Nous suivre

Tour de France 2021

Tour de France 2021 : INEOS Grenadiers et sa cavalerie lourde

Nicolas Jacquemard

Publié

le

Tour de France 2021 : INEOS Grenadiers et sa cavalerie lourde
Photo Icon Sport

TOUR DE FRANCE 2021 – INEOS Grenadiers a dévoilé ce vendredi son équipe pour le Tour de France. Et sans surprise, ça vaut le détour. Même l’US Postal de Lance Armstrong passerait pour une équipe régionale. 

En difficulté sur le Tour de France 2020 avec seulement une treizième place au général pour Richard Carapaz, l’équipe britannique ne veut pas revivre la même histoire. Du coup, ce n’est pas moins de quatre leaders qui vont prendre le départ de la Grande Boucle 2021, accompagnés par quatre équipiers, et ce qui se fait de mieux sur le marché.

Honneur au seul vainqueur du Tour de France sélectionné, Geraint Thomas, qui aimerait doubler la mise mais qui peine à retrouver ses cannes de 2018. L’ancien pistard a aussi souvent joué de malchance, comme sur le Giro 2020 finalement remporté par son coéquipier, mais on y reviendra plus tard. Sur ce parcours moins montagneux et avec deux chronos, Thomas a des chances de briller. Son fameux compatriote, Tao Geoghegan Hart, a lui remporté son premier Grand Tour en 2020, le Giro, à son quatrième essai sur une course de trois semaines, et alors qu’il était venu jouer les équipiers de luxe. Le Britannique de 26 ans a vécu un début de saison mitigé, et on attend maintenant une confirmation.

Richard Carapaz, vainqueur du Tour d’Italie 2019 et deuxième du Tour d’Espagne 2020, vient de mettre tout le monde d’accord en Suisse. Rappelant, au passage, quel coureur exceptionnel il est. L’Équatorien est évidemment un vainqueur de Tour de France en puissance qui aime attaquer et prendre la course à son compte. Enfin, les 4 fantastiques ne seraient pas au complet sans un homme d’expérience, jamais vainqueur sur trois semaines, mais troisième du Tour 2020 à 35 ans, excusez du peu. Richie Porte vient de remporter le Dauphiné, et les deux contre-la-montre du Tour de France sont des efforts qui lui parlent.

Des gregarios XXL

Il faut quand même se rendre compte que si ces coureurs étaient dans des équipes différentes, ils seraient tous des candidats très sérieux au Top 5, rien que ça. Mais la cerise sur le gâteau, ce sont les pedigree des quatre coursiers qui les accompagnent. Dylan Van Baarle, vainqueur d’A Travers les Flandres cette saison et capable de tirer des bouts droits interminables en tête de peloton, dans la plaine comme en montagne. Jonathan Castroviejo, quatre fois champion d’Espagne du contre-la-montre est capable d’accompagner ses leaders en haute montagne, mais aussi Luke Rowe, qui sera le premier étage de la fusée INEOS.

Et pour finir, un ancien champion du monde et vainqueur de Monument, Monsieur Michał Kwiatkowski, pour vous servir. Même si cela sera forcément très subjectif, et que cela dépend aussi de la forme des coureurs, on peut légitimement se demander si une équipe aussi forte sur le papier a déjà été alignée en Grand Tour. Et le plus fou, c’est qu’il est possible que ça ne suffise pas pour monter sur la plus haute marche du podium à Paris.

On finira cette présentation avec une pensée pour Egan Bernal, Adam Yates, Rohan Dennis, Pavel Sivakov, Daniel Martinez ou encore Thomas Pidcock qui regarderont la Grande Boucle depuis leur canapé. Comme on dit, quand y’en a plus, y’en a encore !


Passionné de sport et entrepreneur depuis mes 18 ans, la création de Dicodusport m'a semblé évidente pour participer à la médiatisation d'un plus grand nombre de sports. Le chemin est long mais avec une équipe des plus motivées et les Jeux Olympiques de Paris 2024 en point de mire, nous y arriverons ! Journaliste dans le monde du sport depuis plus de 5 ans, je traite aussi bien de football, de rugby, de biathlon et de cyclisme.

Clique pour commenter

Poster un Commentaire

avatar
  S'abonner  
Me notifier des
Toute l'actualité des Jeux Olympiques de Tokyo 2020

Fil Info

Actus à la une