Nous suivre

Top 14 2021-2022

Top 14 : Le Stade Toulousain intraitable face au RC Toulon

Publié

le

Top 14 Le Stade Toulousain intraitable face au RC Toulon
Photo Icon Sport

TOP 14 – 2ÈME JOURNÉE – Impitoyables Toulousains ! Ce dimanche soir, à Ernest-Wallon, le Stade Toulousain a largement battu le Rugby Club Toulonnais, sur le score de 41 à 10. Avec ce succès bonifié, le champion de France prend déjà les rênes du Top 14. 

Le champion de France et d’Europe en titre impressionne en ce début de saison ! Après sa victoire sur la pelouse du Stade Rochelais, le Stade Toulousain a largement disposé du Rugby Club Toulonnais. Dans les premières minutes, les Varois sont entreprenants et investissent le camp toulousain. Après plusieurs belles occasions qui ne vont pas au bout, Louis Carbonel inscrit les premiers points du match sur pénalité. Sur l’action d’après, ce sont les Toulonnais qui sont pénalisés. En effet, le talonneur Mike Sosene-Feagai écope d’un carton jaune à cause d’un raffut du coude à hauteur du cou de Lucas Tauzin. La sanction est immédiate puisque les Toulousains marquent un essai sur la pénaltouche qui suit. C’est Selevasio Tolofua qui s’extrait du puissant maul haut-garonnais et s’écroule dans l’en-but (5-3).

Petites erreurs, grosses sanctions

Après cet essai, Toulouse rentre définitivement dans son match. Quelques minutes plus tard, Thomas Ramos rajoute trois points sur pénalité. A la 25ème minute, Ramos refait parler de lui. Effectivement, côté RCT, Jiuta Wainiqolo réalise une belle percée. Malheureusement pour lui et son équipe, le ballon est perdu et c’est Thomas Ramos, opportuniste, qui tape dans le ballon au pied, avant de le récupérer en mains et d’aller inscrire le deuxième essai de son équipe (15-3). L’opportunisme caractérise bien la mi-temps des Haut-Garonnais, puisque le troisième essai intervient encore après une perte de balle des Toulonnais. Cette fois, c’est Jules Danglot qui se fait intercepter par Zack Holmes dans les 22 mètres des champions de France. Dans la foulée, le centre australien met les cannes et remonte les 80 mètres qui le sépare de l’en-but adverse (20-3 à la 30’).

En début de seconde période, le scénario du premier acte se répète. En effet, Brian Alainu’uese prend un carton jaune après avoir retenu un joueur toulousain qui n’avait pas le ballon. Dans la foulée, Alban Placines inscrit le quatrième essai des siens à la suite d’un groupé pénétrant destructeur (27-3 à la 43’). Les champions d’Europe en titre ne tardent pas à mettre le cinquième. A la 50ème minute, ces derniers se trouvent dans les 22 mètres toulonnais. Après un maul, le ballon est envoyé au large, à l’aide d’une passe au pied transversal de la part de Romain Ntamack. Matthis Lebel récupère et n’a plus qu’à courir vers la terre promise (34-3).

Toulouse déjà leader

En fin de partie, Peato Mauvaka clôturera le récital des Toulousains avec un sixième essai, après une belle échappée le long de la ligne de touche. En face, Lopeti Timani sauvera l’honneur du RCT avec un essai après la sirène. Malgré ce score très large en faveur du Stade Toulousain, le RCT n’aura pas complètement démérité. L’entame de match et la première mi-temps furent de bonne facture. Malheureusement, les Varois ont commis des petites erreurs qui ont eu de très grosses conséquences néfastes pour eux. De leur côté, les Stadistes n’ont pas réalisé une très grande première période, bien qu’ils aient fait preuve d’opportunisme et de réalisme. La seconde période fut plus convaincante. Après deux journées, le champion montre qu’il a bien digéré ses titres, comme le prouve cette place de leader, déjà en sa possession.

À lire aussi


Journaliste/Rédacteur depuis octobre 2020 - Bolt qui foudroie le record du monde du 100 mètres, les derniers essais de Dominici, les premières charges dévastatrices de Bastarocket... de beaux souvenirs pour une grande passion, celle du sport. L’histoire du sport aussi. Comprendre le rôle qu’il a eu, celui qu’il a et celui qu’il aura dans notre société. Le sport au passé, au présent, au futur. Le sport tous les jours, matin, midi et soir. A défaut d’être un grand sportif, je suis et je raconte l’actualité et l’histoire des championnes et des champions qui savent se dépasser pour accomplir des merveilles.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une