Nous suivre

Tour de France 2020

Tour de France 2020 : Tadej Pogacar double la mise sur la 15ème étape

Publié

le

Tour de France 2020 : nos favoris pour la 16ème étape
El Mundo

TOUR DE FRANCE 2020 – Déjà vainqueur à Laruns, Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) a remporté la 15ème étape du Tour, au sommet du Grand Colombier. Dans un sprint entre leaders, il devance le maillot jaune, Primoz Roglic (Jumbo-Visma). Nairo Quintana, et surtout Egan Bernal, ont perdu gros.

Le rouleau compresseur jaune et noir de la Jumbo-Visma aura encore marqué au fer rouge la concurrence. Ce dimanche, au cours de la 15ème étape entre Lyon et le Grand Colombier, la formation néerlandaise n’a pas gagné. Non. Mais une fois de plus, sa domination a été nette et sans bavure. Ce n’est pas Nairo Quintana (Arkéa-Samsic), ni Egan Bernal (Jumbo-Visma), qui diront le contraire. Après avoir tenu dans les deux premiers morceaux du jour, la Montée de la Selle de Fromentel et le Col de la Biche, les deux Colombiens ont rendu les armes dès le pied du Grand Colombien. À l’arrivée, Quintana cède 3’50 aux costauds. Bernal, tenant du titre, prend plus cher, avec un débours de 7’20. Il est ce soir hors du top 10 au classement général du Tour de France.

Pogacar vs Roglic encore

Devant, comme prévu, la Jumbo-Visma a verrouillé les débats. Pierre Rolland (B&B Vital-Concept), dernier survivant de l’échappée du jour, a été revu à 15 km de l’arrivée. Ensuite, Robert Gesink, Wout Van Aert, George Bennett et Tom Dumoulin ont fait le tempo. Seul Adam Yates (Mitchelton-Scott) a tenté sa chance à 7 km de l’arrivée. En vain. Dans les derniers mètres, Richie Porte (Trek-Segafredo), Primoz Roglic (Jumbo-Visma) et Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) ont accéléré. Mais à la fin, c’est un Slovène qui l’a emporté, avec le deuxième succès d’étape de Pogacar, devant Roglic. Le premier cité revient à 40 secondes du second, grâce aux bonifications. Demain, c’est repos !

Dicodusport


Journaliste/Rédacteur depuis septembre 2015 - Mes premiers souvenirs dans le sport ? Les envolées du Stade Toulousain et les duels Villeneuve-Schumacher et Häkkinen-Schumacher à la fin des années 90, la Coupe du monde de football en 1998, l’exploit du XV de France face aux All Blacks en 1999, mais aussi Richard Cœur de Lion qui vole sur les montagnes du Tour de France. Bien parti pour devenir professeur d’EPS, les événements de la vie (et la flemme d’animer des séances de 3x500 mètres toute ma vie) m’ont conduit à revoir mes plans. Me voilà depuis fin 2017 sur Dicodusport, média grâce (et pour) lequel je partage ma passion : le sport dans tous ses états. Le tout accompagné par les fous furieux et folles furieuses cités sur cette page !

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des

Fil Info

Actus à la une