Nous suivre

Top 14 2022-2023

Top 14 (J5) : L’UBB s’impose dans la douleur face au Stade Français

Flo Ostermann

Publié le

Top 14 (J5) L'UBB s'impose sans la manière face au Stade Français
Photo Icon Sport

TOP 14 2022/2023 – Dans un match fermé, l’UBB est venue à bout du Stade Français à Chaban-Delmas (15-10), en ouverture de la 5ème journée de championnat. Les Girondins, guère rassurants dans le jeu, se replacent néanmoins au classement. Les Parisiens ont quant à eux glané le point de bonus défensif en fin de rencontre.

Disputé sous une météo certes humide, cet UBB – Stade Français ne restera pas dans les annales du championnat de France, loin de là. Si les Girondins sont parvenus à l’emporter (15-10), le contenu proposé par ces derniers n’a pas rassuré. La patte de Matthieu Jalibert, par cinq fois (15′, 37′, 47′, 54′ et 69′), a permis aux Bordelo-Béglais de se mettre à l’abri, en punissant l’indiscipline d’un Stade Français vaillant, et qui aura embêté l’attaque girondine durant 80 minutes.

Mieux pour les Parisiens, ces derniers ont inscrit le seul essai de la rencontre, dans les arrêts de jeu, après la sirène. Réduits à 14 après le carton jaune reçu par Cobilas (80’+3), les hommes de Christophe Urios ont en effet craqué sur leur ligne, avec l’essai du pilier géorgien Giorgi Melikidze (80’+4). Un essai transformé par Arthur Coville. Avec une pénalité convertie par Léo Barré lors du premier acte (26′), le Stade Français arrache donc un point de bonus défensif important, et loin d’être immérité. Une victoire de l’UBB 15-10 donc, qui n’aura pas effacé tous les doutes du côté de la Gironde, loin de là. Mais l’essentiel est acquis.

À lire aussi


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une