Nous suivre

Tour d'Italie 2021

Tour d’Italie 2021 : Egan Bernal fait coup double sur la 9ème étape

Emilien Descampiaux

Publié

le

Tour d'Italie 2021 : Egan Bernal fait coup double sur la 9ème étape
Photo Icon Sport

CYCLISME – Sur la difficile 9ème étape du Tour d’Italie entre Castel di Sangro et Campo Felice, Egan Bernal (INEOS Grenadiers) a profité de la bosse finale sur une route empierrée pour remporter l’étape, et prendre le maillot rose.

D’abord, l’étape a été marquée par la grosse chute de Matej Mohoric (Bahrain Victorious) dans la descente du Passo Godi. Le Slovène a été évacué sur une civière à l’hôpital et a été contraint à l’abandon. Ensuite, l’échappée a mis du temps à se créer mais 16 coureurs sont ressortis du peloton, dont Gallopin, Bouchard, Edet, Mollema, Sanchez, Carr, Bouwman Guerreiro et Ulissi. Eduardo Sepulveda a été un temps en chasse mais l’Argentin a réussi à rejoindre le groupe de tête.

Puis, le peloton emmené par l’équipe Groupama FDJ du maillot jaune Attila Valter, a maintenu un écart sous les 4 minutes. Par la suite, l’équipe INEOS Grenadiers a pris les commandes du peloton dans l’avant-dernière ascension du jour. Tandis qu’à l’avant de la course, l’échappée a éclaté dans ce col de plus de 12 kilomètres avec une offensive de Simon Carr et de Geoffrey Bouchard.

Bouchard y a cru, mais Bernal était trop fort

Dans la bosse de Rocca di Cambio, Bouchard s’est débarrassé du jeune britannique. Alors que trois coureurs étaient en chasse, le peloton était revenu à près de 2 minutes. Malheureusement pour le coureur français, il a été repris avant la flamme rouge par Koen Bouwman (Jumbo Visma), sorti depuis le groupe de chasse dans la bosse finale.

Mais, le duo de tête a été débordé par un surpuissant Egan Bernal. Après un gros travail de ses équipiers dans le final, le grimpeur colombien a profité des plus forts pourcentages sur des routes blanches pour se détacher. Finalement, Egan Bernal s’est imposé avec 7 secondes d’avance sur Giulio Ciccone (Trek Segafredo) et Aleksandr Vlasov (Astana Premier Tech). Un temps en difficulté, Remco Evenepoel (Deceuninck Quick-Step) a limité la casse en finissant à 10 secondes avec Dan Martin (Israel Start-Up Nation).

Au classement général, Bernal prend le maillot rose avec 15 secondes d’avance sur Evenepoel.

À lire aussi


Journaliste/rédacteur depuis 2014 - Fan de la classe de Frank Vandenbroucke, je vis cyclisme (et de ses paysages) depuis plus de 20 ans. Je suis très impliqué sur mes différents réseaux sociaux pour partager ma passion sur le monde et l'Histoire de la bicyclette avec ma voix sur les images en noir et blanc du succès de Rik Van Steenbergen lors du Ronde sur le Vélodrome de Gand.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Euro 2020

Fil Info

Actus à la une