Nous suivre

Actualités

Stany Delayre, l’heure du choix

Avatar

Publié

le

Au mois de Septembre dernier se tenait à Sarasota en Floride les championnats du Monde d’aviron. La France a remporté deux médailles d’or et une d’argent. Si le sacre de Pierre Houin et Jérémie Azou était attendu en 2 de couple poids léger en tant que champions olympiques en titre, celui du 4 de couple poids léger était plus surprenant. Nous avons interviewé Stany Delayre, membre de l’équipage de ce bateau.

Bio Stany Delayre

Né le 26/10/87 à Bergerac (24)

Rameur – Aviron

Club : Bergerac

Palmarès

Champion du Monde du 2015 (2 de couple poids léger) et 2017 (4 de couple poids léger)

Vice-champion du monde 2014 (2 de couple poids léger) et 2010 (4 de couple poids léger)

6 victoires en Coupe du monde (2 de couple poids léger)

Champion d’Europe 2013, 2014 et 2015 (2 de couple poids léger)

Distinction

Médaille de la ville de Bergerac (2017)

 

Bonjour Stany, tout d’abord, nos félicitations pour ton deuxième titre mondial. Quelles sont tes émotions et ton ressenti pour ce second titre par rapport au précédent ?

Bonjour et merci. Beaucoup de fierté. Devenir champion du monde, c’est toujours une fierté, surtout une deuxième fois. Ce qu’il ressort, c’est que c’est déjà une nouvelle aventure. Le 4 de couple s’est énormément investi avec un objectif de performer en Floride. De plus, j’avais à cœur de montrer que je pouvais apporter un plus à ce bateau qui était champion du Monde en 2015 et deuxième en 2016. J’ai amené mon expérience et j’ai pu montrer que même si je n’étais pas médaillé à Rio (NDLR : non retenu pour le 2 de couple qui est devenu champion olympique), ce n’était pas une question de niveau, même si j’étais troisième français en individuel, mais du fait des choix de la fédération. J’ai montré que Delayre était toujours debout !

Ce titre change-t-il tes objectifs vis-à-vis de Tokyo (JO 2020) ou c’est encore trop loin pour le fixer comme échéance ?

Cela ne change pas mes objectifs. C’est vrai que quand on gagne une médaille, on oublie vite les galères de l’année, les entraînements seul, l’éloignement des proches. Mais je n’ai pas changé de point de vue pour Tokyo, c’est encore trop loin.

Tu n’as pas l’objectif de changer de bateau une nouvelle fois pour revenir dans une catégorie olympique ? (le 4 de couple n’est pas inscrit au programme)

C’est vrai que la retraite de Jérémie Azou me remet dans le jeu pour le 2 de couple, mais il faut que je prenne le temps de penser à tout cela.

Stany Delayre, entouré de Maxime Demontfaucon, Damien Piqueras et François Teroin – Daniel Blin/Aviron France

Et donc peut-être de faire équipe avec Pierre Houin pour essayer de conserver le titre de Rio ?

Peut être, éventuellement (rires). Boucler la boucle, c’est quelque chose d’intéressant.

Tu l’as toi-même évoqué, Jérémie a pris sa retraite. Comment l’as-tu appris ? Par les médias ou avant, en privé ?

Le lendemain de la finale victorieuse de Pierre et Jérémie. On s’est retrouvé tous les trois dans la chambre (Alexis Besançon, entraîneur du 2 de couple, Jérémie Azou et Stany Delayre) et il nous a tenus au courant de sa décision. C’est bien de l’avoir su avant, car on a commencé l’aventure à trois et on a vécu beaucoup de choses tous ensemble. On a eu un parcours unique dans l’aviron français avec toutes les médailles ! C’était sa façon à lui de terminer : on a commencé entre nous, il avait envie de terminer ainsi. C’était vraiment sincère. Il a pris le temps de nous dire les choses avant d’en informer tout le monde.

Et toi, tu la prends comment cette retraite ? Tu vois ça comme un challenge pour lui succéder et de faire aussi bien que lui ? Ou alors juste une décision qui te remet en selle pour la suite ?

