Nous suivre

Rugby

Top 14 2019/2020 – Transferts : le point sur le mercato de Bayonne

Flo Ostermann

Publié

le

Top 14 2019/2020 – Actif toute l’année, le marché des transferts s’anime souvent en fin de saison. On fait le point sur les mouvements de l’Aviron Bayonnais.

C’est acté depuis quelques semaines, Yannick Bru sera de nouveau le manager général de l’Aviron Bayonnais la saison prochaine. A ses côtés, Rémy Ladauge, en charge des trois-quarts à Angoulême, arrive du côté de Jean Dauger. Ce dernier devrait être en charge de l’attaque, tandis que Joël Rey sera toujours l’entraîneur des avants bayonnais. Reste à savoir si Eric Artiguste restera en charge de la défense.

Les arrivées

Ce ne sont pas moins de 17 arrivées qui sont officialisées ou presque. Trois piliers arriveront sur la Côte Basque cet été. Les deux Samoans Census Johnston (38 ans) et Viliamu Afatia (29 ans) arrivent respectivement du Racing 92 et de Bordeaux. Le Belge Jean-Baptiste De Clercq (25 ans) débarque quant à lui d’Oloron, en Fédérale 1. Le pilier chilien José Ramon Ayarza (25 ans), fait quant à lui son arrivée dans la peau de joker Coupe du monde. Bayonne se verra également renforcé du talonneur espoir Maxime Lamothe (20 ans), prêté par l’UBB.

Deux deuxièmes lignes débarquent également au Pays Basque : l’Argentin Mariano Galarza (32 ans, UBB) et le Tongien Edwin Maka (26 ans, Racing 92). La troisième ligne va également bénéficier de quatre renforts, avec les arrivées du Roumain André Gorin (31 ans, Massy), d’un ancien de la maison, Jean Monribot (31 ans, Toulon) et du Néo-Zélandais Mat Luamanu (31 ans, Harlequins).

A la charnière, un autre Néo-Zélandais va faire son arrivée : le demi de mêlée Michael Ruru, 28 ans, en provenance des Rebels (Australie). Un ouvreur intègre également l’effectif bayonnais : le Français Brandon Fajardo (25 ans, Colomiers). Au centre, l’Australien Malietoa Hingano, 27 ans, quitte le Stade Français pour l’Aviron. Ce dernier, convoqué pour le Mondial avec les Tonga, sera remplacé par l’Anglais Callum Wilson (27 ans), en qualité de Joker Coupe du monde. Le compatriote d’Hingano, Alofa Alofa, 28 ans et joueur des Harlequins, viendra renforcer les ailes bayonnaises, tout comme Djibril Camara (30 ans), récemment licencié par le Stade Français. Enfin, le Sud-Africain Johannes Petrus Graaff (29 ans, Massy) vient renforcer le poste d’arrière. Côté Joker, le centre anglais Callum Wilson (28 ans) viendra renforcer les lignes arrières bayonnaises.

Les départs

Ils sont, à ce jour, 16 joueurs qui ne feront plus partie de l’effectif de l’Aviron Bayonnais lors de l’exercice 2019/2020. Trois d’entre eux repartiront dans leur club après avoir été prêtés durant une saison : le pilier sud-africain Bandisa Ndlovu, qui rejoint sa franchise des Sharks (Afrique du Sud) ainsi que les deux Toulousains Tristan Tedder (ouvreur) et Maxime Marty (ailier). Trois joueurs arrêtent leur carrière en cette fin de saison : le pilier argentin Juan Pablo Orlandi (36 ans), le talonneur Grégory Arganèse (36 ans) et Benjamin Thiéry (35 ans).

D’autres joueurs non conservés ont déjà trouvé un nouveau point de chute : le pilier sud-africain Kyle Whyte qui va rebondir chez les London Scottish, au deuxième échelon anglais, le demi d’ouverture Alexandre Gouaux qui part pour Aurillac et les Julien Jané et Bastien Fuster, en partance respectivement pour Agen et Rouen.

Enfin, concernant les joueurs qui n’ont toujours pas trouvé une nouvelle destination, on retrouve le deuxième ligne marocain Abdellatif Boutaty, le troisième ligne écossais John Beattie, le demi de mêlée Fabien Nabias, l’ouvreur sud-africain Willie Du Plessis, le centre fidjien Metuisela Talebula et l’artilleur argentin Martin Bustos-Moyano.

Tout ce qu’il faut savoir sur l’effectif de l’Aviron Bayonnais pour la saison 2019/2020

Dicodusport


Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?