Nous suivre

Coupe du monde de biathlon 2021-2022

Sprint d’Otepää : Quentin Fillon Maillet signe une nouvelle victoire !

Publié le

Sprint d'Otepää Quentin Fillon Maillet signe une nouvelle victoire !
Photo Icon Sport

BIATHLON – COUPE DU MONDE À OTEPÄÄ – Lors de l’avant-dernier sprint de la saison et sur un tout nouveau site en Estonie, Quentin Fillon Maillet s’est encore brillamment imposé. Au terme d’une course dense de très haut niveau avec de nombreux tirs parfaits, il devance le Norvégien Sturla Laegreid et l’Allemand Benedikt Doll. Fabien Claude signe également un top 10 (9ème).

À l’occasion de cette étape de Coupe du monde, 86 biathlètes prenaient le départ du sprint hommes aujourd’hui. Rappelons les absences des Russes, Biélorusses, Ukrainiens, Chinois et Sud-Coréens ainsi que le Norvégien Johannes Boe qui a stoppé sa saison après les Jeux Olympiques. Les Bleus étaient 5 à prendre le départ entre le dossard 19 pour Quentin Fillon Maillet et le dossard 57 pour Eric Perrot.

Quentin Fillon Maillet assume à nouveau son statut 

Leader du classement général mais aussi du classement de l’épreuve du sprint, Quentin Fillon-Maillet partait avec un dossard bicolore rouge et jaune. Parti avec le dossard 19, le Français a parfaitement commencé avec un joli 5/5 sur le tir couché. Toujours en forme, il nous a gratifié d’un rapide tir parfait sur le debout. Avec ce 10/10, le Tricolore jouait sur les skis face aux Norvégiens qui ont réalisé le même score. Il leur reprendra du temps et franchira la ligne d’arrivée avec plus de 7 secondes d’avance sur Sturla Laegreid.

À seulement 7 secondes derrière le Français, le Norvégien a retrouvé des couleurs. Avec un 10/10 et en étant solide sur les skis, Sturla Laegreid prend une belle 2ème place aujourd’hui. L’Allemand Benedikt Doll a encore impressionné en complétant le podium.  Ce sont le Norvégien Vetle Christiansen, l’Allemand Roman Rees et le Lituanien Vytautas Strolia qui ont pris part à la cérémonie des fleurs, au pied du podium.

À noter que les Suédois Martin Ponsiluoma et Sebastian Samuelsson ont loupé une occasion en ayant fait des fautes aux tirs. Ils terminent finalement aux 12ème et 18ème positions. Il ne fallait pas se louper aujourd’hui, les 6 premiers de la course ont réalisé le 10/10.

Fortunes diverses pour les autres Français !

Deuxième du classement général, Émilien Jacquelin partait avec le dossard 29. Lors du tir couché, il a commis trois fautes alors que nombre de ses concurrents ont réalisé le 5/5. Malheureusement, c’était déjà cuit pour espérer quelque chose à partir de ce moment-là. Néanmoins, le Français est impressionnant sur les skis. Sur le debout, il a manqué à nouveau une cible. Ce 6/10 lui aura coûté cher puisque qu’il finira la course à la 32ème position, à plus d’une minute et 27 secondes du vainqueur.

Simon Desthieux était le premier tricolore à s’élancer avec le dossard 13. Sur un pas tir plutôt facile sans gros obstacles, le Français a perdu gros en ayant réalisé un 4/5 sur le premier tir. Puis, il est ressorti du tir debout avec un sans-faute. Ce 9/10 lui permet de finir une course solide en 15ème position, mais à 50 secondes du vainqueur.

Malade à Kontiolahti, son compatriote Fabien Claude a très bien commencé sa course. Ressorti dans les premiers temps après le tir couché, le Vosgien a réussi à confirmer sur le tir debout, avec un nouveau 5/5 en mode mitraillette. Le ski est plus difficile mais il terminera finalement 9ème à 34 secondes de la tête. Une très bonne course dans le Top 10 pour son retour qui, on l’espère, lui apportera de la confiance.

A l’image de ce dernier, Antonin Guigonnat a blanchi toutes ses cibles sur le couché ainsi que sur le debout ! Un peu plus lent sur les skis, le tricolore sécurisera la 19ème place de la course, à une minute pile de son compatriote Quentin Fillon Maillet. Le plus jeune de nos Français, Éric Perrot, partait aussi le dernier. Il a à nouveau assuré sur le pas de tir en réalisant le 9/10 lui permettant de réaliser une course solide. Il finira cette course en 42ème position.

À lire aussi


Journaliste/rédactrice depuis janvier 2021 - Née quelques jours avant la première étoile des Bleus, je baigne dans une famille très sportive. Je n’ai eu d’autres choix que de me passionner pour le sujet. Pratiquante de l’athlétisme depuis toute petite, j’ai aussi un attrait tout particulier pour la Formule 1, le biathlon et le foot. Pendant les grands événements, il est impossible de décrocher de ma télé. C’est à travers Dicodusport que j’aime désormais vous transmettre mes émotions et ma passion.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une