Sa retraite a été un peu une surprise. Même si Jérémie est plus vers la fin que du début, il a encore pas mal de marge par rapport aux autres rameurs et il pouvait rester jusqu’à Tokyo. Je pensais qu’il continuerait. Moi, je n’ai pas envie de lui succéder ou de lui prendre sa place car chaque parcours est unique.

En plus de la médaille d’or mondial, tu es reparti avec une belle médaille de bronze lors des championnats de France d’aviron sprint à Mantes la Jolie. Tu étais avec des jeunes de ton club pour la course, qu’as-tu ressenti ?

J’étais content car on n’était pas du tout favori au sprint. Après les deux premières journées, ce n’était pas gagné car on passe vraiment juste à chaque fois. Du coup, faire une troisième place, c’est un peu inattendu. Et puis j’ai ramé avec des mecs que j’ai entraîné quand ils étaient en cadet. J’ai continué à les suivre en junior. J’ai vu évoluer ces mecs. Ramer avec eux, c’est toujours des bons moments passés et lorsqu’il y a une médaille à la fin, ça fait plaisir. En plus, il y en avait deux dans le bateau pour qui c’était la première médaille en senior, et pour le dernier c’était même sa première médaille tout court en championnat de France. Ce sont des moments uniques. Et cela reste dans la continuité de la formation avec le partage, non plus en tant que coach mais en tant que coéquipier. Comme je revenais des championnats du monde, c’était encore plus intense pour eux. J’ai été très fier et content de rentrer avec cette médaille de bronze que j’ai partagée avec des jeunes que j’ai vu grandir.

Est-ce une expérience que tu renouvelleras à l’avenir ?

Je continuerai à ramer pour le club et à transmettre le flambeau tant que je le peux.

Outre le titre mondial, tu as reçu la médaille de ta ville : Bergerac. Qu’est-ce que cela te fait ?

J’en suis très fier. D’ailleurs, je disais il y a peu à un proche qu’entre la médaille olympique et celle de Bergerac, ce sont les deux seules qui me manquaient (rires). Et puis, il y a eu un petit imbroglio car ils pensaient me l’avoir donnée donc ça m’a fait sourire. En tout cas, le moment où le maire me l’a remise a été très sympathique.

As-tu une idée de ton avenir post athlète de haut niveau ? En ce moment, tu entraînes un petit peu les jeunes du club, c’est bien cela ?

En fait, je suis employé de la ville. J’ai commencé en 2007 au club et je suis allé à la ville ensuite. A présent, je suis détaché à 100% au sein de la structure sportive. J’ai pour mission d’entraîner les jeunes avec la gestion du matériel, mais aussi les programmes d’entraînement. A terme, l’objectif est de reprendre la structure pour devenir responsable sportif du club.

Si on te propose de devenir DTN (Directeur Technique National) ou entraîneur national pour les prochaines échéances olympiques, notamment Paris, ces deux missions peuvent-elles t’intéresser ?

Je ne pense pas. Si j’arrête ma carrière de haut niveau, c’est que ça demande énormément de temps, on est loin de nos familles. Arrêter de ramer à haut niveau, cela permet d’être plus souvent à la maison. Repartir dans une démarche d’entraîneur national, j’en reviens à la même problématique. Je préfère échanger et construire l’avenir de l’aviron français en m’occupant des jeunes que d’être avec des athlètes déjà formés pour préparer des échéances internationales. J’ai plus de plaisir à être en bas de l’échelle et à transmettre ma passion aux jeunes.

Est-ce que tu voudrais t’investir aux Jeux Olympiques en 2024, en ayant un rôle au niveau de l’aviron ?

Non, et je ne pense pas qu’on me le demandera. Il y a des gens très compétents pour ça et je ne me sens pas forcément capable de faire ce job là. Et puis, c’est plutôt politique et guidé pour ces rôles là.

Du coup, tu seras plutôt spectateur ?

Aller sur les Jeux Olympiques et voir les épreuves d’aviron sera un plaisir. Et même d’autres épreuves d’ailleurs, car je suis un grand amateur de tous les sports.

Et donc pas en tant que bénévole ?

Non plus. Je pense qu’il y a des jeunes qui seront ravis de participer à cet événement là en tant que bénévole, donc je leur laisse ma place.

Une dernière question avant de te laisser. Que penses-tu de la nomination de Jean-Christophe Rolland (NDLR : champion olympique en 2000) au CIO en septembre dernier ? Penses-tu que cela va donner une plus grande visibilité sur l’aviron français ou pas nécessairement ?

