Nous suivre

Actualités

Thierry Henry, une mission d’équilibriste sur le Rocher

Nicolas Jacquemard

Publié

le

Sauf rebondissement de dernière minute et comme l’ont annoncé nos confrères de L’Équipe, Thierry Henry va devenir l’entraîneur de l’AS Monaco. Ce sera son premier poste de coach principal et déjà un challenge périlleux pour le champion du monde 1998.

Cela aurait pu être Bordeaux cet été, mais aussi Aston Villa ces dernières semaines, mais c’est bien à l’AS Monaco que Thierry Henry va débuter sa carrière d’entraîneur, 24 ans après avoir démarré celle de joueur professionnel au même endroit. Un moyen de boucler la boucle pour l’ancien attaquant lancé en août 1994 en Ligue 1 par un certain Arsène Wenger qu’il retrouvera plus tard à Arsenal.

Le meilleur buteur de l’histoire de l’équipe de France lance donc sa carrière d’entraîneur principal et le challenge qui l’attend va permettre de savoir s’il a l’étoffe d’un grand sur un banc de touche, tant les difficultés vont être nombreuses. D’abord, il récupère une équipe bien mal en point après un début de saison raté, seulement 18ème en championnat avec une seule victoire lors de la première journée de Ligue 1. En Ligue des Champions, ce sont deux défaites en autant de match pour les joueurs du Rocher.

L’autre problématique pour Thierry Henry va être l’effectif, d’abord puisqu’il arrive en cours de saison et qu’il n’a donc pas eu son mot à dire sur le recrutement. Et le groupe à sa disposition semble être le plus faible en termes de qualité et de quantité que l’AS Monaco ait pu avoir depuis plusieurs années, emmené par un Falcao vieillissant et dépourvu de nombreux de ses meilleurs joueurs qui ont quitté le navire lors de ces deux dernières années (Mbappé, Lemar, Fabinho, Silva, Bakayoko, Mendy…). On ne sait plus vraiment si les propriétaires Russes, qui ont gagné beaucoup d’argent avec les ventes de joueurs, ont toujours les mêmes ambitions sportives ou si l’objectif est de vendre le club à moyen terme…

Nicolas Jacquemard


Passionné de sport et entrepreneur depuis mes 18 ans, la création de Dicodusport m'a semblé évidente pour participer à la médiatisation d'un plus grand nombre de sports. Le chemin est long mais avec une équipe des plus motivées et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en point de mire, nous y arriverons ! Journaliste dans le monde du sport depuis plus de 5 ans, je traite aussi bien de football, de rugby, de biathlon et de cyclisme.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une