Nous suivre

Tour d'Italie 2021

Tour d’Italie 2021 : Peter Sagan remporte la 10ème étape

Flo Ostermann

Publié

le

Total Direct Energie tient la corde pour signer Peter Sagan
Photo Icon Sport

CYCLISME – Après un un gros travail collectif de la Bora-Hansgrohe, Peter Sagan s’est imposé au sprint ce lundi à Foligno, lors de la 10ème étape du Giro. Le Slovaque décroche sa 117ème victoire professionnelle. Il devance, sur la ligne, Fernando Gaviria (UAE Team Emirates) et Davide Cimolai (Israel Start-Up Nation).

Il a fait travailler son équipe toute la journée et cette fois, ça a payé. Au terme d’une étape de transition à la veille de la première journée de repos, Peter Sagan (Bora-Hansgrohe) s’est imposé au sprint dans les rues escarpées de Foligno. Le Slovaque, intelligent dans le final, a fait la différence dans les derniers 200 mètres en dépassant Juan Sebastian Molano, qui a anticipé le sprint à plus de 300 m de la ligne. Au final, l’ancien triple champion du monde a résisté au retour de Fernando Gaviria (UAE Team Emirates) et Davide Cimolai (Israel Start-Up Nation). Un sprint qui s’est déroulé sans certains cadors, dont Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma), le maillot cyclamen Tim Merlier (Alpecin-Fenix) et Giacomo Nizzolo (Qhubeka-Assos), lâchés à plus de 40 km de l’arrivée.

Le duel Bernal – Evenepoel !

Au général, Egan Bernal (INEOS Grenadiers) reste leader. Le Colombien a livré une sacrée bataille à 20 km de l’arrivée face à Remco Evenepoel (Deceuninck – Quick-Step), à l’occasion du second sprint bonifications de la journée. Le Belge a mis le feu aux poudres, avant de voir Filippo Ganna et Egan Bernal le dépasser, pour finalement boucher le trou de quelques mètres et passer devant le duo INEOS Grenadiers. Finalement, Jhonatan Narváez est venu coiffer Evenepoel, mais ce dernier a repris une petite seconde au maillot rose. Quel fight !

À lire aussi


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Euro 2020

Fil Info

Actus à la une