Je n’ai pas trop d’avis, j’espère juste qu’en tant qu’ancien rameur, il essayera de mettre l’aviron en avant.

Damien Meunier


Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Imola 2020

Championnats du monde 2020 – Course en ligne hommes : la liste des engagés

Avatar

Publié

le

Par

Championnats du monde 2020 - Course en ligne hommes : la liste des engagés
Dicodusport

CHAMPIONNATS DU MONDE – IMOLA 2020 – Découvrez la startlist complète de la course en ligne hommes des Mondiaux d’Imola de ce dimanche 27 septembre.

La liste des engagés de la course en ligne hommes des championnats du monde 2020

DANEMARK

1 FUGLSANG Jakob

2 EG Niklas

3 GREGAARD WILSLY Jonas

4 HANSEN Jesper

5 HONORÉ Mikkel

6 VALGREN Michael

7 JUUL JENSEN Christopher

8 PEDERSEN Casper Phillip

SLOVENIE

9 BRAJKOVIC Janez

10 MEZGEC Luka

11 NOVAK Domen

12 PIBERNIK Luka

13 POGACAR Tadej

14 POLANC Jan

15 ROGLIC Primoz

16 TRATNIK Jan

ITALIE

17 BAGIOLI Andrea

18 BETTIOL Alberto

19 BRAMBILLA Gianluca

20 CARUSO Damiano

21 MASNADA Fausto

22 NIBALI Vincenzo

23 ULISSI Diego

24 VISCONTI Giovanni

BELGIQUE

25 BENOOT Tiesj

26 NAESEN Oliver

27 SERRY Pieter

28 STUYVEN Jasper

29 VAN AERT Wout

30 VAN AVERMAET Greg

31 VLIEGEN Loïc

32 WELLENS Tim

FRANCE

33 ALAPHILIPPE Julian

34 BERNARD Julien

35 ELISSONDE Kenny

36 MADOUAS Valentin

37 MARTIN Guillaume

38 MOLARD Rudy

39 PACHER Quentin

40 PETERS Nans

PAYS-BAS

41 DUMOULIN Tom

42 EENKHOORN Pascal

43 OOMEN Sam

44 TOLHOEK Antwan

45 TUSVELD Martijn

46 VAN BAARLE Dylan

47 VAN DER LIJKE Nick

48 WEENING Pieter

COLOMBIE

49 CHAVES Esteban

50 HENAO Sergio

51 HIGUITA Sergio

52 LÓPEZ Miguel Ángel

53 MARTINEZ Daniel Felipe

54 MUNOZ Christian

55 TEJADA Harold

56 URAN Rigoberto

ALLEMAGNE

57 ARNDT Nikias

58 DEGENKOLB John

59 DENZ Nico

60 GESCHKE Simon

62 MARTENS Paul

63 SCHACHMANN Maximilian

64 ZIMMERMANN Georg

ESPAGNE

65 BILBAO Pello

66 DE LA CRUZ David

67 HERRADA Jesús

68 LANDA Mikel

69 MAS Enric

70 SANCHEZ Luis Leon

71 SOLER Marc

72 VALVERDE Alejandro

AUSTRALIE

73 CLARKE Simon

74 DURBRIDGE Luke

75 HAMILTON Chris

76 HINDLEY Jai

77 HOWSON Damien

78 MATTHEWS Michael

79 PORTE Richie

80 SCHULTZ NICHOLAS



GRANDE-BRETAGNE

81 CARTHY Hugh

82 HAYTER Ethan

83 KNOX James

84 PIDCOCK Thomas

85 ROWE Luke

86 SHAW James Callum

NORVEGE

87 EIKING Odd Christian

88 HAGEN Carl Fredrik

89 HOELGAARD Markus

90 LAENGEN Vegard Stake

91 LEKNESSUND Andreas

RUSSIE

93 CHERNETSKY Sergey

94 KUZNETSOV Vyacheslav

95 NEKRASOV Konstantin

96 RIKUNOV Petr

97 ROVNY Ivan

98 STRAKHOV Dmitrii

POLOGNE

99 ANIOLKOWSKI Stanislaw

