Tirreno-Adriatico : Julian Alaphilippe en démonstration !


Après le contre-la-montre par équipes, les coureurs avaient rendez-vous pour la première étape en ligne de Tirreno-Adriatico avec une arrivée difficile. Julian Alaphilippe a de nouveau fait parler la poudre.

Alors qu’une échappée de cinq coureurs a fait la plus grosse partie de l’étape en tête, ce sont les costauds qui devaient se jouer la victoire dans la dernière difficulté vers Pomarance. Peter Sagan, qui a crevé à 25 kilomètres de l’arrivée, et Gianni Moscon, qui a abandonné, étaient les deux absents principaux de ce final.

Daniel Oss sera le premier attaquant mais il sera vite revu par un peloton lancé à vive allure. Les Astana, avec Jakob Fuglsang et Alexey Lutsenko, dynamitaient alors le peloton. Primoz Roglic et Tom Dumoulin étaient également aux avant-postes mais ne parvenaient pas à faire la différence. Et au sprint, c’est ce diable de Julian Alaphilippe qui réglait tout le monde avec une facilité déconcertante. Greg Van Avermaet prend la deuxième place après avoir lancé le sprint à 200 mètres de la ligne. Alberto Bettiol est troisième.

16ème succès de la saison pour la Deceuninck Quick-Step

Si Astana obtenait hier sa 16ème victoire de la saison lors de la 4ème étape de Paris-Nice, enlevée par Magnus Cort Nilsen, la formation belge n’a donc pas tardé à répliquer. Surtout, le natif de Saint-Amand-Montrond décroche son cinquième bouquet cette saison, six jours après avoir levé les bras sur les Strade Bianche. Au classement général, le Français se replace à la 8ème place, à 27 secondes d’Adam Yates (Mitchelton-Scott), nouveau leader.

Nicolas Jacquemard

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des