Nous suivre

Rugby à XV

Top 14 : l’UBB s’impose sur la pelouse du Racing 92

Alexandre Jeffroy

Publié

le

Top 14 - L'UBB s'impose sur la pelouse du Racing 92
Photo Icon Sport

Top 14 – 19ème journéeDeuxième défaite consécutive pour le Racing 92 à domicile ! Les hommes de Laurent Travers se sont fait secouer par une UBB revancharde après sa défaite au match aller. Ces derniers l’ont emporté sur le score de 33 à 32 .

Dans ce second match de la 19ème journée, le Racing 92 reçoit l’Union Bordeaux-Bègles à Nanterre. Le Racing 92 (3ème) cherche à rester sur le podium quand l’UBB (6ème) veut rester dans le top six. Le match commence doucement sur la pelouse synthétique de l’Arena. Les deux équipes ne se livrent pas beaucoup et jouent au pied pour occuper. En parallèle, Matthieu Jalibert et Maxime Machenaud profitent des fautes adverses pour inscrire des points (6-6 à la 15’). Malheureusement, le centre international Virimi Vakatawa est obligé de sortir au bout de 10 minutes, visiblement touché au genou.

Une première période équilibrée

Ce qui lance la rencontre, c’est l’essai de Scott Higginbotham, au quart d’heure de jeu. À la limite du hors-jeu, l’Australien intercepte une passe de Machenaud au centre du terrain. Il met les cannes et n’est pas rattrapé jusqu’à l’en-but. En face, le Racing répond très rapidement. En moins de deux minutes, les Racingmen se retrouvent devant les 22 mètres de l’UBB. Finn Russell en profite pour effectuer une passe à l’intérieur, à destination d’un Juan Imhoff lancé et qui marque. Les Racingmen inscrivent un autre essai sur la remise en jeu. Grâce à deux coups de pied, une chandelle et un rasant, de Finn Russell, les Ciel et Blanc remontent le terrain. Dans le désordre, Louis Dupichot finit par transmettre une passe en offload décisive pour l’essai de Wenceslas Lauret (20-13 à la 20’).

Par la suite, les deux buteurs inscrivent encore une pénalité chacun (23-16 à la 33’). Bénéficiant d’une supériorité numérique, c’est l’UBB qui finit le mieux la période. Quelques instants après un carton jaune récolté par Georges-Henri Colombe pour accumulation de fautes en mêlée, Bordeaux réussit à bonifier une longue séquence de jeu. Arrivé aux abords des 22 mètres du Racing, Jalibert déclenche une somptueuse passe sautée pour Cameron Woki. Ce dernier inscrit l’essai juste avant la sirène. Ainsi, les deux équipes sont dos à dos au moment de rentrer aux vestiaires (23 partout).

Une fin de match à suspense

Au retour des vestiaires, le jeu est plutôt haché à cause de l’indiscipline des deux équipes. L’UBB paraît néanmoins plus entreprenante. Les Bordelais l’illustrent à la 52ème minute. Au milieu du terrain, Ben Lam fait un gros travail en cassant des placages. Puis l’ailier effectue un offload décisif à destination de Jalibert. Ce dernier réalise une dernière différence en mystifiant Russell d’un crochet intérieur et inscrit le troisième essai de son équipe (23-30). Après, le Racing rectifie son indiscipline, contrairement à l’UBB. Grâce à deux pénalités de Machenaud et une lointaine de Kurtley Beale, les Franciliens repassent devant (32-30 à la 62’). Bénéficiant encore d’un carton jaune, cette fois pour Fabien Sanconnie, c’est l’UBB qui aura le dernier mot. Maxime Lucu transformera une ultime pénalité à la 70ème minute (32-33). Le score restera ainsi inchangé jusqu’à la fin du match.

C’est la seconde défaite d’affilée à domicile pour le Racing 92. Les coéquipiers de Bernard Le Roux auront souffert en mêlée notamment. Il aura aussi manqué de la constance dans le jeu proposé par les Racingmen. Leur place de troisième est à présent menacée par Toulon. Du côté de Bordeaux, c’est certainement le premier gros exploit de la saison. Les Bordelais ont surpassé leur adversaire dans la capacité à tenir les ballons et à occuper. Que ce soit au pied ou à la main, Matthieu Jalibert a fait très mal au Racing 92. Ce dernier pourra sereinement préparer le Tournoi des 6 Nations, qui débute deux semaines. En revanche, grosse inquiétude pour Virimi Vakatawa qui s’est blessé au genou en début de rencontre.

Alexandre Jeffroy


Bolt qui foudroie le record du monde du 100 mètres, les derniers essais de Dominici, les premières charges dévastatrices de Bastarocket... de beaux souvenirs pour une grande passion, celle du sport. L’histoire du sport aussi. Comprendre le rôle qu’il a eu, celui qu’il a et celui qu’il aura dans notre société. Le sport au passé, au présent, au futur. Le sport tous les jours, matin, midi et soir. A défaut d’être un grand sportif, je suis et je raconte l’actualité et l’histoire des championnes et des champions qui savent se dépasser pour accomplir des merveilles.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une

Nous suivre sur Facebook

Sondage

Peter Sagan, une bonne pioche pour la Deceuninck-Quick Step ?