Nous suivre

Rugby à XV

Super Rugby Aotearoa : qui rejoindra les Crusaders en finale ?

Alexandre Jeffroy

Publié

le

Super Rugby Aotearoa - Qui rejoindra les Crusaders en finale
Photo Hagen Hopkins / Getty Images

SUPER RUGBY AOTEAROA – A deux journées de la fin, on ne connait toujours pas l’identité de l’équipe qui rejoindra les Crusaders en finale. Trois franchises peuvent encore espérer terminer deuxième, synonyme de qualification pour la grande finale du Super Rugby Aotearoa. Les Chiefs, les Blues et les Highlanders se tiennent en seulement trois points. 

Pour ceux qui suivent le Super Rugby depuis plusieurs années, il n’y a rien d’étonnant de retrouver les Crusaders en finale. Concernant les champions en titre, la seule question est de savoir s’ils vont recevoir ou non la finale, cette année. Pour que ce soit le cas, il suffit aux hommes de Scott Robertson de gagner face aux Blues, ce samedi. Dans le cas contraire, ils seront sous la menace des Chiefs et des Blues pour avoir le privilège d’accueillir la finale. Les Crusaders ont réalisé une phase aller canon, avec quatre victoires lors des quatre premiers matchs.

En revanche, la phase retour est plus compliquée, avec deux défaites et une victoire arrachée au point en or, face aux Hurricanes (27-30). Cette petite baisse de régime relance l’intérêt du championnat. Derrière, trois équipes se battent pour s’inviter en finale et mettre fin à l’hégémonie des joueurs de Christchurch.

La meilleure dynamique et le meilleur calendrier pour les Chiefs

Parmi ces trois franchises, il y a les Chiefs d’Hamilton (16 points), les Blues d’Auckland (15 points) et les Highlanders de Dunedin (14 points). Elles ne se tiennent qu’en trois petits points. La hiérarchie actuelle est conforme au nombre de chances de chaque équipe. En effet, les Chiefs sont clairement favoris. Il y a deux raisons principales. D’une part, ils ont le calendrier le plus favorable. Vendredi, ils reçoivent les Hurricanes, équipe qui n’a plus rien à jouer. On peut même envisager que les coéquipiers de Sam Cane, blessé jusqu’à la fin de la saison, prennent un point de bonus. Au même moment, les Blues tenteront de réaliser un exploit chez les Crusaders. Ensuite, les Chiefs se rendront à Auckland, sur la pelouse des Blues. Ce match pourrait ressembler à une rencontre de barrage pour accéder à la finale.

D’autre part, les Chiefs sont dans une très grande forme. La saison dernière, alors entrainés par Warren Gatland, les Chiefs avaient terminé derniers, avec zéro victoire. Une saison catastrophique qui aurait pu se reproduire cette année. En effet, l’équipe basée à Hamilton a perdu ses deux premiers matchs, malgré le fait que Clayton McMillan ait remplacé provisoirement Gatland, qui s’occupe des Lions Britanniques et Irlandais cette année. La défaite inaugurale, face aux Highlanders (23-39), alors que les Chiefs menaient de 14 points à la pause, avait fait très mal. Après, ils ont enchainé avec une défaite face aux Crusaders (39-17), à Christchurch. Mais depuis, ils ont remporté leurs quatre dernières rencontres. Les Chiefs ne perdent plus et s’imposent, très souvent, en toute fin de match. Ils doivent notamment ces succès à leur arrière et buteur, Damian McKenzie, décisif à chaque fois.

Les Blues devront réaliser deux exploits, les Highlanders n’ont pas leur destin entre leurs mains

Les Chiefs ont donc de fortes chances de se qualifier en finale, et pourquoi pas, faire tomber les Crusaders de leur piédestal au moment opportun, puisqu’ils viennent de les battre (26-25). Pour autant, ils devront tout de même se méfier des Blues. Depuis le début de la saison, les hommes de Leon Macdonald soufflent le chaud et le froid. Ils ont commencé tambour battant, avec deux victoires face aux Hurricanes (16-31) et aux Highlanders (39-17). A ce moment-là, on voyait les Blues comme la seule équipe à même de rivaliser avec les Crusaders. Et puis patatras, lors de la réception de ces mêmes Crusaders, les Blues se sont fait manger tout cru (27-43). Depuis, ils ont enchainé deux défaites (face aux Chiefs et aux Highlanders), pour une seule victoire (face aux Hurricanes).

A présent, les Blues n’ont plus le choix. Ce samedi, ils se rendent sur la pelouse des champions. Autrement dit, il va falloir réaliser un exploit face aux Crusaders pour s’offrir un match couperet contre les Chiefs, si ces derniers battent les Hurricanes. Enfin, pour les Highlanders, les chances sont infimes. Non seulement ils sont derrière les deux autres prétendants, mais en plus, ils n’ont plus qu’un seul match à jouer, contrairement aux Chiefs et aux Blues. Les hommes de Tony Brown n’ont plus leur destin entre leurs mains. Ils doivent donc espérer que les deux équipes de devant trébuchent, dans un premier temps. Ensuite, il faudrait que les Blues et les Chiefs se neutralisent lors de l’ultime journée. Bien entendu, les joueurs de Dunedin devront faire le job fasse aux Hurricanes, dans le même temps. Ces deux dernières journées devraient nous offrir une fin de saison régulière haletante.


Bolt qui foudroie le record du monde du 100 mètres, les derniers essais de Dominici, les premières charges dévastatrices de Bastarocket... de beaux souvenirs pour une grande passion, celle du sport. L’histoire du sport aussi. Comprendre le rôle qu’il a eu, celui qu’il a et celui qu’il aura dans notre société. Le sport au passé, au présent, au futur. Le sport tous les jours, matin, midi et soir. A défaut d’être un grand sportif, je suis et je raconte l’actualité et l’histoire des championnes et des champions qui savent se dépasser pour accomplir des merveilles.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?