Nous suivre

Rugby à XIII

Super League : Dans la course au maintien, le TO XIII s’incline à Warrington

Publié le

Super League Dans la course au maintien, le TO XIII s'incline à Warrington
Photo Icon Sport

SUPER LEAGUE 2022, 23EME JOURNÉE – Dans le coup jusqu’à l’heure de jeu, le TO XIII s’est incliné à Warrington ce soir (32-18). L’indiscipline des hommes de Sylvain Houlès a coûté cher en deuxième période, où le TO XIII n’a pas inscrit le moindre point. A cinq journées de la fin, le suspense reste entier dans la course au maintien, même si Toulouse pourra nourrir des regrets ce soir. 

Laisser passer l’orage

La première période fut un jeu de montagnes russes pour le TO XIII. Privés de ballons en début de match, ils ont vu leurs adversaires inscrire deux essais dans le premier quart d’heure, par l’intermédiaire d’Oliver Holmes et de Connor Wrench, ce dernier ayant été servi par Matt Dufty, la dernière recrue des Wolves estampillée NRL. Restant sur quatre grosses défaites consécutives, Warrington était survolté sur la première demi-heure de jeu, avec près de 67% de possession de balle, face à des Haut-Garonnais pris sous la pression adverse.

En revanche, la fin du premier acte fut de meilleure facture. L’entrée d’Éloi Pelissier aura été le détonateur de la révolte toulousaine. Corey Norman a inscrit son premier essai sous ses nouvelles couleurs et a permis de réduire l’écart (12-6, 32′). Dans la foulée, sur une action un peu confuse, un essai d’Éloi Pelissier a remis les deux équipes à égalité juste avant la mi-temps, avant que l’ancien talonneur des Dragons n’inscrive un doublé, faisant parler sa vista derrière les rucks (14-18 à la pause).

L’indiscipline a coûté trop cher

Réduits à douze dès le début de seconde période suite à l’exclusion temporaire de Joe Bretherton, le TO n’a pas craqué, profitant de la bonne gestion du rythme par Tony Gigot, auteur de jolis coups de pied. Cependant, dans la dernière minute de leur supériorité numérique, les joueurs de Daryl Powell ont trouvé la solution au large, Connor Wrench inscrivant un doublé ce soir. Suite à une faute de Lambert Belmas, Stefan Ratchford a permis aux Wolves de reprendre l’avantage (20-18, 60′). Indisciplinés, l’exclusion temporaire d’Harrison Hansen, la deuxième de la soirée, aura mis le TO XIII une nouvelle fois en difficulté.

L’essai de George Williams, critiqué depuis son arrivée à Warrington, a été le coup de massue qui a assuré la victoire des Wolves. L’ancienne star des Wigan Warriors a été servi au cordeau par Matt Dufty, sur une action qui a débutée après un en-avant toulousain. Ben Currie, un des anciens du club de Warrington, a terminé la soirée en beauté en ajoutant une dernier essai. Après cette défaite, le TO compte toujours deux points de retard sur Wakefield, onzième, qui affrontera les Wigan Warriors ce week-end. Il restera ensuite quatre journées pour que les Toulousains assurent leur place en Super League, même si le calendrier est très compliqué (déplacements à Wigan et St Helens).


Passionné de sport, notamment de rugby dans toutes ses variantes (XV, XIII et VII). Fan du RC Toulon et de l'Olympique de Marseille.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une