100 GOLAS Michal

101 KWIATKOWSKI Michal

102 MALECKI Kamil

103 OWSIAN Lukasz

104 PATERSKI Maciej

NOUVELLE-ZÉLANDE

105 BENNETT George

106 BEVIN Patrick

107 FISHER-BLACK Finn

108 SMITH Dion

IRLANDE

109 HEALY Ben

110 MULLEN Ryan

111 ROCHE Nicholas

SUISSE

112 ALBASINI Michael

113 DILLIER Silvan

114 GASPAROTTO Enrico

115 HIRSCHI Marc

116 PELLAUD Simon

117 SCHÄR Michael

EQUATEUR

119 CARAPAZ Richard

120 CAICEDO CEPEDA Jonathan

PORTUGAL

121 FARIA DA COSTA Rui Alberto

122 GUERREIRO Ruben

123 OLIVEIRA Ivo

124 OLIVEIRA Nelson Filipe Santos Simoes

SLOVAQUIE

125 BELLAN Juraj

126 CANECKY Marek

127 CULLY Jan Andrej

128 HARING Martin

129 TYBOR Patrik

ETATS-UNIS

130 CRADDOCK Lawson

131 KUSS Sepp

132 MCNULTY Brandon

133 POWLESS Neilson

AUTRICHE

134 BAYER Tobias

136 GALL Felix

137 SCHÖNBERGER Sebastian

138 WILDAUER Markus

RÉPUBLIQUE TCHÈQUE

140 CERNY Josef

141 HIRT Jan

142 OTRUBA Jakub

143 TOUPALIK Adam

KAZAKHSTAN

144 BIZHIGITOV Zhandos

145 FOMINYKH Daniil

146 GRUZDEV Dmitriy

147 LUTSENKO Alexey

148 NATAROV Yuriy

149 PRONSKIY Vadim

AFRIQUE DU SUD

150 DLAMINI Nicholas

151 MEINTJES LOUIS

ESTONIE

152 KANGERT Tanel

153 PRUUS Peeter

LUXEMBOURG

154 GASTAUER Ben

UKRAINE

155 BUDYAK Anatoliy

ERYTHRÉE

156 BERHANE Natnael

157 GHEBREIGZABHIER Amanuel

158 KUDUS Merhawi

CANADA

159 BOIVIN Guillaume

160 CATAFORD Alexander

161 HOULE Hugo

162 WOODS Michael

LETTONIE

163 LUKSEVICS Viesturs

164 NEILANDS Krists

165 SKUJINS Toms

BELARUS

166 RIABUSHENKO Aliaksandr

HONGRIE

167 VALTER Attila

LITUANIE

168 SISKEVICIUS Evaldas

AZERBAÏDJAN

169 ASADOV Elchin

SUÈDE

170 ERIKSSON Lucas

GRÈCE

171 TZORTZAKIS Polychronis

JAPON

172 ARASHIRO Yukiya

ROUMANIE

173 GROSU Eduard Michael

COSTA RICA

174 RIVERA SERRANO Kevin C

MEXIQUE

175 CASTILLO SOTO Ulises Alfredo

RWANDA

176 MUGISHA Samuel

MAROC

177 ABDERRAHIM Zahiri

Dicodusport

 


Lire la suite

Roland-Garros 2020

Roland-Garros 2020 : le programme du dimanche 27 septembre

Nico

Publié

le

Par

ROLAND-GARROS 2020 – Roland-Garros démarre ce dimanche pour deux semaines de compétition à une période inhabituelle. Voici le programme des matchs du dimanche 27 septembre. 

Court Philippe-Chatrier (Dès 11 h)

J. Sinner (ITA) – D. Goffin (BEL – n°11)
S. Halep (ROU – n°1) – S. Sorribes Tormo (ESP)
A. Kontaveit (EST – n°17) – C. Garcia (FRA)
S. Wawrinka (SUI – n°16) – A. Murray (GBR)

Court Suzanne-Lenglen (Dès 11 h)

V. Azarenka (BLR – n°10) – Danka Kovinic (MTN)
J. Rodionov (AUT) – J. Chardy (FRA)
J. Konta (GBR – n°9) – C. Gauff (USA)
A. Zverev (ALL – n°6) – D. Novak (AUT)

