Nous suivre

Rugby à XV

Top 14 : les enjeux de la 15ème journée

Alexandre Jeffroy

Publié

le

Top 14 : les enjeux de la 15ème journée
Photo Icon Sport

TOP 14 – 15ÈME JOURNÉE – Cette quinzième journée sera marquée par l’absence des meilleurs joueurs français. En effet, les joueurs du XV de France doivent préparer le Tournoi des 6 Nations, qui débute le 6 février. Néanmoins, cette journée devrait offrir de belles rencontres, avec des enjeux cruciaux qui concernent le maintien ou la qualification. Le week-end se terminera en apothéose avec le choc des deux leaders, Toulouse et La Rochelle, dimanche soir. Seul bémol, le report du match entre Bayonne et Agen. Voici les enjeux de la 15ème journée.

Montpellier – Racing 92 (vendredi, 20h45)

Avant-dernier du championnat, Montpellier doit réagir en urgence ce week-end. Les hommes de Philippe Saint-André ont perdu leurs six dernières rencontres de championnat, dont trois à domicile. Les deux dernières ont été particulièrement dures à encaisser. En effet, ils se sont inclinés d’un rien face à Castres, il y a deux semaines (19 à 21), puis également de peu contre Lyon, samedi dernier (16 à 21). Les Montpelliérains ont, tout de même, pris quatre points de bonus lors des quatre dernières rencontres. Néanmoins, si Montpellier veut se maintenir, il va falloir gagner rapidement. Les Héraultais vont enchainer deux matchs à domicile. Avant la réception du Stade Français dans une semaine, Montpellier doit battre le Racing, qui l’avait surclassé au match aller (41 à 17).

Le Racing 92 (4ème) n’ira pas à Montpellier avec la meilleure confiance possible. En effet, comme leur adversaire de ce vendredi soir, les Altoséquanais restent sur deux défaites à domicile. Ils ont d’abord perdu face à Toulon (23 à 29), puis se sont inclinés contre Bordeaux (32 à 33). C’est important que les Racingmen retrouvent la confiance chez une équipe mal classée du championnat. Enfin, les deux équipes seront pénalisées par l’absence de plusieurs internationaux. En effet, pour ce week-end, Fabien Galthié a retenu quatre Racingmen (Chat, Colombe, Le Roux, Thomas) et quatre montpelliérains (Haouas, Willemse, Vincent, Bouthier).


Clermont – Bordeaux-Bègles (samedi, 15h15)

On avait laissé ces deux équipes sur un score nul, il y a deux semaines (16-16), à Chaban-Delmas. La situation, qui engendre de nombreux reports, fait que les deux équipes vont avoir leur revanche sans trop patienter. Clermont et Bordeaux n’ont joué qu’un seul match entre-temps. D’une part, les Auvergnats ont réalisé un carton face à Castres, à domicile (59 à 19). Leurs trois derniers matchs sans défaite leur ont permis de retrouver le top six. Ainsi, les Clermontois sont cinquièmes et chassent le Racing et Toulon, qui sont devant, à deux petits points seulement.

D’autre part, l’UBB reste sur quatre matchs sans défaite. La semaine dernière, les coéquipiers de Maxime Lucu ont réalisé une performance majuscule. En effet, ils sont allés s’imposer sur la pelouse du Racing 92 (32 à 33). Aujourd’hui, l’UBB est sixième, un point devant Lyon et un point derrière Clermont, qu’il affronte samedi. Néanmoins, les Béglais ont un match d’avance sur ces deux équipes. Au niveau des joueurs appelés en sélection, il y en a trois du côté de l’UBB (Paiva, Woki, Jalibert) et un seul à Clermont (Penaud).


Brive – Toulon (samedi, 18h15)

Actuellement, le CA Brive semble bien parti pour réussir son opération maintien. En effet, les Corréziens ont remporté une rencontre cruciale, dimanche dernier. Ils se sont imposés sur la pelouse de Pau (11ème), qui lutte également pour le maintien (27 à 32). Neuvièmes du classement, les Brivistes ont désormais neuf points d’avance sur le treizième, Montpellier, même s’ils possèdent un match de plus.

Sur la rade, tout se passe pour le mieux. En effet, les Varois sont troisièmes du Top 14. De plus, ils restent sur une victoire bonifiée face à Paris (35 à 13), dimanche dernier. Cependant, à l’extérieur, les Toulonnais doivent encore confirmer. Ils n’ont que deux victoires en dehors de leur base pour l’instant, même si la dernière a eu de l’écho sur la pelouse du Racing 92 (23 à 29). Pour ce déplacement, et pour les matchs qui suivront, Patrice Collazo devra composer avec beaucoup de blessés et cinq internationaux, dont la charnière titulaire et le capitaine (Serin, Carbonel, Ollivon, Taofifenua, Villière).


