Nous suivre

Coupe du monde de biathlon 2021-2022

Sprint d’Ostersund 2 : Samuelsson en patron, Jacquelin et Fillon Maillet sur le podium

Clément Derouelle

Publié le

Sprint d'Ostersund 2 Samuelsson en patron, Jacquelin et Fillon Maillet sur le podium
Photo Icon Sport

BIATHLON – COUPE DU MONDE D’OSTERSUND 2 – Pour cette deuxième étape de Coupe du monde de biathlon sur le même tracé que le week-end dernier, le Suédois Sebastian Samuelsson s’est imposé ce jeudi lors du sprint, devançant les Français Emilien Jacquelin et Quentin Fillon Maillet.

Pour le deuxième sprint de la saison, 117 biathlètes étaient présent sur la startlist, dont 6 Français, avec la venue d’Eric Perrot promu en équipe A grâce à ses bons résultats en IBU Cup. Trois français s’élançaient dans les 6 premiers de la startlist, dont Simon Desthieux porteur du maillot jaune et co-leader au classement général grâce à un très bon début de saison. Pour les autres hommes à suivre, Johannes Boe, maillot jaune également, s’élançait de la 16ème position, quant au maillot rouge (leader de la spécialité) Sebastian Samuelsson démarrait de la 37ème position.

Des Français au rendez-vous !

Après deux bonnes courses le week-end dernier de la part de nos Français, cette deuxième étape nous promettait encore du spectacle en perspective. Émilien Jacquelin, premier biathlète à s’élancer aujourd’hui, a décidé de mettre un gros rythme d’entrée réalisant ainsi un très bon temps de référence pour ce sprint. Après un 5/5 au couché, l’Isérois est arrivé déterminé sur le pas de tir pour effectuer son tir debout. Avec un tir très engagé, il a malheureusement commis une erreur, mais le rythme mis lors de ce tir et sur les skis lui ont permis de rester en tête à la sortie du deuxième tir, avant le passage de Samuelsson sortant du pas de tir avec 3 secondes d’avance sur le Français. Le Suédois très en forme lui a repris du temps sur la fin de course pour finir à la première place avec 16 secondes d’avance sur le Grenoblois, finissant 2ème de ce sprint.

Pour Simon Desthieux, parti 1 minute plus tard avec le dossard 3, il a réaliser un petit 8/10 avec une faute au couché et une au debout, enlevant très vite tout espoir de top 10. Il a fini 22ème à 1’19. Troisième français à s’élancer, Fabien Claude, très bonne surprise de ce début de saison côté tricolore avec une 6ème au général, s’élançait à son tour très rapidement lors de ce sprint, avec le dossard 6. Auteur d’un 7/10, il termine ce sprint à la 25ème position.

Fillon Maillet répond présent

Pour Quentin Fillon Maillet, décevant 32ème du sprint la semaine dernière, il était important pour lui de rebondir dès aujourd’hui. Auteur d’un très bon 5/5 sur le couché, à 2 secondes de la marque de Jacquelin, il est arrivé au debout avec 10 secondes d’avance sur le temps de Samuelsson. Après 4 très bonnes balles, il loupe la dernière, l’obligeant à passer sur l’anneau de pénalité. Il sortait du pas de tir avec 9 secondes de retard sur le Suédois. Le Jurassien termine la course à une très belle 3ème place, avec 21 secondes de retard sur le suédois.

On retrouvait un peu plus tard au départ de ce sprint Antonin Guigonnat et Eric Perrot. Le premier cité a réalisé un 8/10 (2 fautes au couché), terminant ainsi à la 20ème place. Enfin pour le petit nouveau du circuit World Cup, on pourra le voir dimanche lors de la poursuite car avec un 8/10, il est parvenu à finir 46ème de ce sprint.

Samuelsson, roi du sprint

Jusqu’au bout, on a pu croire à une victoire française, mais chez lui, le Suédois Samuelsson en a décidé autrement. En mode patron et avec un énorme niveau au ski, il devance les Français Jacquelin et Fillon Maillet, respectivement 2ème et 3ème. Le rythme impressionnant qu’il a mis de bout en bout, malgré un 9/10 au tir, lui a permis de remporter sa 2ème course de la saison, les deux sprints chez lui, à Ostersund. Il conforte ainsi son avance au classement de la spécialité et récupère par la même occasion le maillot jaune.

Pour Johannes Boe, la journée a été plus compliquée, auteur d’un 9/10, il fini 9ème à 50 secondes du leader du jour. La poursuite de dimanche s’annonce donc très intéressante avec un Émilien Jacquelin, double champion du monde en titre en très bonne position, qui partira en mode chasseur avec QFM à ses côtés. En attendant cela, nous pourront assister samedi à un relais masculin très intéressant, avec en têtes d’affiche, la Suède, la Norvège et la France.

À lire aussi


Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une