Nous suivre

Rugby à XV

Top 14 2020/2021 – Transferts : le point sur le mercato du Stade Français

Flo Ostermann

Publié

le

Icon Sport

Mercato Top 14 2020/2021 – On fait le point sur les transferts du Stade Français, en vue d’une prochaine saison qui s’annonce cruciale pour le club de la capitale.

Les arrivées

À ce jour, quatre arrivées a été officialisées. Celle notamment du pilier Vasil Kakovin (30 ans), qui débarque du Racing 92. Le 2ème ligne sud-africain Gerbrandt Grobler (28 ans) arrive de Gloucester. Arrivée également du troisième ligne argentin Marcos Kremer (22 ans) en provenance des Jaguares. Enfin, l’ailier/arrière tongien Telusa Veainu, 29 ans, quitte Leicester pour le Stade Français.

Les départs

En revanche côté départs, du ménage a déjà été fait. Joker Coupe du monde, le pilier argentin Ramiro Herrera a déjà rejoint La Rochelle. Tout comme l’enfant du club parisien, l’ouvreur Jules Plisson, lui aussi joueur du Stade Rochelais. D’autres joueurs ont déjà plié bagage : les piliers Carlü Sadie (Afrique du Sud, Lions) et Christopher Vatoa, prêté à Montauban. Le talonneur australien Damien Fitzpatrick est également parti. Les troisièmes lignes Willem Alberts et Josh Strauss ont également regagné l’Afrique du Sud, tout comme leur compatriote Morné Steyn. Joketani Koroi (24 ans, 3ème ligne) file quant à lui à Nice tandis que Alexis Palisson (32 ans, ailier/arrière) évoluera à Colomiers.

Le pilier Thierry Futeu (25 ans) évoluera lui à Carcassonne la saison prochaine. Le deuxième ligne Hugh Pyle, 31 ans, prend la destination de l’Aviron Bayonnais. Quatre joueurs sont à la recherche d’un nouveau club. Sione Anga’Aelangi (31 ans, talonneur), Clément Daguin (28 ans, demi de mêlée), le centre sud-africain Lionel Mapoe (31 ans) ainsi que son compatriote Ruan Combrinck (30 ans, arrière).

Côté retraites, le talonneur Rémi Bonfils et l’ailier Julien Arias tireront leur révérence à l’issue de l’exercice 2019-2020.

Dicodusport


Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?