Lyon – Pau (samedi, 18h15)

Après des fêtes difficiles, les Lyonnais se sont remobilisés. Sur les trois dernières rencontres, ils ont remporté une double confrontation face à Montpellier (24 à 20 à domicile ; 16 à 21 à l’extérieur). Cette saison, à Gerland, les Lyonnais affichent un bilan pas tout à fait parfait avec deux défaites, contre le Racing 92 et Castres. Des points que les Lyonnais ont pu récupérer à l’extérieur. Néanmoins, actuellement, Lyon est aux portes du top six, avec une septième place et seulement un point de retard sur l’UBB (6ème). Face à Pau, lors du match aller, Lyon avait fait un gros match, avant de craquer dans les ultimes instants et concéder un match nul (29-29).

Du côté de Pau, les Béarnais possèdent un bilan bien plus terne. Sur quinze matchs, les Palois en ont gagné seulement cinq. Les dernières rencontres ne sont pas très rassurantes. En effet, malgré une victoire importante à Bayonne, il y a deux semaines (22 à 23), les Palois ont sombré, dimanche dernier, à domicile contre Brive (27 à 32). Au classement, ils sont en onzième position. Ils ne possèdent que cinq points d’avance sur le treizième, Montpellier, qui a un match de retard. Du côté de l’Équipe de France, Pau ne compte qu’un seul joueur sélectionné pour la préparation (Pesenti), quand Lyon en compte deux (Cretin, , Barassi).


Stade Français – Castres (dimanche, 21h05)

C’est un match crucial qui attend les Parisiens, ce dimanche. En effet, les joueurs de Gonzalo Quesada vont jouer leur seule partie à Jean Bouin, en six rencontres. Sur les deux derniers matchs, les Parisiens n’ont pas été à la fête. D’abord à Toulouse (défaite 48 à 24), puis à Toulon (défaite 35 à 13), les Parisiens ont été dépassés à chaque fois. Néanmoins, à domicile, Paris est invaincu depuis cinq rencontres. Le club pointe à la huitième place, tout en étant légèrement décroché du top six. En effet, l’UBB, sixième, a cinq points d’avance sur les Parisiens. Les joueurs de la capitale sont également menacés derrière eux.

Castres (10ème), en effet, compte cinq points de retard sur Paris. Les performances du mois de janvier ont été satisfaisantes, avec trois victoires en quatre rencontres. Néanmoins, samedi dernier, les Tarnais ont passé une très mauvaise soirée à Clermont (défaite 59 à 19). Ce dimanche, Castres pourrait avoir l’occasion de relancer complètement son championnat s’il parvenait à s’imposer à Paris. En effet, les Castrais pourraient changer de statut et lutter, non plus pour le maintien, mais pour le top six. Pour les joueurs appelés par Fabien Galthié, Paris (Fickou) et Castres (Jelonch) devront se passer d’un seul joueur chacun.


La Rochelle – Toulouse (REPORTÉ)

Pour la conclusion de cette quinzième journée, les amateurs de Top 14 auront le droit à une affiche au sommet. En effet, Toulouse, le leader du championnat, se déplace à La Rochelle, son dauphin. Seulement trois points séparent les deux équipes, avec tout de même un match de retard pour les Maritimes. Les Rochelais restent sur trois succès  face à des équipes du bas de tableau, à l’instar de leur carton contre Bayonne, vendredi dernier (40 à 3). Les Charentais n’ont perdu que trois fois cette saison, dont une défaite face au Stade Toulousain. C’était en tout début de saison, les coéquipiers de Jérémy Sinzelle s’étaient lourdement inclinés à Ernest Wallon (39 à 23).

Du côté des Toulousains, tout se passe très bien. Eux aussi n’ont perdu que trois matchs cette saison. De plus, ils restent sur sept victoires consécutives. Samedi dernier, les Toulousains ont infligé une grosse défaite à Agen, sur sa pelouse (0 à 59). Gagner à La Rochelle permettrait à Toulouse de rester leader. Au niveau du XV de France, Toulouse devra se passer de quatre joueurs (Marchand, Baille, Aldegheri, Dupont). La Rochelle, de son côté, devra faire sans Bourgarit et Dulin.

Alexandre Jeffroy


Bolt qui foudroie le record du monde du 100 mètres, les derniers essais de Dominici, les premières charges dévastatrices de Bastarocket... de beaux souvenirs pour une grande passion, celle du sport. L’histoire du sport aussi. Comprendre le rôle qu’il a eu, celui qu’il a et celui qu’il aura dans notre société. Le sport au passé, au présent, au futur. Le sport tous les jours, matin, midi et soir. A défaut d’être un grand sportif, je suis et je raconte l’actualité et l’histoire des championnes et des champions qui savent se dépasser pour accomplir des merveilles.

1 Commentaire

1
Poster un Commentaire

avatar
1 Commentaires
0 Réponses
0 Followers
 
Commentaire le plus populaire
Commentaire avec le plus de réponse(s)
1 Nombre d'utilisateurs
Dumartin Utilisateurs récents
  S'abonner  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Dumartin
Invité
Dumartin

Jouer sans 1ere ligne c est un peu compliqué vivement un top12

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?