Nous suivre

Top 14 2021-2022

Top 14 : L’heure d’un nouveau départ pour l’ASM Clermont ?

Flo Ostermann

Publié le

Top 14 : L'heure d'un nouveau départ pour l'ASM Clermont ?
Photo Icon Sport / Visuel Dicodusport

TOP 14 2021-2022 – Qualifié de justesse pour les phases finales la saison passée, Clermont aborde ce nouvel exercice avec appétit. Avec un nouveau staff et un effectif quelque peu rajeuni, les Clermontois seront forcément à suivre de près, et notamment à l’approche du printemps. Que peut espérer l’ASM durent cette saison 2021-2022 ?

Pour Clermont, il faudra tout d’abord gommer toutes les imperfections de la saison dernière. Globalement solides sur leurs terres mais aussi en déplacement, les Auvergnats ont aussi lâché de nombreux points, par manque de constance, la faute notamment, à une conquête parfois catastrophique. Minés par les blessures de ses talonneurs Yohan Beheragaray et Adrien Pélissié, les Jaunards ont néanmoins pu compter sur une mêlée plutôt efficace. Reste désormais à bonifier leur attaque de feu, qui a fait la différence en fin de saison régulière au printemps derniers.

Quel objectif pour l’ASM Clermont ?

À Clermont, l’objectif est assez simple à trouver. « On a atteint l’objectif minimal » disait en juin dernier le président de l’ASM Clermont Jean-Michel Guillon, à nos confrères de La Montagne. Après la phase finale donc, le club auvergnat va vouloir forcément monter d’un cran. Une qualification directe pour les demies ? Ou voire mieux ? Forcément, les ambitions seront revues à la hausse. Une place dans le top 6, c’est bien, mais une élimination en barrages est loin du standing clermontois.

Double champions de France (2010 et 2017), les Jaunards devront sans doute faire un choix entre le championnat et la Champions Cup, et nul doute qu’ils se tourneront vers le Top 14, pour atteindre à nouveau les sommets. Si l’effectif est de qualité, de nombreux joueurs manquent encore d’expérience pour jouer sur deux tableaux.

Staff et effectif : Un recrutement intelligent

C’est LA grande révolution en Auvergne. Exit Franck Azéma, au club depuis 2010, manager depuis 2014, bonjour Jono Gibbes. L’entraîneur néo-zélandais, qui s’est déjà occupé des avants clermontois entre 2014 et 2017, revient à Clermont pour devenir le manager du groupe professionnel. À ses côtés, Davit Zirakashvili, homme d’expérience mais surtout l’une des pierres angulaires des succès auvergnats entre 2004 et 2020, prend en charge la mêlée jaunarde. Déjà en place la saison passée, Benson Stanley restera à la tête de la défense du club. Même chose pour Xavier Sadourny, toujours en charge de l’animation offensive et du jeu au pied.

Côté effectif, les Clermontois ont misé sur la stabilité. Seulement trois recrues plutôt intelligentes, dans des secteurs que Clermont doit améliorer : le pilier Djalil Agueni (19 ans) est arrivée d’Aix-en-Provence. La recrue phare se nomme Tomas Lavanini : le deuxième ligne argentin, 28 ans, débarque de Leicester afin d’amener de la stabilité à la touche clermontois, défaillante lors de l’exercice précédent. Enfin, l’ouvreur irlandais JJ Hanrahan (Munster), 28 ans, va venir apporter son sens du jeu, à une ligne d’attaque déjà bien huilée. À côté de ça, les Clermontois s’appuieront également sur leur jeunesse, avec en tête, le pilier Daniel Bibi Biziwu ou le centre Tani Vili.

Les joueurs à suivre : Tomas Lavanini et Damian Penaud

Expérience et roublardise, voilà ce qu’il manquait peut-être au pack clermontois sur certains matchs la saison passée. À 28 ans, le joueur aux 37 sélections avec les Pumas de deux saisons intéressantes avec Leicester, du moins sur le plan personnel. Excellent joueur de touche, Tomas Lavanini, car c’est bien de lui dont on parle, ne se ménage pas non plus dans le combat, faisait régulièrement partie des meilleurs plaqueurs de son équipe. Et Jono Gibbes pourrait bien avoir trouvé là son capitaine de touche par la saison à venir.

Tomas Lavanini, l'atout majeur du pack clermontois ?

Tomas Lavanini, l’atout majeur du pack clermontois ? – Photo Icon Sport

Derrière, on s’attardera sur Damian Penaud. Pourquoi lui ? Car à 24 ans, il est déjà un cadre de l’équipe clermontois, lui qui cumule déjà 64 matchs de Top 14, pour 27 essais inscrits. Avec 5 essais en 13 matchs lors de l’exercice 2020-2021, il sera une nouvelle fois l’un des fers de lance d’une attaque clermontoise toujours aussi redoutable. S’il devrait manquer à son équipe cet automne et l’hiver prochain, XV de France oblige, pourrait être le facteur X de l’ASM, si cette dernière parvient à rallier les phases finales, à n’en pas douter.

Notre pronostic : Clermont aura sa place dans le top 6

Cinquième la saison passée malgré un manque de constance évident, Clermont ne devrait pas louper le bon wagon. Également handicapés par une touche incroyablement laborieuse la saison dernière, le club auvergnat a fait ce qu’il fait ces dernières semaines pour combler ces manques, avec un duo Gibbes-Zirakashvili et l’arrivée de Lavanini qui vont apporter de la stabilité à la conquête des Jaunards. Ajoutez à cela une ligne d’attaque dangereuse de la 1ère à la 80ème minute, et vous avez là une équipe capable de faire des étincelles. Cependant, il ne faudra pas s’éparpiller en chemin, à commencer peut-être par faire de la Champions Cup un objectif très secondaire.


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une