Top 14 : Toulouse s’impose à la Rochelle et poursuit son cavalier seul


Le Stade Toulousain enchaîne un quatorzième match sans défaite avec sa victoire sur la pelouse de la Rochelle (19-23). Les Toulousains sont plus que jamais en tête du Top 14.

Pourtant, ce sont les Rochelais qui entraient le mieux dans ce match. L’ouvreur néo-zélandais des Maritimes, Ihaia West, profitait de l’indiscipline toulousaine pour inscrire deux pénalités lors de la première demi-heure (14′ et 26′, 6-0). Mais le Stade Toulousain n’a pas besoin de beaucoup d’occasions pour faire mouche cette saison. A la 28ème minute, West était intercepté dans ses propres 22 mètres par la défense haut-garonnaise. Après plusieurs temps de jeu, Pita Ahki décalait parfaitement la révélation Lucas Tauzin sur son aile. Ce dernier marquait le premier essai de la rencontre, transformé par Thomas Ramos (6-7, 29′). A peine cinq minutes plus tard, Ramos donnait trois points de plus aux siens sur une pénalité de 50m (6-10, 34′). Chirurgical.

Avant la pause, West ramenait des locaux dominateurs mais impuissants à un point des Toulousains. Ces derniers, réalistes, faisaient de peu la course en tête à la mi-temps (9-10).

Toulouse solide, La Rochelle frustrée

La première moitié du deuxième acte était une histoire de pénalités. Ramos (43′) voyait West lui répondre (48′, 12-13). Trois minutes plus tard, le demi d’ouverture rochelais avait l’occasion de faire passer les Rochelais en tête, mais sa tentative filait à quelques centimètres des perches toulousaines. Et une nouvelle fois, Toulouse se montrait diablement efficace. Après un gros travail de Thomas Ramos et une merveille de passe au contact, Piula Faasalele se faisait la malle à 15 mètres de l’en-but rochelais pour offrir un deuxième essai aux Stadistes. Ramos transformait (58′, 12-20). On pensait alors les visiteurs presque à l’abri.

Presque, oui. Car quatre minutes plus tard, sur un ballon porté à la suite d’une touche dans les cinq mètres haut-garonnais, les Maritimes emportaient tout sur leur passage, bien aidés par les trois-quarts, dont l’ailier Vincent Rattez, qui aplatissait en force. West réussissait la transformation, et le suspense était entier à un quart d’heure de la fin du match (19-20). Mais les Rouge et Noir ne sont pas leaders pour rien. Thomas Ramos, impérial ce soir, donnait de l’air aux siens au meilleur des moments (19-23, 72′). Les hommes de Ugo Mola géraient la fin du match, et le leader du Top 14 frappait une nouvelle fois un grand coup avec cette victoire sur la pelouse des Jaune et Noir (19-23).

Pour La Rochelle, la situation se complique avec une quatrième défaite de rang. Si le top 6 et les phases finales ne sont pas inaccessibles, la crise couve à Deflandre.

Flo Ostermann

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des