Nous suivre

Tennis

Novak Djokovic au sommet du classement ATP pour la 311ème semaine

Publié

le

Novak Djokovic étrille Daniil Medvedev et remporte son 9ème Open d'Australie
Photo David Gray / AFP

Ce lundi, Novak Djokovic entame sa 311ème semaine en tête du classement ATP. Avec cette performance, il s’empare du record de semaines passées dans la peau du numéro 1 mondial, délogeant un certain Roger Federer. Le Suisse quitte par la même occasion le Top 5 mondial. 

Djokovic sur le toit du tennis mondial

Après les tournois de Buenos Aires et de Rotterdam, le classement ATP n’a pas subi de profonds changements. Toutefois, ce lundi 8 mars fait rentrer Novak Djokovic dans une nouvelle dimension. Le joueur aux 18 titres en Grand Chelem revêt son costume de numéro 1 mondial pour la 311ème semaine de sa carrière, et efface la précédente marque du Suisse Roger Federer (310). Une performance stratosphérique, qui pourrait bien continuer durant des semaines tant l’avance du Djoker sur ses poursuivants est importante. Dans sa quête de records, Nole rajoute ici une nouvelle ligne à son palmarès, déjà très fourni. À l’aube de son 34e anniversaire, il visera à coup sur les prochains Grand Chelem, pour revenir à hauteur des 20 titres des rois de Roland-Garros et de Wimbledon.

La semaine est paradoxale pour Roger Federer. Ce lundi, le Bâlois a vu son rival serbe balayer son record, et le Grec Stefanos Tsitsipas lui ravir sa place dans le Top 5 mondial. Absent des courts depuis 13 mois, le Suisse sort de ce top pour la première fois depuis 2018. Cette nouvelle, ne devrait toutefois pas trop affecter l’octuple vainqueur de Wimbledon, qui a enfin annoncé son retour à la compétition. Cette semaine, à Doha, le maestro mettra fin à plus de 400 jours d’absence, marqués par des blessures à répétition. Reste à savoir, si à 41 ans, le corps répondra aux exigences du haut niveau, avant d’espérer, pourquoi pas, décrocher un 21e titre du Grand Chelem cette année.

Antonin Gizolme


Journaliste/Rédacteur depuis mars 2021 - Né un soir de Ligue des Champions, c’est tout naturellement que je suis un passionné de football depuis ma plus tendre enfance. Durant des années, j’ai été bercé par la douce mélodie de la Ligue des Champions, subjugué par les coups-francs de Juninho et admiratif devant les coups de reins de Karim Benzema. Malheureusement pour moi, mes genoux en carton m’ont empêché de suivre les traces de mes idoles pour écrire l’Histoire. Alors, c’est ici que je vais me charger de vous la raconter.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une