Court Simonne-Mathieu (Dès 11 h)

M. Gasparyan (RUS) – E. Mertens (BEL – n°16)
Ak. Schmiedlova (SVQ) – V. Williams (USA)
B. Paire (FRA – n°23) – S. Kwon (CDS)
M. Kecmanovic (SER) – D. Schwartzman (ARG) – n°12)

Court n°7 (Dès 11 h)

M. Bouzkova (RCT) – K. Kanepi (EST)
E. Benchetrit (FRA) – J. Isner (USA)
B. Coric (CRO – n°24) – N. Gombos (SVQ)
A. Kalinskaya (RUS) – E. Bouchard (CAN)

Court n°9 (Dès 11 h)

S. Korda (USA) – A. Seppi (ITA)
M. Cecchinato (ITA) – A. De Minaur (AUS)
C. Giorgi (ITA) – M. Trevisan (ITA)
G. Minnen (BEL) – N. Podoroska (ARG)

Court n°10 (Dès 11 h)

A. Blinkova (RUS) – A. Sharma (AUS)
P. Andujar (ESP) – S. Travaglia (ITA)
J. Thompson (AUS) – R. Albot (MOL)

Court n°11 (Dès 11 h)

K. Rakhimova (RUS) – S. Rogers (USA)
T. Machac (RTC) – T. Fritz (USA – n°27)
I. Begu (ROU) – J. Teichmann (SUI)
N. Stojanovic (SER) – B. Krejcikova (RTC)

Court n°12 (Dès 11 h)

M. Inglis (AUS) – E. Alexandrova (RUS – n°27)
F. Coria (ARG) – J. Jung (TPE)
F. Delbonis (ARG) – J. Londero (ARG)
D. Yastremska (UKR – n°24) – D. Gavrilova (AUS)

Court n°13 (Dès 11 h)

B. Bonzi (FRA) – E. Ruusuvuori (FIN)
A. Sasnovich (BLR) – A. Friedsam (ALL)
D. Koepfer (ALL) – A. Hoang (FRA)
K. Flipkens (BEL) – Putintseva (KAZ – n°23)

Court n°14 (Dès 11 h)

A. Tomljanovic (AUS) – M. Sakkari (GRE – n°20)
D. Evans (GBR – n°32) – K. Nishikori (JAP)
B. Strycova (RTC – n°32) – V. Lepchenko (USA)
C. Moutet (FRA) – L. Giustino (ITA)

Dicodusport


Lire la suite

Biathlon

Biathlon : L’étape du Grand-Bornand annulée pour la saison 2020-2021

Nico

Publié

le

Par

Biathlon : L'étape du Grand-Bornand annulée pour la saison 2020-2021Biathlon : L'étape du Grand-Bornand annulée pour la saison 2020-2021
AFP

BIATHLON – Comme le confirme l’IBU ce jour, la Coupe du monde de Biathlon ne s’arrêtera pas en France pour la saison 2020-2021. L’étape du Grand Bornand, prévue du 14 au 20 décembre 2020, a en effet été supprimée du calendrier.

Coup dur pour Le Grand-Bornand et pour les fans français de biathlon. L’étape de la station français a été annulée pour cette saison 2020-2021. L’IBU a aussi supprimé l’étape d’Ostersund (Suède). Ces deux escales sont remplacées, puisqu’il y aura deux étapes de Coupe du monde à Kontiolahti (Finlande) les 28 et 29 novembre puis des 3 au 6 décembre, avant de voir le cirque blanc du biathlon se déplacer pour deux manches à Hochfilzen (Autriche), des 11 au 13 décembre puis des 17 au 20 décembre.

Avec cette décision, la Fédération Internationale veut limiter les déplacements des biathlètes pour qu’ils puissent autant que possible évoluer dans une bulle, et donc éviter les contaminations. La suite de la saison, après ces quatre première étapes, sera annoncée dans un mois alors que les championnats du monde ont été confirmés à Pokljuka, des 9 au 21 février 2021.

Le nouveau calendrier est à retrouver ICI.

