top 14 – XV type de la saison 2019-2020 : Élisez les meilleurs ailiers

RUGBY - Le 21 mai dernier, Dicodusport lançait sa consultation concernant l'élection du XV type de Top 14 version 2019/2020....

Rugby à XIIIIl y a 22 heures

NRL : notre pronostic pour Sydney Roosters – South Sydney Rabbitohs

NRL - La NRL est de retour avec la 3ème journée et un derby de Sydney entre les Roosters et...

Rugby à XVIl y a 23 heures

Fabien Galthié : « Pas de raison de remettre en cause le capitanat » de Charles Ollivon

RUGBY - Dans un long entretien accordé à nos confrères de L'Équipe, Fabien Galthié, sélectionneur du XV de France, est...

Advertisement

Nous rejoindre

Le Club Dicodusport

Nous suivre sur Facebook

Dicodusport © 2020 - Tous droits réservés