Nous suivre

Rugby à XV

Top 14 : Toulouse écarte l’UBB et défendra son titre en finale

Alexandre Jeffroy

Publié

le

Top 14 : Toulouse écarte l'UBB et défendra son titre en finale
Photo Icon Sport

TOP 14 – DEMI-FINALES – Le champion de France sortant ira défendre son titre à Saint-Denis ! Ce samedi soir, en demi-finale de Top 14,  le Stade Toulousain s’est imposé face à l’UBB, sur le score de 24 à 21. Toulouse rejoint le Stade Rochelais, qu’il avait battu en finale de Champions Cup, le mois dernier. 

Toulouse a eu très chaud ! Cette saison, rares furent les équipes capables de pousser autant le Stade Toulousain dans ses derniers retranchements. Les Bordelais ont peut-être commis trop d’erreurs, à l’image d’une faute imprudente d’Ulupano Seuteni sur Romain Ntamack, qui leur a valu de finir en infériorité numérique. En face, les Toulousains ont tenu bon et rejoindront La Rochelle, pour une revanche très attendue.

Une première mi-temps plutôt équilibrée

Les Toulousains démarrent très fort cette demie en mettant rapidement la pression dans le camp bordelais. Néanmoins, leur salut vient d’une action qui démarre dans leur propre camp. En effet, à la 5ème minute, Antoine Dupont dégage dans ses 22 mètres mais se fait contrer. Le ballon atterrit dans les mains de Selevasio Tolofua, qui n’est pas hors-jeu puisque le ballon est contré. Ce dernier passe pour Romain Ntamack qui traverse la moitié de terrain bordelaise pour inscrire le premier essai du match (5-0).

Rapidement, Thomas Ramos permet de donner un petit break d’avance grâce à une pénalité (8-0 à la 9’). L’entame est catastrophique pour les Girondins mais cela ne dure pas longtemps. En effet, sur une possession bordelaise, Ulupano Seuteni réalise une belle percée et ramène les Bordelais dans les 22 mètres toulousains. Les ballons sortent vite des rucks, les joueurs jouent après contact et Ben Lam est à la finition pour le premier essai de son équipe (8-7). Par la suite, Ramos redonne un peu d’air à son équipe à l’aide de deux pénalités (18’, 32’). A la pause, le Stade Toulousain mène 14 à 7 face à l’Union Bordeaux-Bègles.

L’UBB voit rouge et coupe sa bonne dynamique

Au retour des vestiaires, les Bordelais choisissent de prendre les choses en main et conservent davantage le ballon. Matthieu Jalibert réduit d’abord le score avec une pénalité (14-10 à la 43’). A la 54ème minute, l’UBB est dans un temps fort et se trouve dans le camp toulousain. Le ballon est écarté jusqu’à l’aile gauche et Ben Lam franchit la ligne pour un doublé, ce qui permet à l’UBB de prendre l’avantage (15-14), pour la première fois du match.

Le tournant du match intervient quelques minutes plus tard. Sur une attaque toulousaine, Ulupano Seuteni monte en pointe, avec beaucoup de vitesse, et percute Romain Ntamack. C’est un choc tête contre tête très violent mais l’arbitre juge la montée du centre bordelais imprudente. Le carton rouge est sorti et Bordeaux doit finir la partie en infériorité numérique. Dans la foulée, Ramos redonne l’avantage à Toulouse (17-15 à la 58’). Mais en face, Jalibert ne tremble pas non plus et remet son équipe devant, grâce à une pénalité (17-18 à la 61’).

Le match est complètement indécis et Bordeaux met réellement le Stade Toulousain en difficulté. Mais le champion en titre se reprend. A la 68ème minute, Toulouse est établi dans le camp bordelais. Une attaque vers l’extérieur est déclenchée et Thomas Ramos transperce la ligne adverse pour marquer un essai très important pour son équipe (24-18).

Un match indécis jusqu’au bout

Pourtant, le coup n’est pas encore porté sur la tête de l’UBB, qui continue de croire en ses chances. A cinq minutes de la fin, Jalibert permet à l’UBB de revenir à trois longueurs de Toulouse (24-21). Malgré tout, les Toulousains tiennent bon et s’imposent finalement au terme d’un match très intense et qui aura laissé des traces. Les Bordelais ont eu leur chance jusqu’au bout, face à une équipe toulousaine prenable ce soir, mais auront commis trop d’erreurs. En face, Toulouse peut être soulagé et peut désormais se tourner vers la finale, afin de défendre son titre. La récupération sera primordiale car, en face, les Rochelais ont une revanche à prendre.


Journaliste/Rédacteur depuis octobre 2020 - Bolt qui foudroie le record du monde du 100 mètres, les derniers essais de Dominici, les premières charges dévastatrices de Bastarocket... de beaux souvenirs pour une grande passion, celle du sport. L’histoire du sport aussi. Comprendre le rôle qu’il a eu, celui qu’il a et celui qu’il aura dans notre société. Le sport au passé, au présent, au futur. Le sport tous les jours, matin, midi et soir. A défaut d’être un grand sportif, je suis et je raconte l’actualité et l’histoire des championnes et des champions qui savent se dépasser pour accomplir des merveilles.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une