View this post on Instagram

🔺Le Grand Bornand passe à la trappe 🔺 C’est une décision que l’on redoutait… elle est malheureusement officielle ! Comme convenu, le conseil exécutif de l’IBU s’est réuni ce week-end afin de décider s’il y avait lieu d’apporter des ajustements sur les mois de novembre et décembre. Depuis plusieurs semaines déjà, la Fédération internationale dialoguait avec les différentes étapes en question afin “d’évaluer la situation de chaque site de compétition, les implications financières au cas où des événements se dérouleraient sans public”. Avec également pour priorité de préserver la santé des athlètes, des équipes et des officiels, l’IBU a finalement fait son choix… au détriment de l’étape française. Avec la suppression de l’étape d’Ostersund également, la Fédération internationale a voulu limiter les déplacements entre chaque week-end de compétition pour que le circuit de la Coupe du Monde évolue le plus possible dans une bulle sanitaire. Nous aurons donc droit à deux étapes à Kontiolahti, puis deux à Hochfilzen pour ce premier tiers de saison. Les dates restent inchangées. Un énorme coup dur pour les organisateurs de l’étape du Grand Bornand, les supporters et biathlètes tricolores et pour le biathlon français dans son ensemble. Près de 60 000 personnes étaient attendues tout au long du week-end haut-savoyard pour prendre part à cette magnifique fête populaire. Mais finalement, il n’en sera rien ! Programmée la saison suivante à la même période, on espère que la caravane de la Coupe du Monde de biathlon pourra à nouveau s’arrêter en France… Les étapes du mois de janvier seront officialisées fin octobre. Par ailleurs, Les Championnats du Monde à Pokljuka ont été confirmés (du 9 au 21 février 2021). 📸 Clément Hudry #biathlonlive #biathlon #biathlonfamily #legrandbornand #ALGB #skiskyting #биатлон #biathlonfrance #sport #picoftheday #ski #nordic #sportsphotography #competition #skinordique #biathlonworld #instabiathlon #wintersport

A post shared by Biathlon Live (@biathlonlivefr) on

Dicodusport


Lire la suite

Football

Football – Premier League : notre pronostic pour Manchester City – Leicester

Nico

Publié

le

Par

Football - Premier League : notre pronostic pour Manchester City - Leicester
Dicodusport

PREMIER LEAGUE – Manchester City reçoit Leicester dans le cadre de la 3ème journée du championnat anglais. Notre pronostic pour cette rencontre.

Manchester City – Leicester : Dimanche 27 septembre, 17h30

Manchester City et Leicester ont remporté l’ensemble de leurs matchs en championnat pour le moment, un pour les locaux qui n’ont pas joué la 1ère journée, deux pour les visiteurs. En Coupe de la Ligue, Manchester City a gagné malgré une équipe bien remaniée alors que Leicester est tombé face à Arsenal. Même si Leicester est une équipe toujours pénible à jouer, les hommes de Pep Guardiola semblent supérieurs. Victoire de Manchester City.

Dimanche 27 septembre, 17h30
1 N 2
Manchester City – Leicester
1.30 6.30 10

Tentez votre chance en misant jusqu’à 100€ grâce à votre premier pari remboursé.

Dicodusport


Lire la suite

Football

Football – Serie A : notre pronostic pour AS Rome – Juventus Turin

Nico

Publié

le

Par

Football - Serie A notre pronostic pour AS Rome - Juventus Turin
Dicodusport

SERIE A – L’AS Roma affronte la Juventus pour le compte de la 2ème journée du championnat italien. Notre pronostic pour la rencontre.

AS Rome – Juventus Turin : Dimanche 27 septembre, 20h45

L’AS Rome a bien mal commencé sa saison avec une lourde défaite face à Vérone, alors que la Juventus déroulait face à la Sampdoria. La Vieille Dame version Andrea Pirlo a fait une belle prestation et devrait pouvoir compter sur le retour de Paolo Dybala, alors que Matthijs de Ligt est toujours forfait. Les Romains auront à cœur de faire meilleure figure mais ne semblent pas en mesure de rivaliser avec la Juve pour le moment.  On part sur une victoire de la Juventus à l’extérieur.

Dimanche 27 septembre, 21h00 1 N 2
AS Rome – Juventus Turin
3.70 3.75 2.00

Tentez votre chance en misant jusqu’à 100€ grâce à votre premier pari remboursé.

