Nous suivre

Tour d'Espagne 2021

Tour d’Espagne 2021 : Où en sont les favoris ?

Publié le

Tour d'Espagne 2021 Où en sont les favoris
Photo Icon Sport

TOUR D’ESPAGNE 2021 – Ce samedi, 184 coureurs s’élanceront pour le contre la montre inaugural du Tour d’Espagne. Où en sont les favoris ? Dicodusport fait un point sur leur préparation.

Primoz Roglic – Team Jumbo-Visma

Tombé sur le Tour de France, il a dû renoncer lors de la neuvième étape. Il s’est ensuite présenté aux Jeux Olympiques, manquant l’épreuve sur route avant de brillamment s’imposer sur le contre-la-montre. Il semble retrouver petit à petit sa forme et voudra certainement prendre sa revanche. Il pourrait ainsi signer un triplé sur cette compétition après ses victoires finales en 2020 et 2019.

Egan Bernal – INEOS Grenadiers

Le Colombien va tenter de réaliser le doublé Giro-Vuelta et remporter le seul Grand Tour qui manque à son palmarès. Après sa victoire sur le Tour d’Italie, il n’a plus couru pendant deux mois avant de se rendre à la Clasica San Sebastian où il termine 16ème. Enfin, Egan Bernal a peaufiné sa préparation sur la Vuelta a Burgos, avec une 38ème place au classement général. Rien de bien concluant néanmoins.

Richard Carapaz – INEOS Grenadiers

Et si le leader de la Team Ineos Grenadiers n’était pas Egan Bernal mais Richard Carapaz ? Ce dernier semble en meilleure forme mais attention : combien de temps celle-ci durera ? Après sa troisième place sur le Tour de France, l’Equatorien s’est offert un titre de champion olympique à Tokyo. Il semble plus fort actuellement que le Colombien mais il pourrait flancher en troisième semaine. Un risque à prendre ?

Hugh Carthy – EF Education Nippo

Le Britannique a fait le choix de très peu courir. Après son Giro intéressant en première partie avant de craquer et de terminer huitième, Hugh Carthy n’a pris part qu’à une seule épreuve : la Vuelta a Burgos. Après un début de course décevant, le leader de la Team EF Education Nippo s’est imposé sur la dernière étape. Cependant, il ne peut faire mieux qu’une 41ème place au général. Comme Bernal, il n’est bien sûr pas possible de tirer des conclusions trop hâtives.

Mikel Landa – Bahrain Victorious

Le leader espagnol a lui aussi une revanche à prendre. Forcé à l’abandon sur le Giro, il est revenu sur la Clasica San Sebastian où il termine 34ème, avant de ne pas terminer le Circuito de Getxo – Memorial Hermanos Otxoa. Mais le Basque a montré de très belles choses sur la Vuelta a Burgos, course qu’il a remportée. Il est évident qu’un Mikel Landa en bonne forme sera un candidat très crédible au podium, voire mieux.

À lire aussi

Journaliste/rédacteur depuis août 2018 - Passionné de sport depuis tout petit, je me suis logiquement tourné vers le journalisme sportif depuis août 2018. Grand supporter des Girondins, je suis aussi un fan de football. Je pratique le tennis et suis l'actualité de la petite balle jaune. En juillet, vous risquez de me croiser sur les routes du Tour.

Clique pour commenter
S'abonner
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

Fil Info

Actus à la une