Dicodusport


Lire la suite

Fil Info

Championnats du monde 2020 - Course en ligne hommes : la liste des engagés Championnats du monde 2020 - Course en ligne hommes : la liste des engagés
Imola 2020Il y a 8 heures

Championnats du monde 2020 – Course en ligne hommes : la liste des engagés

CHAMPIONNATS DU MONDE - IMOLA 2020 – Découvrez la startlist complète de la course en ligne hommes des Mondiaux d'Imola...

Roland-Garros 2020Il y a 9 heures

Roland-Garros 2020 : le programme du dimanche 27 septembre

ROLAND-GARROS 2020 - Roland-Garros démarre ce dimanche pour deux semaines de compétition à une période inhabituelle. Voici le programme des...

Biathlon : L'étape du Grand-Bornand annulée pour la saison 2020-2021Biathlon : L'étape du Grand-Bornand annulée pour la saison 2020-2021 Biathlon : L'étape du Grand-Bornand annulée pour la saison 2020-2021Biathlon : L'étape du Grand-Bornand annulée pour la saison 2020-2021
BiathlonIl y a 9 heures

Biathlon : L’étape du Grand-Bornand annulée pour la saison 2020-2021

BIATHLON - Comme le confirme l'IBU ce jour, la Coupe du monde de Biathlon ne s'arrêtera pas en France pour...

Football - Premier League : notre pronostic pour Manchester City - Leicester Football - Premier League : notre pronostic pour Manchester City - Leicester
FootballIl y a 10 heures

Football – Premier League : notre pronostic pour Manchester City – Leicester

PREMIER LEAGUE - Manchester City reçoit Leicester dans le cadre de la 3ème journée du championnat anglais. Notre pronostic pour...

Football - Serie A notre pronostic pour AS Rome - Juventus Turin Football - Serie A notre pronostic pour AS Rome - Juventus Turin
FootballIl y a 10 heures

Football – Serie A : notre pronostic pour AS Rome – Juventus Turin

SERIE A - L'AS Roma affronte la Juventus pour le compte de la 2ème journée du championnat italien. Notre pronostic...

Champions Cup 2019/2020 - Demi-finales : Programme et résultats Champions Cup 2019/2020 - Demi-finales : Programme et résultats
Rugby à XVIl y a 10 heures

Champions Cup 2019/2020 – Demi-finales : Programme et résultats

RUGBY - Les demi-finales de la Champions Cup 2019/2020 ont lieu ce samedi 26 septembre. Découvrez le programme et les...

Rugby - Champions Cup - Toulouse surclassé par Exeter Rugby - Champions Cup - Toulouse surclassé par Exeter
Rugby à XVIl y a 10 heures

Champions Cup : Toulouse surclassé par Exeter

CHAMPIONS CUP - DEMI-FINALES - Dominé dans l'agressivité, le Toulouse de Ugo Mola a été éliminé par Exeter en Angleterre...

Cyclisme - Championnats du monde 2020 - Course en ligne femmes - Anna van der Breggen titrée à Imola Cyclisme - Championnats du monde 2020 - Course en ligne femmes - Anna van der Breggen titrée à Imola
Imola 2020Il y a 12 heures

Championnats du monde 2020 – Course en ligne femmes : Anna van der Breggen titrée

CHAMPIONNATS DU MONDE SUR ROUTE – IMOLA 2020 - Sacrée sur le contre-la-montre jeudi, Anna van der Breggen a récidivé...

Championnats du monde 2020 : le classement de la course en ligne femmes Championnats du monde 2020 : le classement de la course en ligne femmes
Imola 2020Il y a 12 heures

Championnats du monde 2020 : le classement de la course en ligne femmes

CHAMPIONNATS DU MONDE SUR ROUTE – IMOLA 2020 – Découvrez le classement de la course en ligne femmes des Mondiaux d'Imola.

Champions Cup : Le Racing 92 élimine les Saracens et file en finale Champions Cup : Le Racing 92 élimine les Saracens et file en finale
Rugby à XVIl y a 13 heures

Champions Cup : Le Racing 92 élimine les Saracens et file en finale

CHAMPIONS CUP - DEMI-FINALES - Au terme d'un match brouillon, le Racing 92 s'est qualifié pour la finale de Coupe...

Advertisement

Tour de France 2020

Nous suivre sur Facebook

Dicodusport © 2020 - Tous droits réservés